Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

One Number : la mobilité au cœur des entreprises


Toujours plus mobiles pour des raisons évidentes de business, les entreprises recherchent de plus en plus de solutions facilitant la communication entre collaborateurs et clients. Pour améliorer encore davantage la disponibilité des entreprises et leur capacité à être joignables, le « One Numer » (Numéro Unique) fait doucement son apparition.




Guillaume Leurent
Guillaume Leurent
Jean-Charles Collin, Expert Produit chez CENTILE et Guillaume Leurent, Directeur Marketing chez SCT TELECOM, font le point sur une avancée qui va transformer l’usage de la téléphonie en entreprise.

L’avènement du téléphone portable a déjà grandement facilité la mobilité. Pourquoi cela ne suffirait-il pas ?

J-C.C : En près de 20 ans d’usages et d’évolution, la téléphonie mobile a connu une croissance incroyable, le nombre de lignes dépassant même la population française. C’est bien la preuve du besoin de mobilité des entreprises, et des avantages qu’elle procure sur lesquels nous ne reviendront pas. Au-delà de cet aspect, les solutions de téléphonie fixe ont encore de nombreuses et belles années devant elles, mais cela oblige les entreprises à une gymnastique entre lignes fixes et mobiles, les appels reçus sur les fixes étant souvent perdus dès lors que les salariés ne sont pas à leur bureau.

GL : La capacité à offrir un service permettant de piloter d’un seul geste et de façon individuelle l’ensemble de ses lignes, et de créer une passerelle entre les deux, représente une opportunité fantastique de mettre les télécommunications, quel que soit le device, au service de l’utilisateur. La convergence fixe-mobile devient une vraie réalité pour toutes les entreprises. Imaginez une PME de 10 personnes, disposant de 4 ou 5 commerciaux… Avec une solution de type One Number, ils n’ont plus besoin de gérer leur présence, le renvoi d’appels, … le matériel devient un simple accessoire de la communication.

Le One Number, comment cela fonctionne-t-il ?

GL : Concrètement, le One Number va permettre à chaque utilisateur d’être joignable partout, quel que soit la technologie et l’appareil utilisés. L’appelant a juste besoin de joindre son interlocuteur sans se soucier du terminal sur lequel il l’appelle. Le Numéro Unique répond exactement à cette demande grâce à des manipulations simples et rapides (via le principe d’un code court à taper sur le téléphone). L’utilisateur peut ainsi choisir de faire sonner ses différents téléphones jusqu’à ce que l’un d’eux soit décroché, ou de rendre muet un ou plusieurs de ses terminaux (le fixe par exemple s’il est en déplacement). De cette façon il conserve l’intégralité de ses numéros fixes et mobile et les diffuse l’un et l’autre comme il le souhaite à ses contacts.

J-C.C : Basé sur la plateforme ISTRA, technologie conçue et exploitée par Centile, toutes les lignes fixes et mobiles peuvent être répertoriées sur la plateforme comme appartenant à un seul utilisateur. Aucun frein ni aucune distinction n’est faite si le client dispose d’abonnements chez plusieurs opérateurs. Il devient extrêmement simple de relier des numéros fixes et des numéros mobiles, en offrant une palette de services complète en termes de communications unifiées. Les appels sont ainsi routés vers la plateforme qui se charge d’appliquer la règle établie par l’utilisateur.

Quelles fonctionnalités risquent pour vous de devenir rapidement incontournables ?

GL : En soi, le One Number est un usage qui devrait s’imposer dans les entreprises dans les années à venir, puisqu’il constitue une simplification majeure des outils de communication. Mais il faut également comprendre les avantages annexes que la solution apporte. L’un des plus intéressants est la messagerie unique. De la même façon que vous contrôlez quel terminal va notifier les appels et sonner, il devient possible de procéder à un renvoi vers une messagerie vocale unique. La traçabilité et l'historisation des appels est clair et simplifié.

La continuité d’appel peut également représenter un avantage intéressant. Imaginez que vous deviez quitter votre bureau... Si votre communication n’est pas terminée, vous pouvez la basculer sur un mobile en toute transparence pour votre interlocuteur, dès lors que vous disposez d’un téléphone compatible.

Le Numéro Unique doit forcément engendrer des coûts supplémentaires de transfert. Qui paye ?

GL : Techniquement, il existe bel et bien des frais qui sont liés au transfert d’appel du fixe vers le mobile, le coût des communications n’étant pas le même sur les 2 réseaux. Si certaines offres incluant le One Number existent, elles ne sont pour autant pas destinées à toutes les entreprises, du fait de ce surcoût appliqué lors du transfert, et ainsi supporté par l’entreprise cliente.

Dans l’idéal, il faudrait imaginer une offre adaptée incluant une partie de ce surcoût, en en limitant l’usage (une durée maximum de transfert par mois par exemple). La règle ne peut en effet pas être de faire un transfert systématique du fixe vers le mobile.

Ce type de solution à mi-chemin, permettrai de mettre à disposition des PME et TPE la même qualité de service et les mêmes avantages que ceux dont peuvent bénéficier les Grands Groupes.

Pourquoi les numéros fixes ne seraient-ils pas amenés à disparaître au profit d’une unique téléphonie mobile ?

J-C.C : Avec les technologies IP, la qualité de service en téléphonie fixe va encore continuer à s’améliorer. Les fonctionnalités et la convergence avec les terminaux mobiles, qu’il s’agisse de smartphones, de softphones ou de tablettes va se développer au sein des entreprises.

GL : Mais en même temps, le besoin de disposer d’un numéro de téléphonie fixe, associé à une entreprise et non un individu restera toujours présent. Quoi qu’on en dise, l’identité des entreprises, ou des collectivités et des associations, passe par une gamme de numéros fixes. La convergence fixe et mobile gomme les frontières entre les 2 services, mais chacune conserve son utilité propre, son objectif.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Vendredi 2 Décembre 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News