Orixa media assure son développement grâce au financement public


Agence média indépendante intervenant dans le domaine du search marketing et de la performance web, Orixa media propose aux entreprises de développer et rentabiliser leur communication sur Internet.




Créée en 2007 par deux experts en search marketing, l’entreprise s’est aujourd’hui remarquablement développée et compte désormais sur une équipe de plus de 30 personnes ayant recours à des technologies et outils innovants pour assurer des services pointus. Initialement implantée à Paris, elle a récemment ouvert une filiale à Montbéliard, en Franche Comté. Afin d’accompagner son développement, en termes de ressources humaines, d’investissement technologique et de déploiement géographique, cette PME a fait appel aux financements publics avec le soutien de la société de conseil Sogedev.

Du conseil à la conception d’outils innovants : une évolution à financer Au moment de sa création, l’entreprise s’est financée de façon autonome. Puis, au fur et à mesure du développement de ses activités et de l’évolution des problématiques de sa clientèle, l’équipe dirigeante a souhaité faire évoluer son offre en développant des outils très élaborés.

« Au tout début, le financement d’Orixa media reposait sur des fonds propres. Les banques ne nous suivaient pas encore en raison des premiers pas de l’entreprise et de la crise. Après avoir envisagé une levée de fonds n’étant finalement pas opportune à ce moment précis, nous avons recherché d’autres moyens de financement. C’est à ce moment que le financement public nous est apparu comme la solution adéquate », explique Fabien Guillossou, co-Fondateur de l’agence.

Les deux associés ont ainsi fait appel à Sogedev pour les accompagner dans cette nouvelle étape. En effet, l’équipe n’envisageait pas d’entreprendre seule de telles démarches, en raison de la complexité des dispositifs mais aussi de l’investissement nécessaire, risquant de prendre le pas sur l’effort commercial et l’opérationnel.

« Nous avons donc choisi d’être accompagnés par des experts dans notre recherche de financement public. Sogedev s’est imposé à nous car nous nous sommes tout de suite compris sur notre collaboration : outre son expérience permettant de nous aider à préparer nos demandes facilement et en toute sécurité, la société proposait une rémunération au succès. Cela nous a définitivement convaincus puisque la performance est également le propre de notre métier et que nous n’avions pas à avancer de trésorerie en attendant d’avoir accès au financement public », ajoute-t-il.

Sogedev a permis d’identifier les différents dispositifs possibles pour les projets d’Orixa media. Tout d’abord, l’entreprise a pu prétendre au Crédit d’Impôt Recherche (CIR). Cette mesure phare permet aux entreprises innovantes d’obtenir un financement de leurs travaux de R&D pouvant aller jusqu’à 40% des dépenses réalisées, sous forme de remboursement ou de réduction d’impôt sur les sociétés (IS). L’agence y était éligible grâce au développement d’outils innovants permettant la prise de décision en search marketing, en optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) et en génération de projets. Les consultants de Sogedev ont ensuite pris en charge l’intégralité du dossier comprenant l’analyse de l’éligibilité des travaux réalisés, la rédaction du dossier scientifique de justification, le dépôt et le suivi administratif. En trois mois, Orixa media a ainsi obtenu près de 50 000 euros et prévoit aujourd’hui de renouveler l’opération pour continuer à développer ses technologies.

Les aides à l’investissement et l’accompagnement territorial
Début 2011, Orixa media a ouvert une filiale à Montbéliard et a aussitôt cherché de nouveaux fonds pour pouvoir accompagner ce développement. Sogedev lui a alors signalé que les collectivités territoriales disposaient de fonds consacrés au soutien de l’économie locale, visant à encourager le développement des entreprises présentes sur leur territoire via des avances remboursables, subventions, prêts bonifiés ou autres etc.

L’organisation de ces aides étant également très complexe, Orixa media a choisi de s’en référer à Sogedev pour examiner et identifier les dispositifs locaux pouvant correspondre à sa situation. Grâce à ce travail minutieux puis au montage et suivi des dossiers, l’agence média a obtenu plusieurs aides. Dans le cadre de son développement, Orixa media a bénéficié d’un prêt d’honneur du Conseil Général du Doubs. Parmi les 14 prêts délivrés représentant un montant global de 380 000 €, l’entreprise a obtenu l’enveloppe la plus conséquente avec 70 000 €, grâce à un plan de développement économique ambitieux incluant l’embauche de plus de 20 personnes en 3 ans. Enfin, l’entreprise bénéficie de subventions d’un montant de 3 000 euros pour chaque embauche en CDI d’une personne de la région. A ce jour et en l’espace d’un an, deux contrats ont été conclus. « Nous sommes très satisfaits de l’obtention de ces financements qui vont permettre de couvrir nos frais d’installation, nos équipements, nos activités de marketing ou encore d’embauche. Grâce à ces aides, nous allons pouvoir conforter notre développement en région et nous tourner vers l’avenir », conclut Fabien Guillossou.

Sogedev

Mardi 3 Avril 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Finyear magazine


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Finyear évènements


Finyear livres Blancs



Finyear lettres métiers