Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Mobicadres, l’indicateur de mobilité des décideurs


Les seniors plus mobiles en période de crise




Nomination, 1er service d'informations sur les décideurs, en partenariat avec Ineum Consulting, cabinet de conseil en stratégie, dévoilent en « avant-première» les résultats 2010 du Baromètre « Mobicadres, indicateur de la mobilité des décideurs ». Ainsi, ce sont 4 896 décideurs qui ont été interrogés sur des questions liées à leur mobilité sur l’année écoulée et dans le cadre de projets de transformation.

La mobilité des décideurs reste marquée en 2010 par les effets de la crise économique
Le baromètre 2010 révèle que la mobilité globale connaît un ralentissement significatif : les décideurs mobiles représentent 21,3% de l’ensemble des personnes interrogées, soit une baisse du taux de mobilité de 12% d’une année sur l’autre. De plus, 54% des décideurs qui ont été mobiles déclarent ne pas avoir bénéficié de suffisamment de soutien ou d’aides adaptés (formation, coatching…), dans leur précédent poste. Ces chiffres induisent que les politiques RH des entreprises en matière de gestion individuelles de leurs cadres supérieurs et dirigeants sont encore peu présentes ou n’adressent pas les réels besoins des décideurs.

Ce recul de la mobilité touche particulièrement :
- Les décideurs (- 13%)
- Les entreprises de moins de 500 salariés (- 15%)
- Les moins de 55 ans et notamment les 35/39 ans
- Les secteurs du conseil (-35%) et des finances (-20%)
- Les Directions des systèmes d’informations (- 23%), Opérationnelles (-22%) et Commerciales (-20%)

A contrario, les Directions Générales semblent conserver un taux de mobilité relativement stable (14% comme en 2009) et les Directions des achats enregistrent un taux de mobilité de 19,8%, en progression de 6 points par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, le baromètre Nomination / Ineum Consulting montre que la mobilité externe recule de 7 points par rapport à l’édition 2009 (44% contre 51%) au profit de la mobilité interne (56% contre 49%).

Enfin, certaines entreprises sont plus impliquées que d’autres quant à l’accompagnement de la prise de décision de mobilité de leurs décideurs : 31% des décideurs mobiles ont trouvé leur nouveau poste par l’intermédiaire de leur entreprise (26% en 2009). En effet, 86,5% des décideurs mobiles en interne s’appuient prioritairement sur leur hiérarchie et leur réseau personnel interne pour piloter leur mobilité. Les DRH et gestionnaires de carrière n’interviennent que dans 7% des cas (contre 11% l’année dernière). Cela tend à démontrer que des initiatives RH restent à proposer pour permettre à la DRH d’être réellement acteur dans le processus de mobilité interne.

Les décideurs restent mitigés quant à leur perception sur leur poste actuel

La perception des décideurs de leurs postes actuel et précédent varie peu en comparaison avec le Baromètre 2009, même si les tendances observées se détournent quelque peu des éditions précédentes :
- La satisfaction est à peine supérieure dans le cadre de la mobilité externe que dans celui de la mobilité interne (constat inverse en 2009) alors que les décideurs de grands groupes ou de petites sociétés semblent s’entendre,
- Les décideurs sont globalement plus satisfaits de leur sort que les décideuses,
- L’indice de confiance des hommes face à une perspective d’évolution s’élève à 68,2% quand celui des femmes stagne à 59,7%,
- Les décideurs des Directions Marketing et Etudes apparaissent comme les moins satisfaits alors que les décideurs des Directions générales expriment l’opinion la plus positive.

Toutefois, une nouveauté apparaît en 2010 : les décideurs mobiles notent de manière plus positive leur poste actuel (15,2/20) que les décideurs non mobiles (13,9/20).

La rémunération des décideurs demeure encore un sujet tabou : moins d’un décideur sur cinq se prononce sur sa rémunération et la grande majorité des répondants sont des décideurs mobiles.

Les différences habituelles en matière de rémunération se perpétuent encore en 2010 :
- Un décideur bénéfice d’une rémunération moyenne de 110 K€ alors qu’une décideuse plafonne à 84 K€. La hausse de salaire par rapport à l’année précédente est mineure et intervient dans les mêmes proportions pour les deux sexes,
- La rémunération moyenne des 55 ans et + est de 122 K€ contre 69,8 K€ pour les moins de 35 ans,
- Les entreprises de plus de 2000 salariés offrent une rémunération moyenne de 115,5 K€ alors qu’une entreprise de moins de 50 salariés propose une rémunération moyenne de 89,7 K€ aux décideurs,
- Le décideur dans la Finance (119,6 K€ en moyenne) est plus avantagé en comparaison d’un décideur d’une entreprise publique (75,4 K€).

70% des décideurs ayant participé à l’édition 2010 ont connu un projet de transformation et 20% d’entre eux ont également été mobiles sur la période
La nature de la transformation n’influe pas sur la proportion de mobilité : le nombre de décideurs mobiles représentent environ 1/5ème du nombre de décideurs non mobiles, quelle que soit la nature de la transformation. Le Baromètre Nomination / Ineum Consulting 2010, révèle également que la moitié des décideurs s’interroge sur un éventuel changement de poste ou d’entreprise lorsqu’ils sont confrontés à un projet de transformation.

Les projets de transformation concernent toutes les Directions de l’entreprise et ce dans des proportions importantes : a minima 60% des décideurs ont connu un projet de transformation, toutes directions confondues. Les entreprises de plus de 1 000 salariés sont les plus concernées (33,7%) par les transformations de type fusion / acquisition, mais ce type de transformation touche tout de même toutes les tailles d’entreprises. La restructuration économique touche quant à elle l’ensemble des entreprises, quelque soit leurs effectifs.

Une tendance forte se dégage sur la priorité donnée, dans le cadre de projets de transformation, à l’élaboration de nouveaux processus et procédures, toutes familles de profession et secteurs d’activité confondus.

« Ineum Consulting accompagne au quotidien ses clients décideurs dans la mobilité qu’elle soit interne ou internationale. De fait, Ineum Consulting a souhaité s’associer à la réalisation de MobiCadres 2010 pour enrichir l’étude de son expertise sur la base des problématiques RH rencontrées chez ses clients et se propose notamment de faire un focus sur le lien entre mobilité et projet de transformation » déclare, Claude Bodeau, Associé en charge de la practice Ressources Humaines.

« Le succès de l’enquête Mobicadres, qui a attiré près de 5000 panélistes cette année, montre plus que jamais le besoin des décideurs en termes de repères pour benchmarker leur trajectoire professionnelle par rapport à leur métier et à leur secteur d’activité. Mobicadres répond également à une demande croissante des DRH et cabinets de chasse de disposer d’indicateurs de mobilité spécifiques aux dirigeants », déclare Serge Papo, Président de Nomination

Ineum Consulting & Nomination

Lundi 12 Juillet 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News