Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Obligations américaines - Franklin Templeton Investments


Les marchés du crédit continuent de s'améliorer




Avec le lent redressement de l'économie américaine, les principales tendances du crédit devraient soutenir le marché des obligations d'entreprise notées Investment Grade en 2010. Si nous estimons que la croissance américaine sera inférieure aux rythmes observés lors de précédentes reprises succédant à une grave récession, un niveau modéré (plutôt que rapide) est généralement plus favorable à la dette Investment Grade puisque les équipes dirigeantes ont tendance à peaufiner leurs bilans avec autant de soins qu'elles multiplient les stratégies destinées à satisfaire les actionnaires.

En ce qui concerne le haut rendement et les prêts à effet de levier, les spreads ont considérablement fluctué ces deux dernières années. Si la courbe des valorisations devance généralement celle des fondamentaux, les spreads et les défauts évoluent plutôt simultanément. Cette année a été l'exception, puisque le marché anticipait un taux de défaut nettement supérieur à la réalité, ce qui a considérablement dopé le rendement total des deux segments. Depuis quelques mois, les taux de défaut du haut rendement et des prêts à effet de levier reculent. En supposant que les marchés du crédit restent ouverts et que l'économie enregistre au moins une croissance modérée, le taux de défaut pourrait sensiblement baisser par rapport aux niveaux observés sur les 12 derniers mois.
En conséquence, et du fait que les valorisations demeurent relativement bon marché par rapport aux moyennes historiques, nous continuons à identifier des opportunités parmi les titres non notés Investment Grade.

Un facteur négatif pesant sur les prêts bancaires et le haut rendement est l'échéance prochaine des prêts pour rachats avec effet de levier (LBO) lancés au milieu de cette décennie et qui devront être refinancés ces prochaines années. La question du refinancement concerne également les établissements financiers émettant des titres Investment Grade, puisque quantité de banques américaines et européennes ont profité du sauvetage public au plus fort de la crise bancaire. Ces financements arriveront à échéance d’ici deux ans et les marchés pourraient devenir nerveux si les banques doivent encore faire appel aux marchés publics pour refinancer ces obligations.

Autre préoccupation à long terme, la dégradation de la qualité du marché des titres non notés Investment Grade depuis un an qui, conjuguée à d'importantes émissions de titres de qualité inférieure liés aux LBO, signifie que la qualité moyenne approche un point bas historique : à fin novembre, environ un quart de l'indice Barclays Capital U.S. Corporate High-Yield Index était ainsi constitué de titres notés CCC ou moins. À terme, cela pourrait se traduire par une augmentation des défauts.

En ce qui concerne les emprunts d'État traditionnels, les rendements des bons du Trésor à 10 ans sont récemment repartis à la hausse puisque l'aversion au risque a suscité des craintes liées au déficit public et à l'inflation. Il nous semble que la fermeté budgétaire du gouvernement fédéral et les mesures de la Réserve fédérale pourraient être cruciales pour l'évolution du marché des bons du Trésor à court terme. Cela dit, étant donné le potentiel de hausse des taux d'intérêt à plus long terme, nous avons réduit l'exposition aux secteurs les plus sensibles aux taux, comme les bons du Trésor américain et les titres adossés à des créances hypothécaires d'agences, et nous avons renforcé nos positions dans certaines obligations internationales en devise étrangère. Grâce à la dynamique de change, nous identifions toujours des opportunités substantielles hors des États-Unis, notamment sur les marchés asiatiques. Si nous maintenons également une pondération importante dans tous types de produits du secteur du crédit, nous avons récemment commencé à arbitrer progressivement des titres Investment Grade aux prêts bancaires et obligations à haut rendement qui, d'après nous, pourraient être moins sensibles aux fluctuations de change.

Eric Takaha, CFA
Directeur, Corporates/High Yield Franklin Templeton Global Fixed Income Group®
Franklin Templeton Investments
CFA et Chartered Financial Analyst® sont des marques déposées de CFA Institute.

Les opinions exprimées par le Gestionnaire de Portefeuille peuvent être modifiées sans préavis et ne constituent pas des conseils d’investissement. Toute souscription aux actions de la SICAV Franklin Templeton Investment Funds, ne peut être effectuée qu'après lecture de la dernière édition du rapport annuel certifié, du rapport semi-annuel si postérieur et de la Note d'Information en vigueur. Le cours des actions, ainsi que les revenus afférents, peuvent fluctuer à la hausse comme à la baisse, et il est possible que les investisseurs ne puissent pas récupérer l'intégralité des montants investis. Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures. Les fluctuations de change pourront affecter la valeur des investissements à l'étranger. Investir dans les compartiments de la SICAV Franklin Templeton Investment Funds comporte des risques, lesquels sont décrits dans la Note d'information. Aucune action de cette SICAV ne peut être proposée ou vendue à des ressortissants ou résidents des Etats Unis d'Amérique. Les marchés émergents peuvent être plus risqués que les marchés développés. Veuillez consulter votre conseiller financier avant de prendre une décision d'investissement. Les éléments de recherche et d'analyse contenus dans le présent document ont été obtenus par Franklin Templeton Investments pour ses besoins propres, et ne vous sont communiqués qu'à titre d'information. Pour de plus amples informations et/ou pour obtenir une copie du Prospectus sans frais et/ou des rapports financiers, veuillez prendre contact avec Franklin Templeton France S.A.- 16/18 avenue George V – 75008 Paris. Tél: +33 (0)1 40 73 86 00 / Fax: +33 (0)1 40 73 86 10, ou avec le correspondant centralisateur de la SICAV Franklin Templeton Investment Funds en France : CACEIS Bank, au 1-3, Place Valhubert, 75013 Paris.

Mercredi 27 Janvier 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs