Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Monster Suisse : Les offres d'emploi sur Internet continuent à baisser


Les offres d'emploi sur Internet continuent à baisser. Le jobpilot-Index® diminue de 18 points pour s'établir à 150 points. L'offre émane aussi bien des sites d'entreprises que des marchés del'emploi en ligne. A quelques exceptions près, la baisse touche tous les groupes de métiers.




Les sites Internet en Suisse proposent environ 10% d'emplois en moins qu'il y a trois mois. Pour la troisième fois après la baisse des deux derniers trimestres, l'indice jobpilot de Monster.ch, la référence suisse établie et servant d'indicateur de l'évolution des offres d'emploi en ligne, affiche un recul en avril. Par rapport au trimestre précédent, il baisse de 18 points pour s'établir à 150 points, soit le même niveau qu'il y a deux ans. L'offre baisse davantage sur les sites web des entreprises que sur les bourses d'emploi. L'indice publié par Monster.ch est sondé par la Haute Ecole Spécialisée de la Suisse Nord-Ouest (indice partiel des bourses d'emploi), en collaboration avec l'Université de Zurich (indice partiel des entreprises).

Tant l'indice partiel des bourses d'emploi que celui des entreprises sont en baisse

L'indice partiel des bourses d'emploi en ligne diminue, par rapport en janvier, de 11 points pour atteindre 139 points; ce recul est moins important que celui enregistré pour le trimestre d'hiver, où l'indice partiel avait chuté de 43 points. Les offres d'emploi proposées sur les sites de recrutement des entreprises (contrôle par sondage représentatif d'environ 1000 entreprises et organisations suisses) sont en recul de 30 points et s'établissent à 173 points. «La baisse de l'offre, dans l'ensemble moins importante en avril qu'en janvier, s'explique en premier lieu par les effets saisonniers; dans les secteurs tributaires des conditions météo, en effet, le nombre d'annonces d'emploi augmente traditionnellement durant le trimestre de printemps», commente Falk von Westarp, Country Manager de Monster Worldwide Switzerland AG.

Recul des offres d'emploi en ligne dans la plupart des groupes de professions - Aucune influence de la conjoncture sur l'offre dans les professions médicales

A quelques exceptions près, les offres d'emploi ont reculé dans la plupart des groupes de professions. Le seul groupe où l'offre d'emploi, totalement insensible aux effets de la conjoncture, a considérablement augmenté (+ 68 points) au cours des neuf derniers mois, est celui des professions médicales. Variations des offres d'emploi en ligne par groupe de professions par rapport à janvier 2009

Progression pour les groupes professions médicales (+ 36 points), services aux entreprises, consulting et professions juridiques (+ 36 points), professions des soins corporels, du nettoyage et de l'économie domestique (+ 115 points; résultats relativement importants en raison de la petite taille du groupe de professions), finances et comptabilité (+ 12 points) ainsi que professions de l'industrie et des métiers (+ 6 points). L'offre en ligne a par contre fortement diminué dans les groupes professions techniques et scientifiques (- 31 points), professions de la vente et du conseil à la clientèle (- 25 points), professions de l'informatique et des télécommunications (- 25 points), Marketing, publicité et médias (-15 points), Management et encadrement (- 15 points), professions du
transport, de l'entreposage et de la sécurité (- 6 points), professions de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme (- 6 points) ainsi que direction des ressources humaines/formation (- 5 points).

Les offres d'emploi chutent également dans la presse écrite

Comme base de comparaison avec la presse écrite, c'est la statistique des annonces des Recherches et études des médias publicitaires (REMP) qui sert de référence pour l'évolution des offres d'emploi dans la presse écrite. L'indice normé de la presse écrite directement comparable avec l'indice jobpilot calculé par la Haute Ecole Spécialisée de la Suisse Nord-Ouest chute, au cours du trimestre actuel (de février à avril 2009) par rapport au trimestre précédent (38 points), de 6 points pour s'établir à 32 points. Par rapport à son dernier sommet il y a un an (60 points), l'indice de la presse écrite a perdu près de 50%, payant ainsi un plus lourd tribut au ralentissement de la conjoncture que l'indice en ligne, qui baisse lui de près de 30% par rapport au trimestre de l'année précédente.

www.monster.ch

Mardi 2 Juin 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs