Michel Léger, Président du directoire de BDO en France et membre du Board européen


Dans un contexte économique morose aussi bien en France qu’à l’international, BDO, 5ème réseau mondial d’audit et de conseil, confirme sa croissance en France avec un chiffre d’affaires de 73,2 millions d’euros pour l’exercice 2011-2012 (clos le 30 septembre 2012), contre 69,4 l’an passé, soit une hausse de 5,4%. Interview de Michel Léger, Président du directoire de BDO et membre du Board européen du réseau BDO




Michel Léger
Michel Léger
Pouvez-vous nous décrire BDO en quelques mots ?
BDO est le 8ème cabinet d'audit, d'expertise comptable et de conseil sur le marché français.
Il compte désormais près de 800 collaborateurs dont 72 associés, répartis plus de 30 bureaux en France, notamment à Paris et région parisienne, Pays de la Loire,Rhône-Alpes et PACA.

Quel bilan faites-vous de 2012 ?
2012 est véritablement pour nous l’année de la consolidation. L’ensemble des métiers de BDO ont vu leur activité progresser : l’audit compte pour près de 30% de notre chiffre d'affaires, l’expertise comptable reste une valeur sûre, et les services de conseil continuent de croître rapidement, représentant près de 10% du chiffre d’affaires.
Une croissance qui fait écho à la croissance internationale du cabinet, présent dans 138 pays, avec 55 000 collaborateurs, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 12% cette année.

Comment expliquez-vous cette croissance ?
Elle s’explique à la fois par l’augmentation du nombre de clients mais surtout par le positionnement du cabinet axé sur la proximité avec ses clients, la pluridisciplinarité, le pragmatisme et la proactivité. C’est sur ces valeurs que BDO s’est rapproché en 2010 de FIDEA en région Grand-Ouest et de SOVEC en 2011, en région Rhône-Alpes.
BDO en France a su accompagner son évolution rapide (multiplication par quatre du chiffre d’affaires en moins de 5 ans) par une évolution de sa gouvernance et une professionnalisation des fonctions du support. Nous avons également consolidé notre présence locale par le biais de rapprochements qui s’inscrivent dans la continuité de notre stratégie.

Quelles est votre stratégie justement pour cette année ?
Face au dynamisme du réseau international, qui a lui aussi mené plusieurs importantes opérations de rapprochement au cours des derniers mois, nous aurons pour objectif cette année d’accélérer encore le développement de la présence de BDO en France, un des pays stratégiques identifiés par le réseau.
Afin de pouvoir offrir une plus large palette de compétences à nos clients tout en développant le cabinet, nous continuerons à mener des opérations de croissance externe en élargissant notre maillage géographique et nos spécialisations métiers. Nous allons nous donner les moyens d’une croissance organique durable, en recrutant des profils expérimentés et en renforçant nos offres comme par exemple celles créées récemment pour le secteur public ou l’accompagnement RSE.

Propos recueillis par Finyear le 1er mars 2013.

Lundi 4 Mars 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com

Les derniers articles publiés sur Finyear


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30