Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Morning Briefing by Finyear Coffee - 25 mars 2014


Commentaires marchés, actions, forex, matières premières, deals, chiffres éco. Tableau de bord financier : cotations, indices et taux. Plusieurs mises à jour quotidiennes by Finyear Coffee.




Marchés, actions, forex, matières premières : commentaires du jour

Morning Briefing by Finyear Coffee - 25 mars 2014
09:30

Good Morning Finyear Readers!

European shares are trading higher this morning managing to stage a modest rebound after yesterday’s sharp drop.
Lending some support to stocks is encouraging news that last night Russian foreign minister Lavrov has met his Ukrainian counterpart for talks.
Until yesterday Russia had refused any direct communication with the new Ukrainian government as they are considering them as having staged an ‘illegal’ coup to replace the former prime minister.
Although still early and nothing has been achieved or agreed on yet but many consider these talks as an important first step towards a de-escalation of the current situation.
In the first half of the trading day focus will be on the release of the important German IFO index.
After somewhat disappointing German PMI data yesterday and Germany being generally very sensitive to the events currently happening in the Ukraine and Russia it will be interesting to see if the IFO indeed will hold stable compared to the previous reading or if estimates prove a bit too optimistic.
Later in the day there are plenty of economic data scheduled to be released in the US. Good figures are needed to put at least a temporary stop to the profit-taking seen in US stocks in the last couple of days.
If US markets turn once again decisively weaker this afternoon it will be difficult for European shares not to sell-off in sympathy also.
In the near-term events surrounding the Ukraine are likely to continue to be a drag on stocks while mid to long-term an improving global economy should lend support to stocks.

Thank you!

Kind regards,

Markus Huber | Senior Sales-Trader/Senior Analyst
Peregrine & Black
www.peregrineblack.com

-------------------------------------------------

09:00

Tentative de rebond avant les indicateurs immobiliers américains

Marchés Actions : Sur les marchés actions, Wall Street a clôturé en territoire négatif hier, restant préoccupé par la situation géopolitique en Ukraine et donc pour les possibles conséquences sur l’économie mondiale mais également par un nouvel indicateur témoignant du ralentissement économique de la Chine. Le Dow Jones a reculé de 0,16% à 16 276,69 points, le S&P de 0,49% à 1 857,44 points et le Nasdaq 1,18% à 4 226,38 points. Au sein du Nasdaq, on retiendra notamment la contre-performance de Netflix qui a abandonné 6,67%, Facebook avec une perte de 4,66% et TripAdvisor de 3,87%. Un peu plus tôt dans la journée, les bourses européennes ont précédé leurs consœurs américaines. Le CAC affichait ainsi une baisse de 1,36% à 4 276,34 points, le Footsie britannique de 0,56% et le Dax de 1,65%. Le Dax a notamment souffert de la publication d’un indice PMI préliminaire publié la veille montrant un ralentissement de la croissance du secteur privé en Allemagne.

Alors que la Russie déploie ses troupes à la frontière ukrainienne, les dirigeants du G7 se sont mis d'accord lundi pour organiser en juin à Bruxelles un sommet en lieu et place de celui du G8 qui devait se tenir à Sotchi avec la Russie, à laquelle il a été à nouveau demandé de changer de stratégie à l'égard de l'Ukraine. Washington a parallèlement menacé Moscou de durcir encore les sanctions à l'encontre de la Russie en cas d'intervention en Ukraine. Le président américain, Barack Obama, arrivé à La Haye en début d’après-midi, devrait appeler ses alliés européens à durcir les sanctions contre Moscou à l’occasion du sommet du G7 qui se tient dans la capitale néerlandaise.

Ce matin, la Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,36% à 11 423,19 points face aux inquiétudes sur la situation en Ukraine mais également face au ralentissement de la croissance manufacturière aux Etats-Unis qui a ralenti en Mars. Le Japon attend également de voir l’impact de la hausse de la TVA sur leur économie.

Selon les premières indications disponibles, les principales bourses européennes sont attendues en légère progression ce matin à l’ouverture. Le CAC pourrait prendre entre 19 et 20 points à l’ouverture, le FTSE entre 16 et 17 points et le Dax entre 33 et 40 points. Le possible rebond de ce matin devrait être limité jusqu’à la publication de l’Indice Ifo du climat des affaires du mois de mars en Allemagne.

Forex : La parité EUR/USD recule légèrement ce matin d’environ 0.03% et cote aux alentours des 1.3833 $ contre 1.3761$ au plus bas sur la journée d’hier. En effet la monnaie unique européenne a repris du terrain hier par rapport au billet vert dans le sillage de statistiques qui sont tombées de l’autre côté de l’Atlantique : l’indice PMI manufacturier aux Etats-Unis a affiché une baisse à 55.5 contre un niveau de 56.5 attendu et de 57.1 précédemment. Bien que le chiffre reste au-dessus du niveau des 50, il fait état d’une légère contraction du service manufacturier aux Etats-Unis. Aujourd’hui, la parité EUR/USD devrait évoluer en fonction des différents chiffres qui vont être publiés aujourd’hui et qui serviront de catalyseurs : les investisseurs attendent ce matin des statistiques macroéconomiques importantes : l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne, attendu en très légère baisse par rapport au chiffre du mois dernier à 111 contre 111.3 ; mais également des chiffres américains sur la confiance des consommateurs aux Etats-Unis et la vente de logements neufs. En fin de journée, Mario Draghi commencera son discours qui aura un impact sur le marché des devises.

La parité EUR/GBP pourrait augmenter aujourd’hui si l’indice des prix à la consommation ressort en baisse par rapport au précédent ; le consensus est attendu à 1.7% contre 1.9% précédemment. Les principales paires en yens perdent du terrain ce matin : la parité USD/JPY cède aujourd’hui 0.07%, à 102.16 yens ; de même, la parité EUR/JPY recule à hauteur de 0.10% à 141.33 yens et la tendance baissière pourrait s’accentuer prochainement.

Matières premières : Au chapitre des matières premières, les cours du baril de pétrole ne parviennent pas à trouver une tendance forte et se montrent hésitant en attendant plus d’éléments sur la question de la Russie. La réunion du G8 prévu en juin a finalement été annulée et remplacée par un G7 à Bruxelles. Une décision significative qui traduit un climat d’instabilité grandissant entre les différents acteurs. Les indicateurs économiques publiés dernièrement ne permettent pas aux cours de se relancer. Les chiffres en zone euro ressortent mitigés avec un PMI de la France qui s’affiche en hausse mais celui de l’Allemagne enregistre un ralentissement sur le mois de Mars. Des chiffres publiés à la suite de la production manufacturière en Chine qui est tombée pour rappel à un plus bas de huit mois à 48,1. Dans ce contexte, le Brent de la Mer du Nord se négocie proche ce matin des 106,61 dollars et le WTI s’affiche de son coté à 99,40 dollars.

L’instabilité économique du moment bénéficie ce matin aux métaux précieux favorisés également par un rebond technique après leur baisse de la semaine dernière. Les investisseurs suivront de près aujourd’hui la publication de l’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne alors que seront également dévoilés l’indice de confiance des consommateurs du Conference Board ainsi que les ventes de logements neufs outre-Atlantique. L’once d’or se négocie pour 1 315,10 dollars et l’once d’argent autour des 20,09 dollars.

L'équipe Saxo Banque
www.saxobanque.fr

Tout ce qui compte

Lorsque la fougue du cheval sauvage se combine à la rigidité du bois, le climat se réchauffe et la situation devient explosive. Comme vous l’aurez sans doute compris, nous sommes rentrés de plain-pied, ce 31 janvier 2014, dans la tumultueuse année du cheval ! Les maîtres du Feng Shui sont formels, cette année sera marquée par des conflits, des catastrophes naturelles voire une nouvelle crise en Asie.

De biens terribles prévisions dont les premiers signes ne se sont pas fait attendre :
- L’Ukraine est au bord de la guerre civile, divisant le monde en deux catégories : les proeuropéens et les pro-russes. Dans ce conflit aux vieux relents de guerre froide, les Etats-Unis, en perte d’autorité internationale, viennent perturber la donne et s’opposent sur la scène internationale à une Russie pas franchement prête à abandonner la région stratégique de la Crimée.
- La Chine vient de connaître son premier défaut obligataire (officiel) d’entreprise. En marge du shadow banking qui inquiète les investisseurs, Chaori Solar Energy Science & Technology a annoncé qu’elle ne serait pas en mesure d’honorer sa charge d’intérêt.

Dans ce contexte tendu, nous nous refusons à introduire un scénario de guerre et d’escalade dans nos scénarios de marché. Nous maintenons donc nos trois scénarios de marché tels que définis au mois de janvier : le scénario de « croissance mondiale modérée sans nouveau choc de marché » demeure notre scénario central. Il anticipe, la poursuite de l’embellie économique que nous connaissons depuis le second semestre 2013. Dans ce contexte, les bourses reprendraient le chemin de la hausse, progressant de 5 à 7,5% sur les trois prochains mois dans un environnement de normalisation progressive des taux d’intérêt. Le scénario de « crise émergente » qui anticipe une nouvelle dégradation de la croissance dans les pays émergents, prend de l’ampleur. Dans ce scénario, les pays développés qui ont bénéficié des débouchés qu’offraient les pays émergents, souffriraient plus ou moins fortement, baissant de 5% pour les Etats-Unis à plus 7,5% pour l’Europe et le Japon. Enfin, notre troisième scénario fait état des « craintes de déflation sur la zone euro ». Cette configuration se caractériserait par une baisse marquée des actions de la zone euro qui n’aurait qu’un impact très léger sur les bourses américaines et japonaises (+2,5%).

En conséquence, en dépit des prévisions Feng Shuistes, nous maintenons notre curseur d’exposition actions et remontons notre curseur de sensibilité taux.

www.cpr-am.fr

Corporate Finance : commentaires du jour

08H00

(NOUVEAU) L'actu Corporate Finance par FinActu :

- ROI Corporate Consulting conseille le cabinet IENA dans l’acquisition de l’agence digitale KINOA 24/03/2014
- Interview: Le retour des fonds d’investissements opportunistes sur le marché français : que laisse présager 2014 ? 24/03/2014
- AUREA : reprise de l’activité mercure de la société MBM 24/03/2014
- Nanobiotix réalise une augmentation de capital de 28,1 M€ 24/03/2014
- Jérôme Caldeira nommé Director au sein du l’équipe Evaluation de Duff & Phelps à Paris 24/03/2014
- Redlink conseille les actionnaires d’Abo Diag dans le cadre de sa cession à Diagast 24/03/2014
- Vilmorin & Cie prend le contrôle de la société thaïlandaise Seed Asia 24/03/2014
- Yoopies rachète la start-up Yokoro 24/03/2014
- Les marchés de capitaux, carburant de la croissance économique 21/03/2014
- Bignon Lebray accompagne Studio Redfrog dans son opération de financement auprès d’Alliance Entreprendre 21/03/2014

Plus d'informations sur : www.finactu.fr

Marchés : chiffres du jour

Excédent de 0,9 milliard d’euros du commerce international de biens de la zone euro (Janvier 2014)

Déficit de 13,0 milliards d’euros pour l’UE28.

D’après les premières estimations pour le mois de janvier 2014, la zone euro (ZE18) a enregistré un excédent de 0,9 mrd d'euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre -5,4 mrds en janvier 2013.
Le solde enregistré au mois de décembre 2013 s'établissait à +13,8 mrds, contre +9,7 mrds en décembre 2012.
Ces données sont publiées par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne.

EUROSTAT
ec.europa.eu/eurostat



DEVISES : Cotations + Taux + Convertisseur


The Forex Quotes are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


ForexProsThe Exchange Rates are powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.




The Currency Converter Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal

BOURSE : Indices + CAC40 + MP


Live World Indices are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


The Commodity Prices Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


TAUX D'INTERET LEGAL

Le taux d'intérêt légal 2014 reste inchangé par rapport à 2013. Il demeure fixé à 0,04%.
Par Décret n° 2014-98 du 4 février 2014 (J.O. du 6 février) le taux de l'intérêt légal est fixé à 0,04 % pour l'année 2014.

Rappelons que :
- En 2013, il était de 0,04%
- En 2012, il était de 0,71%
- En 2011, il était de 0,38%
- En 2010, il était de 0,65%
- En 2009, il était de 3,79%
- En 2008, il était de 3,99%
- En 2007, il était de 2,95 %

Lisez notre article "Taux d'intérêt légal et taux interbancaires (définitions et historiques)" en suivant ce lien


TAUX INTERBANCAIRES

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois





Notes :

- Euro Overnight Index Average (EONIA) : taux calculé par la BCE et diffusé par la FBE (Fédération Bancaire de l'Union Européenne). Il résulte de la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis réalisées par les banques retenues pour le calcul de l'euribor.

- Euro Interbank Offered Rate (EURIBOR) : taux interbancaire offert entre banques de meilleures signatures pour la rémunération de dépôts dans la zone euro. Il est calculé en effectuant une moyenne quotidienne des taux prêteurs sur 13 échéances communiqués par un échantillon de 57 établissements bancaires les plus actifs de la zone Euro. Il est calculé sur la base de 360 jours et est diffusé à 11h le matin si au moins 50% des établissements constituant l'échantillon ont effectivement fourni une contribution. La moyenne est effectuée après élimination des 15% de cotation extrêmes (le nombre éliminé est toujours arrondi) et exprimée avec trois décimales.

Tableaux et historiques des TAUX D'INTERET DU MARCHE INTERBANCAIRE DE LA ZONE EURO édités par la Banque de France

Taux de référence des bons du Trésor et OAT

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois

Tableaux et historiques des taux de référence des bons du Trésor et OAT édités par la Banque de France




INDICES OBLIGATAIRES

Indices Quotidiens TEC-N (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)

Description : L’indice quotidien CNO-TEC n, Taux de l’Echéance Constante n ans, pour n variant de 1 à 30, est le taux de rendement actuariel d’une valeur du Trésor fictive dont la durée de vie serait à chaque instant égale à n années.

Ce taux est obtenu par interpolation linéaire entre les taux de rendement actuariels annuels des 2 valeurs du Trésor qui encadrent au plus proche la maturité n.

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices Hebdomadaires (Mise à jour hebdomadaire, tableau fourni par la Banque de France)

Notice : (description et calcul)
THO : Taux hebdomadaire du marché primaire des émissions à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
THE : Taux hebdomadaire des emprunts d'Etat ayant une échéance de plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FELT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat à plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FECT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat entre 3 et 7 ans (TEC 5 +0,05%)
PRLT : Rendement secondaire des emprunts du secteur privé à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
PUCT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public de 3 à 7 ans (TEC 5 +0,25%)
PULT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices mensuels (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)

Description :
TMO : Moyenne arithmétique des THO du mois
TMB : Moyenne arithmétique des THB du mois ( THB = Taux Hebdomadaire d'adjudication des Bons du trésor à 13 semaines)
TME : Moyenne arithmétique des THE du mois

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.

Tableaux et historiques des INDICES OBLIGATAIRES édités par la Banque de France


Disclaimer:
Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data .

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/abonnement

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur
- la lettre digitale "Le Contrôleur de Gestion" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/lecontroleurdegestion
- la lettre digitale "GRC Manager" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/grcmanager

Un seul formulaire d'abonnement pour 7 lettres


Mardi 25 Mars 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs