Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Olivier Carpentier, responsable comptable chez Roquette Frères


Retour d’expérience ITESOFT : témoignage d’Olivier Carpentier, responsable comptable chez Roquette Frères.




Olivier Carpentier
Olivier Carpentier
Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre activité ?

Roquette, groupe familial français de dimension internationale, a pour activité la transformation de matières premières végétales : maïs, blé, pomme de terre, pois et micro algues. Figurant parmi les 5 leaders mondiaux de l’industrie amidonnière, il offre à ses clients une large gamme de produits et solutions dans les domaines de la nutrition humaine, de la pharmacie-cosmétologie, du papier-carton ondulé, de la chimie-bioindustrie, et de la nutrition animale.

Présent dans plus de 100 pays, Roquette réalise un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros. Le Groupe compte plus de 7 800 personnes. Son développement axé sur la chimie du végétal et la nutrition santé, est fondé sur une stratégie privilégiant le long terme, l’innovation et la volonté d’entreprendre.

Quels étaient les enjeux de votre projet de dématérialisation ?

Le projet que nous avons lancé en 2006 consistait à automatiser et fluidifier notre circuit de factures fournisseurs. Plusieurs questions ont été soulevées dans ce cadre : Comment mieux faire circuler l’information ? Comment adresser les problématiques d’archivage du papier ? Comment gagner en productivité globalement au niveau de l’entreprise, mais aussi au niveau de la comptabilité fournisseurs et du service achats ?

Il était d’autant plus important de répondre à ces questions que le volume de factures représentait 70 000 factures concernées sur le périmètre du projet en France.

Quelle solution avez-vous retenu ?

Pour répondre à ces problématiques, il nous fallait trouver une solution permettant d’automatiser à la fois le traitement comptable de la facture et l’intégration de l’objet facture dans SAP®.

Pourquoi avoir choisi ITESOFT ?

Le partenaire choisi a donc été ITESOFT, qui nous a proposé la meilleure approche de dématérialisation du processus Purchase-to-Pay par rapport à nos objectifs. Au delà d’être le fournisseur du logiciel, ITESOFT nous a également accompagné sur l’implémentation de son outil. De plus, les évolutions de l’outil nous permettent également de continuer à améliorer la productivité de nos processus (par exemple, via l’intégration de factures reçues au format PDF).

Comment le projet a-t-il évolué ?

Ce projet est en perpétuel mouvement du fait de notre présence industriel et / ou commercial dans de nombreux pays. Sa première phase a été déployée en France, notre implantation historique, où le projet a été lancé au 1er janvier 2007, dans le but de numériser les factures et d’attacher l’image de la facture à l’objet SAP.

Au 1er janvier 2008, nous l’avons répliqué en Espagne de manière plus ambitieuse en automatisant la saisie des factures et en ajoutant une signature électronique aux factures numérisées. L’objectif était de se passer définitivement du papier. L’original de la facture est désormais stocké sous format PDF.

Et nous avons poursuivi ce déploiement en 2011 aux Etats-Unis. Enfin, en juin 2013, nous avons démarré la solution dans notre filiale chinoise.

Grâce à cette évolution, nous traitons désormais 50% de nos factures sans intervention humaine.

Olivier Carpentier, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.


Vendredi 25 Octobre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News