Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Michel Folgoas - Groupement d’Employeurs





CFO-news : Comment d’après vous les entreprises peuvent-elles se sortir de cette crise ?

Michel Folgoas
Michel Folgoas
Michel Folgoas : D’après certains analystes il y aurait un frémissement en septembre 2009, d’autres pensent à la fin du premier trimestre 2010 et même quelques uns début 2012. Tout cela semble un peu confus et ne doit pas empêcher les entreprises de réfléchir et s’organiser d’une manière différente de celle pratiquée jusqu’à présent.
Il est temps de mettre en place d’autres solutions où tout le monde pourra trouver son intérêt et relancer l’économie, pour ma part il en existe une déjà répandue en France mais dont on ne parle pas assez : le Groupement d’Employeurs.

D’accord mais comment fonctionne un Groupement d’Employeurs ?

Au premier abord cela peut paraître compliqué mais le procédé a déjà fait ses preuves depuis quelques années. Cette première impression provient de la peur que les entreprises ont de ce qu’elles ne connaissent pas.

C’est une des solutions à ne pas négliger, en effet cela a permis de créer plus de douze mille emplois et continuera d’en créer d’autres.
Les salariés ainsi que les entreprises sont gagnants, en effet les employés en travaillant pour deux ou trois employeurs parviennent à un temps plein et les entreprises emploient les mêmes salariés qui connaissent bien l’entreprise et dans lesquelles ils peuvent évoluer avec la formation adaptée.

Un groupement d’employeurs est toujours et exclusivement constitué sur la base d'une association régie par la loi de 1901. Cette association devient employeur et met ses salariés à disposition uniquement de ses adhérents.
Les adhérents du groupement peuvent être des personnes physiques ou des personnes morales.
- Peu importe l’activité : libérale, commerciale, industrielle ou agricole.
L'entreprise qui souhaite adhérer à un groupement d'employeurs doit employer moins de 300 salariés, au-delà de ce nombre un accord d'entreprise est nécessaire :
- Ce seuil s’applique à l’entreprise, et non à l’établissement.
- Ce seuil ne s’applique pas au groupement local d’employeurs, auquel peut adhérer toute entreprise quel que soit l’effectif de ses salariés, sous réserve d’être localisée sur des zones géographiques spécifiques.
Le nombre de membres dans un groupement n'est pas limité, sachant que deux adhérents suffisent à créer un groupement.

Que proposez-vous ?

Je propose aux chefs d’entreprises de Rhône Alpes qui le souhaitent de participer à la prochaine réunion d’information sur le Groupement d’Employeurs à Pierrelatte vers la fin septembre 2009 (la date reste à valider), réunion où 60 à 80 entreprises sont attendues.
Ils peuvent m’adresser un courriel à : info-cma@cmassistance.fr et je leur transmettrai les informations relatives à la date, au lieu et à l’heure du début de l’assemblée.

Permettez-moi de terminer sur une citation d’Henry FORD :
« Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite. »
Merci de votre intérêt pour le Groupement d’Employeurs.
A bientôt.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Mercredi 22 Juillet 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News