Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Morning Briefing by Finyear Coffee - March 18, 2014


Quotidien du Financier. Marchés, cotations, indices et taux - Tableau de bord financier - Mises à jour quotidiennes. Morning Briefing by Finyear Coffee.




Commentaires du jour

Morning Briefing by Finyear Coffee - March 18, 2014
10:00

Good Morning Finyear Readers!

European equities are trading lower this morning giving back some of the impressive gains seen yesterday as some consider yesterday’s short covering rally somewhat overdone in light of the Crimean crisis far from being resolved.
Still there is now a lot more certainty what the future of the Crimean peninsula and the retaliatory sanctions imposed by the EU and the US on Russian and Ukrainian officials are concerned, leading to traders having an overall less negative view on stocks.
Especially towards the end of last week many traders entered into short positions on major European and US indices not only because they viewed the crisis as close to possibly escalating but also as a hedge on their individual long stock positions.
Some of these hedges have been unwound yesterday as some uncertainty has been removed for now and the referendum hasn’t resulted in any further bloodshed leading consequently to a short covering rally. While markets remain vulnerable to any renewed intensifying of the Crimean crisis at least temporarily markets are expected to somewhat turn away from politics with the FOMC decision on Wednesday starting to take centre stage.

Thank you.
Kind regards,

Markus Huber | Senior Sales-Trader/Senior Analyst
Peregrine & Black

www.peregrineblack.com

---------------------------------------------------------------

09:00

Les marchés se recentrent sur l'actualité macroéconomique sans oublier la Crimée


Marchés Actions : Sur les marchés actions, les principaux indices mondiaux ont réussi à retrouver un équilibre ce lundi malgré un contexte géopolitique extrêmement tendu. Au lendemain du referendum qui a donné lieu au rattachement de la Crimée à la Russie, les investisseurs se sont paradoxalement réjouis de sanctions modérées de la part de Washington et des dirigeants de la zone euro. Ces derniers ont notamment annoncé un gel des avoirs et une interdiction de séjour pour onze responsables russes et ukrainiens en réponse à ce référendum que les Occidentaux refusent d'accepter. L'escalade des tensions bien que présente, reste pour le moment contenue. Les marchés dans un élan d'optimisme, ont pour une fois mis de côté cette ombre géopolitique qui domine l'actualité, pour considérer les derniers indicateurs américains et européens qui se sont révélés encourageants en cours de séance: la production industrielle a notamment enregistré un vif rebond en février tandis que l'activité manufacturière de la région de New York a accéléré en mars aux Etats-Unis. Ces catalyseurs sont parus au bon moment pour rassurer les investisseurs, à la veille de la nouvelle réunion du FOMC qui se tiendra ce mardi et mercredi. Dans ce contexte, les indices américains et européens ont terminé la séance de ce lundi dans le vert, en évoluant toutefois principalement sur des aspects techniques: le Dow Jones a ainsi terminé en hausse de 1,13% à 16 247,22 points. Le S&P500 a grimpé de 0,96% à 1 858,83 points. Le Nasdaq a quant à lui progressé de 0,81% sur les 4 279,95 points. En Europe, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,32% à 4 271,96 points. Le Dax allemand s'est adjugé 1,37% sur les 9 180,89 points, et le FTSE s'est élevé de 0,62% à 6 568,35 points.

Ce mardi, les marchés asiatiques n'ont pas échappé à ce regain. La Bourse de Tokyo, à l’image de ses consœurs, a profité de l’accalmie dans la crise ukrainienne pour récupérer les pertes enregistrées la veille. Nous constatons toutefois que cette dernière enregistre le rebond le plus faible des 5 premières places boursières mondiales ; la hausse de la TVA au Japon à partir du 1er avril pouvant être un facteur de ce manquement. Le Nikkei, l’indice phare japonais a ainsi gagné 0,94% à 14 411,27 points. Le Topix, plus large, a avancé de 0,95% pour venir s’établir sur les 1 165,94 points.

Ce mardi, nous attendons les places américaines et européennes stables à l’ouverture voire en légère hausse. Les investisseurs restent dans l’attente de la réunion de la Réserve fédérale américaine qui pourrait bien envisager un nouveau ralentissement de son QE en vue des derniers catalyseurs économiques. Gardant à l’esprit le risque géopolitique, ces derniers pourront également suivre aujourd’hui l’indice ZEW en Allemagne, la balance commerciale européenne ainsi que les permis de construire, les mises en chantier et l’indice des prix aux Etats-Unis.

Forex : Sur le marché des devises, au lendemain du référendum de rattachement de la Crimée à la Russie, les Occidentaux ont adopté hier quelques sanctions ciblées à l’encontre de responsables russes en vue d’envoyer un message fort à Moscou. Malgré ces nouvelles tensions apportées au dossier ukrainien, l’euro a répondu favorablement à ces premières mesures en s’appréciant légèrement sur la séance de lundi. En effet, les sanctions restent limitées à un petit groupe et sont jugées modérées par les opérateurs. Même si la situation entre la Russie et l’Ukraine est loin d’être solutionnée, ces premières mesures officielles ont eu tendance à rassurer les investisseurs.

Nous retiendrons également l’annonce hier d’un ralentissement de l’inflation en février dans la zone euro à 0,7% contre 0,8% en janvier. Cet élément n’a eu que peu d’impact sur la paire phare du marché des changes, en raison notamment des récents propos du président de la BCE. Mario Draghi a en effet affirmé la semaine dernière qu’un nouveau resserrement monétaire était peu probable à court terme et a adopté un ton optimiste sur la reprise de la croissance en zone euro.

D’un point de vue technique, la monnaie unique, portée par un regain d’optimisme sur la vigueur de la reprise économique européenne, avait atteint jeudi dernier son niveau le plus haut depuis la fin octobre 2011, s’adjugeant à 1,3967 dollar pour un euro. Malgré un léger recul ces derniers jours, l’euro pourrait remonter vers de nouveaux plus haut face au dollar. Lundi en fin de journée, l’euro s’adjugeait à 1,3921 dollar contre 1,3909 vendredi dernier. Les opérateurs resteront néanmoins prudents dans leur prise de positions en attendant le dénouement de la réunion de deux jours du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Quant aux autres paires de devises, malgré que certains investisseurs reprennent goût au risque, la situation géopolitique sous pression en Ukraine pousse les opérateurs à se diriger vers des actifs jugés plus sûrs tels que le yen. La devise nippone continue donc de se déprécier face à ses principales devises de contreparties. Hier, la monnaie unique et le billet vert ont gagné du terrain face au yen, s’adjugeant respectivement à 141,58 yens pour un euro et 101,68 yens pour un dollar.

La livre britannique baissait hier en fin de séance face à l'euro, s’adjugeant à 83,66 pence pour un euro et également face au dollar, à 1,6635 dollar pour une livre. La devise helvétique quant à elle reculait face à l'euro, à 1,2155 franc suisse pour un euro, et restait quasi stable face au dollar, à 0,8729 franc suisse pour un dollar.

Matières premières : Au chapitre des matières premières, le WTI et le Brent évoluent en ordre dispersé ce matin. Le WTI concède 0,94% à 97,96$ tandis que le brut de référence européen grappille 0,23% à 106,48$. Les deux bruts de référence ont fortement reculé hier, revenant sur leurs niveaux d’il y a plus de cinq semaines suite aux spéculations sur les faibles conséquences que pourraient avoir les sanctions prises par les Etats-Unis et l’Europe à l’encontre de la Russie sur les livraisons de pétrole. Alors que près de 97% de la population en Crimée a choisi de quitter l’Ukraine pour rejoindre la Russie, le président américain Barack Obama a imposé des sanctions à 11 hauts responsables russes et ukrainiens, sanctions qui devraient avoir peu de conséquences dans un premier temps sur les flux de pétrole. De plus, l’Europe est dépendante des exportations russes de pétrole et de gaz, tout comme la Russie par les revenus que ces matières énergétiques lui procurent. Du côté de la Libye, la production n’est que de 230 000 barils par jour contre 408 000 avant que des manifestants ferment un oléoduc de Sharara permettant l’approvisionnement depuis la deuxième plus grande réserve du pays. L’US Navy a empêché une tentative d’exportation de brut à partir d’un port contrôlé par des rebelles dans l’Est de la Libye.

Du côté des métaux précieux, on évolue dans le rouge ce matin. Le métal jaune cède ainsi 0,46% à 1 360,80$, tout comme l’argent en recul de 0,67% à 21,05$. Après avoir atteint son plus haut niveau en près de six mois, l’or décroche pour la deuxième journée consécutive alors que les dernières données économiques américaines battent les prévisions et avant le rapport de la FED mercredi à 19h. Rappelons que l’or a progressé de 13% depuis le début de l’année, profitant notamment de la crise en Ukraine mais également du ralentissement économique en Chine, le plus gros consommateur d’or physique devant l’Inde. Les investisseurs s’attendent à ce que la FED diminue à nouveau de 10 milliards son rachat mensuel, comme pendant les deux dernières réunions. Le platine et le palladium perdent respectivement 0,49% et 0,25% à 1 458,50$ et 770,75$. Du côté de l’Afrique du Sud, les trois plus gros producteurs de platine au monde ont choisi de s’en remettre à un médiateur pour tenter de sortir du conflit qui les oppose au syndicat des mineurs mais pour le moment les médiateurs indiquent que les positions sont très éloignées. La grève a débuté depuis plus de sept semaines maintenant et les stocks constitués arrivent à leur fin.

L'équipe Saxo Banque
www.saxobanque.fr

Cross Asset Investment Strategy - MENSUEL - AMUNDI

Ci-dessous (PDF 34 pages) le nouveau numéro de la publication mensuelle Cross Asset Investment Strategy du 14 mars 2014.

L'objectif de Cross Asset Investment Strategy est de présenter de façon claire et détaillée les analyses, convictions et stratégies d’Amundi, et cela sur l’ensemble des classes d’actifs de change, taux, crédit et actions.

Amundi
www.amundi.com

Cross Asset Investment Strategy (PDF 34 pages en français).


cross_asset_invt_strategy_mensuel_mars_2014_vf_presse.pdf Cross Asset Invt Strategy Mensuel_mars 2014_VF presse.pdf  (4.52 Mo)


Chiffres du jour

Enquête Mensuelle de Conjoncture Industrie et Services - Banque de France

La Banque de France vous informe de la parution de Conjoncture Industrie et Services et de Conjoncture Bâtiment :
Période sous revue Février 2014, disponible sur son site internet.

La présentation de l'Enquête mensuelle de conjoncture a évolué pour s'adapter aux besoins diversifiés de ses lecteurs.
En deux pages, elle fournit désormais sous une forme plus synthétique les données essentielles de la conjoncture dans l'industrie et les services.

Pour les lecteurs intéressés par davantage de détails concernant les différents secteurs d'activités, un lien permet de retrouver instantanément les graphiques et tableaux correspondants :
https://www.banque-france.fr/economie-et-statistiques/conjoncture-et-croissance/enquetes-de-conjoncture.html
et
https://www.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/banque_de_france/Economie_et_Statistiques/conjoncture-industrie-services-fevrier-2014-detail-sectoriel.pdf

L'enquête mensuelle de conjoncture dans le Bâtiment est disponible sous :
https://www.banque-france.fr/economie-et-statistiques/stats-info/detail/conjoncture-batiment.html

Toutes ces séries sont également disponibles dans la base de données interactive Webstat.
http://webstat.banque-france.fr/fr/browse.do?node=5384341

Vous trouverez vos séries favorites sur notre site Webstat :
- pour l'Industrie
http://webstat.banque-france.fr/fr/browse.do?node=5384285
- pour les Services Marchands
http://webstat.banque-france.fr/fr/browse.do?node=5384283
- pour le Bâtiment
http://webstat.banque-france.fr/fr/browse.do?node=5384373

Source : www.banque-france.fr

DEVISES : Cotations + Taux + Convertisseur


The Forex Quotes are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


ForexProsThe Exchange Rates are powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.




The Currency Converter Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal

BOURSE : Indices + CAC40 + MP


Live World Indices are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


The Commodity Prices Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


TAUX D'INTERET LEGAL

Le taux d'intérêt légal 2014 reste inchangé par rapport à 2013. Il demeure fixé à 0,04%.
Par Décret n° 2014-98 du 4 février 2014 (J.O. du 6 février) le taux de l'intérêt légal est fixé à 0,04 % pour l'année 2014.

Rappelons que :
- En 2013, il était de 0,04%
- En 2012, il était de 0,71%
- En 2011, il était de 0,38%
- En 2010, il était de 0,65%
- En 2009, il était de 3,79%
- En 2008, il était de 3,99%
- En 2007, il était de 2,95 %

Lisez notre article "Taux d'intérêt légal et taux interbancaires (définitions et historiques)" en suivant ce lien


TAUX INTERBANCAIRES

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois





Notes :

- Euro Overnight Index Average (EONIA) : taux calculé par la BCE et diffusé par la FBE (Fédération Bancaire de l'Union Européenne). Il résulte de la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis réalisées par les banques retenues pour le calcul de l'euribor.

- Euro Interbank Offered Rate (EURIBOR) : taux interbancaire offert entre banques de meilleures signatures pour la rémunération de dépôts dans la zone euro. Il est calculé en effectuant une moyenne quotidienne des taux prêteurs sur 13 échéances communiqués par un échantillon de 57 établissements bancaires les plus actifs de la zone Euro. Il est calculé sur la base de 360 jours et est diffusé à 11h le matin si au moins 50% des établissements constituant l'échantillon ont effectivement fourni une contribution. La moyenne est effectuée après élimination des 15% de cotation extrêmes (le nombre éliminé est toujours arrondi) et exprimée avec trois décimales.

Tableaux et historiques des TAUX D'INTERET DU MARCHE INTERBANCAIRE DE LA ZONE EURO édités par la Banque de France

Taux de référence des bons du Trésor et OAT

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois

Tableaux et historiques des taux de référence des bons du Trésor et OAT édités par la Banque de France




INDICES OBLIGATAIRES

Indices Quotidiens TEC-N (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)

Description : L’indice quotidien CNO-TEC n, Taux de l’Echéance Constante n ans, pour n variant de 1 à 30, est le taux de rendement actuariel d’une valeur du Trésor fictive dont la durée de vie serait à chaque instant égale à n années.

Ce taux est obtenu par interpolation linéaire entre les taux de rendement actuariels annuels des 2 valeurs du Trésor qui encadrent au plus proche la maturité n.

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices Hebdomadaires (Mise à jour hebdomadaire, tableau fourni par la Banque de France)

Notice : (description et calcul)
THO : Taux hebdomadaire du marché primaire des émissions à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
THE : Taux hebdomadaire des emprunts d'Etat ayant une échéance de plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FELT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat à plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FECT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat entre 3 et 7 ans (TEC 5 +0,05%)
PRLT : Rendement secondaire des emprunts du secteur privé à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
PUCT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public de 3 à 7 ans (TEC 5 +0,25%)
PULT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices mensuels (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)

Description :
TMO : Moyenne arithmétique des THO du mois
TMB : Moyenne arithmétique des THB du mois ( THB = Taux Hebdomadaire d'adjudication des Bons du trésor à 13 semaines)
TME : Moyenne arithmétique des THE du mois

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.

Tableaux et historiques des INDICES OBLIGATAIRES édités par la Banque de France


Disclaimer:
Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data .

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/abonnement

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Un seul formulaire d'abonnement pour 5 lettres


Mardi 18 Mars 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News