Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Ne pas exagérer la portée de la reprise actuelle des indices actions


Le niveau de l’activité économique influence directement les marchés des actions, des matières premières, des taux d’intérêt et des devises, mais de manière différente. Historiquement, il existe une constante dans la séquence chronologique qui lie les retournements de tendance de taux d’intérêt et des actions d’une part et du niveau de croissance économique d’autre part.




En effet, il est admis que les taux d’intérêt et les actions font leurs points bas (hauts) avant ceux du prix des matières premières et du niveau de croissance économique. Les ajustements de politique monétaire mettent toujours un certain temps avant d’impacter l’économie et le prix des actions est généralement en avance sur les grandes tendances économiques.

Autrement dit, quand le niveau de l’activité économique sera à nouveau entré dans un cycle de croissance, cela fera déjà quelques semaines, voir quelques mois, qu’une tendance haussière aura débuté sur les indices boursiers.

Actuellement, les marchés des taux d’intérêt à court terme, des actions et les chiffres de croissance économique sont tous les trois en tendance baissière. Les ajustements de politique monétaires se font encore à la baisse, la dynamique négative des grandes indices boursiers est toujours à l’oeuvre et les chiffres attendus de croissance du PIB font pâle figure.

Les actions repartiront de l’avant à moyen/long terme (se stabiliseront tout au moins) avant l’économie. Il nous semble donc judicieux de concentrer son énergie sur l’étude des graphiques de deux indices majeurs, l’Eurostoxx 50 et le Dow Jones 30.

Depuis quelques séances, ces deux indices rebondissent mais la portée à donner à ce mouvement ne doit pas être exagérée. L’analyse graphique révèle qu’il s’agit d’une phase de « reprise technique » depuis des niveaux de supports importants. Malgré tout, la pondération des indices techniques et monétaires dont nous disposons donne encore largement l’avantage à une anticipation baissière.

A moyen terme, seul le franchissement des résistances à 9050 points sur le Dow Jones et 2600 points sur l’Eurostoxx 50 commenceraient à modifier la donne en faveur des haussiers.

Ne pas exagérer la portée de la reprise actuelle des indices actions

La traduction des ces résistances sur l’indice CAC 40 donnent 3100 points pour un objectif de reprise technique à court terme et 3400 points comme niveau de résistance majeure. Ce dernier obstacle graphique ne sera probablement pas franchi avant plusieurs semaines.

A propos de IG Markets
Filiale d’IG Group Holdings Plc, fondé en 1974 et coté sur le London Stock Exchange, IG Markets est une société financière, teneur de marché sur les produits dérivés, offrant principalement des Contracts For Différence sur actions et indices. IG Markets est également un acteur majeur sur le marché Forex. Parmi ses clients se trouvent des courtiers, des gestionnaires de fonds, des sociétés de bourse ainsi que des investisseurs particuliers. IG Markets Ltd est autorisée et régulée par la Financial Services Authority du Royaume Uni et dispose depuis le 1er novembre 2007, en vertu de la directive Européenne 2004/39/CE, d’un
passeport lui permettant de fournir un service d’exécution d’ordres sur CFD en France. Elle a établi une succursale immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le n° 500 540 174.
www.igmarkets.fr

Mercredi 28 Janvier 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News