Nouvel Institut Mines-Télécom : création du premier groupe d’écoles d’ingénieurs et de management de France


La création de l’Institut Mines-Télécom au 1er mars 2012, officialisée par le décret du 28 février dernier, permet de regrouper les Écoles des Mines et les Écoles de l’Institut Télécom afin de constituer le premier groupe de grandes Écoles d’ingénieurs et de management de France, acteur de référence de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.




Un institut national avec un fort ancrage territorial
Ce nouvel établissement public regroupe les 6 Écoles des Mines (Mines Albi, Mines Alès, Mines Douai, Mines Nantes, Mines ParisTech, Mines Saint-Etienne) et les 4 Écoles de l’Institut Télécom (Télécom Bretagne, Télécom Ecole de Management, Télécom ParisTech, Télécom SudParis) sous tutelle du MINEFI (ministère de l’Economie, des finances et de l’industrie).

Avec ses deux écoles filiales Eurecom et Télécom Lille 1, il rassemble près de 12 000 étudiants sur les campus de ses écoles qui délivrent 3 600 diplômes par an dont 2 100 d’ingénieurs.

Ce nouvel Institut, qui comprend également
2 partenaires stratégiques Mines Nancy et Armines, un réseau de 10 écoles associées, mais aussi 2 structures d’aide au transfert technologique, 2 instituts Carnot, 3 fondations et 2 fonds de dotation, constitue d’ores et déjà une force de premier ordre au plan national dans l’offre de formation technologique, managériale et scientifique, mais également en matière de recherche et d’innovation.

Enseignement, Recherche, Innovation : les 3 missions phares du nouvel Institut
Côté Enseignement, le nouvel Institut Mines-Télécom offrira de nouvelles opportunités aux étudiants en termes de mobilité mais aussi de doubles diplômes, notamment ceux d’ingénieurs/managers facilités par la présence en son sein de Télécom École de Management.

Ce groupe aura également une meilleure visibilité à l’international pour développer des partenariats avec des acteurs académiques de premier plan.
Côté Recherche & innovation, les chercheurs de l’Institut Mines-Télécom couvrent un spectre large de compétences disciplinaires de l’ingénierie, du numérique, des sciences économiques et sociales et du management. En conjuguant ses forces, le nouvel Institut s’impose dans ses grands domaines disciplinaires et applicatifs pour des partenariats académiques et industriels tant au niveau français qu’européen et international.

8 grands domaines disciplinaires
- Sciences de la terre et environnement
- Energétique et génie des procédés
- Sciences et génie des matériaux
- Électronique et communication
- Traitement du signal et des images
- Informatique et réseau
- Mathématiques et systèmes
- Économie, management, société

9 grands domaines applicatifs
- Transformation de la matière
- Énergie et développement durable
- Ressources naturelles
- Sécurité
- Transports
- Santé
- Électronique, informatique et télécom
- Contenus et services
- Défense

La double ambition de l’Institut Mines-Télécom
L’Institut Mines-Télécom a comme principaux objectifs de devenir un acteur de référence de l’enseignement supérieur et de la recherche, tout en participant à l’essor des territoires. Pour cela il capitalisera sur l’expérience et la renommée des écoles qui le constituent afin de contribuer à redonner de l’attractivité aux études technologiques et scientifiques, et à leurs débouchés vers l’industrie et les services.

Pour Pascal Faure « L’Institut Mines-Télécom mettra le développement économique, l’innovation et l’entrepreneuriat au cœur de ses ambitions, en pleine cohérence avec son rattachement au MINEFI, et capitalisera pour ce faire sur le réseau des incubateurs de ses écoles et la force de sa recherche partenariale.» Avec un maillage géographique dense, l’ambition de l’Institut Mines-Télécom est de contribuer fortement au développement économique des territoires, en confortant l’engagement des écoles comme acteurs majeurs des partenariats territoriaux tissés au sein des PRES, des pôles de compétitivité, et dans le cadre des projets d’investissements d’avenir (2 IDEX à Paris Sacaly et Toulouse, 5 IRT…), et en valorisant le soutien que leur apportent les collectivités.

La gouvernance du nouvel Institut
Jean-Bernard Levy, président du directoire de Vivendi, est le président du Conseil d’administration du nouvel Institut Mines-Télécom. Jean-Claude Jeanneret, jusque là administrateur général de l’Institut Télécom, devient le Directeur général de l’Institut Mines-Télécom. Il préside le Collège des directeurs réunissant les directeurs des écoles qui aura pour première tâche de définir la future stratégie d’ensemble de ce nouvel Institut.

www.mines-telecom.fr

Vendredi 16 Mars 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Magazine n°35



Lettres Finyear



évènements




FY Research


Livres Blancs




L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31