Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

ONDD Alert Service, le baromètre des Risques pays


Alerte n° 41 du 22 mars 2006




URUGUAY : ASSOUPLISSEMENT DES CONDITIONS DE COUVERTURE POUR LES OPERATIONS A MOYEN ET LONG TERMES

Toutes les restrictions de couverture envers l'Uruguay pour des opérations d’exportation assorties de délais de crédit de plus de deux ans (moyen/long termes) ont été levées. La couverture est désormais possible sans aucune exigence ni limitation particulière. Le plafond pour ces opérations a été élevé à 300 millions d’euros. La catégorie de prime pour les opérations à moyen et long termes reste inchangée dans le cadre de l’Arrangement OCDE (catégorie 6 sur 7).

Secouée en 2002 par une grave crise financière, l’économie uruguayenne, grâce à la vigueur de ses exportations, se développe depuis à un rythme soutenu. Profitant de ce contexte favorable, les autorités posent actuellement les bases d’une croissance solide à plus long terme, en implémentant des politiques budgétaire et monétaire austères. Ces dernières permettent au pays d’afficher une faible inflation, ainsi que des déficits limités, tant sur sa balance budgétaire que sur le compte courant de sa balance des paiements. Ces éléments positifs engendrent une forte hausse des réserves internationales, et des niveaux d’endettement de plus en plus soutenables, même s’ils restent relativement élevés. De plus, la stabilité politique dont bénéficie l’Uruguay, ainsi que le consensus général à l’égard des politiques économiques actuelles, devraient assurer le maintien de ces évolutions encourageantes pour les prochaines années.

URUGUAY : lien site ONDD


CAP-VERT : REPRISE DE LA COUVERTURE POUR DES OPERATIONS A MOYEN ET LONG TERMES

L’Office national du ducroire reprend la couverture sur le Cap-Vert pour les opérations à moyen et long termes. Le plafond de couverture sur le Cap-Vert s’élève à 40 millions d’euros pour ces opérations et la catégorie de prime (7 sur 7) reste inchangée.

Le Cap-Vert présente de très bonnes perspectives économiques après avoir bénéficié d’une croissance soutenue depuis plusieurs années. Celle-ci est avant tout portée par le secteur touristique et les transferts de revenus des expatriés cap-verdiens. Même si le déficit du compte courant résulte d’un besoin considérable en biens importés vu l’absence de ressources naturelles, la balance des paiements se maintiendra en surplus grâce notamment à l’importance de l’aide internationale et des investissements directs étrangers. De plus, en dépit d’une dette publique encore élevée, la discipline budgétaire et monétaire en place renforce les conditions d’une croissance durable dans un contexte de stabilité politique. Le risque financier, modéré avec un endettement extérieur soutenable et en baisse graduelle, est atténué par l’exclusion de la dette due par un secteur bancaire offshore croissant.

CAP-VERT : lien site ONDD


Dimanche 19 Mars 2006
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs