Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Métiers de la finance : baromètre annuel


Sous l'impact de la crise, les métiers de la régulation, grands gagnants de l'édition 2009




En plein coeur de la crise, les entreprises ont plus que jamais eu besoin de contrôler leurs coûts, d'optimiser leurs dépenses, de préserver leurs résultats. Une tendance qui se traduit en recrutement par un engouement pour les fonctions dédiées à la régulation financière. Les métiers comptables et les contrôleurs de gestion ont bénéficié de cette situation. Du côté des candidats, l'heure est à la prudence : ils sont frileux et peu font le pari de la mobilité. Pour faire le point sur une période particulièrement mouvementée sur le front de l'emploi, Fed Finance, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de la finance, et RegionsJob.com révèlent les résultats de leur baromètre annuel.

En 2009, trois mots d'ordre : réguler, contrôler, maîtriser – une mission destinée aux Contrôleurs de gestion

Les fonctions comptables et financières ont bénéficié de leur position incontournable dans l'entreprise et certaines fonctions ont résisté mieux que d'autres. L'engouement pour les recrutements de Contrôleurs de gestion s'est maintenu : leur mission de renforcement du dispositif de contrôle financier, d'optimisation des coûts et des résultats est particulièrement appréciée. La tendance est à la régulation et se traduit en recrutement par la recherche de tels profils. De même, les offres de Comptable Général ou Unique restent parmi les plus diffusées, indispensable fonction au traitement des opérations comptables.

En revanche, certains postes enregistrent une baisse significative du nombre d'offres d'emploi par rapport à la même période observée l'an dernier : Directeur Administratif et Financier en entreprise, Chef de mission et Auditeur en cabinet. Le secteur de l'audit et de l'expertise a en effet été fortement touché et les équipes ont été restreintes au volume des missions.

La crise impacte le volume d'offres d'emploi, l'heure est à la prudence

Les logiques de recrutement au cours du premier semestre 2009 ont été marquées par les conséquences économiques de la crise. Ce phénomène se traduit par une nette baisse de volume du nombre d'offres d'emploi en Comptabilité/Finance. Les offres de CDI ont fléchi de manière significative début 2009. A titre de comparaison, le volume d'offres général de janvier à août 2009 est inférieur de 14,2% à celui de janvier à août 2008.

L'heure est en effet à la prudence en matière de recrutement. Cette baisse reflète les politiques de Ressources Humaines actuelles des entreprises, qui se concentrent d'une part sur la réduction des coûts et d'autre part sur la préparation de l'après-crise. Dans ce cadre, beaucoup ont misé sur le développement des compétences internes et sur la mobilité interne. Les opportunités sont à saisir au sein même de son entreprise.

La conséquence directe pour les métiers de la Comptabilité et de la Finance est la contraction générale du marché de l'emploi. Les candidats étant plus nombreux en situation de recherche d'emploi, le marché du recrutement en Comptabilité / Finance est passé d'une situation de pénurie de candidats à un rééquilibre des forces. Cela s'est concrètement traduit par la réduction de la durée de mise en ligne des annonces.

« La crise financière a clairement atteint l'économie réelle et les fonctions financières et comptables sont touchées comme les autres. Nous pouvons observer chez nos clients – à la fois grands comptes et middle market – que le turn over des collaborateurs a baissé significativement. La tendance est à l'attentisme sinon à la prudence et à la réduction des coûts : gel voire réduction des rémunérations et pression sur les variables. Pour autant, les exigences des directions financières et comptables demeurent toujours élevées et il nous semble que, à moyen terme, le marché reste favorable pour des profils pointus et de qualité. », indique Philippe Benech Associé chez BDO, 5ème réseau d'audit et de conseil.

Repli sur l'intérim et frilosité des candidats, gèlent le marché du recrutement

Au cours de cette période, le travail temporaire a été un relais pour l'emploi, puisque l'on a pu observer un transfert de contrats destinés à être pourvus en CDI, vers l'intérim (+ 8 points par rapport à la même période l'an dernier). Gwenaëlle Quénaon-Hervé de RegionsJob souligne : « Nous ressentons les frémissements d'une amélioration avec un mois de septembre qui marque une reprise, encore timide, de la diffusion d'offres d'emploi. Une tendance qui reste à confirmer dans la durée ».

Les grilles de salaire quant à elles n'ont pas évolué, ni à la hausse, ni à la baisse, mais les marges de négociation ont été plus faibles pour les candidats en recherche
d'emploi compte tenu des incertitudes sur la reprise. Corrélativement, un candidat en poste sera plus frileux à quitter son emploi pour saisir une nouvelle opportunité, aussi attractive soit-elle. Ils préfèrent s'assurer de la solidité du projet et des perspectives de développement du poste. Ainsi les processus de recrutement restent longs, les entreprises étant toujours dans l'expectative d'une reprise économique et très exigeantes sur la qualité des candidatures.

Julien Verspieren, Associé chez Fed Finance commente : « Nous comprenons cette frilosité, les craintes des candidats face à la mobilité. Mais cet immobilisme est dommage et freine le développement du marché. Chez Fed Finance, nous avons constaté tout au long de l'année que, malgré la crise, de très beaux postes étaient à pourvoir. »

* Cette étude a été réalisée sur la période septembre 2008 – septembre 2009 sur la base des annonces d’emploi diffusées sur le site de ParisJob en Comptabilité et Finance et sur les éléments de poste (compétences, profils, rémunérations) constatés auprès des candidats et des recruteurs rencontrés par Fed Finance.

A propos de Fed Finance
Créé en 2001, Fed Finance est aujourd'hui le 1er cabinet indépendant français dédié à l'intérim et au recrutement des métiers de la finance. Fed Finance compte aujourd'hui 65 collaborateurs et emploie près de 300 intérimaires par mois. Implantations en France : Paris, Lille, Lyon, Nantes et Rennes.
www.fedfinance.fr

A propos de ParisJob - RegionsJob
ParisJob.com est un site de RegionsJob.com. Réseau de 8 sites emploi et formation, RegionsJob couvre la totalité du territoire français. Aujourd'hui plus de 20 000 offres d'emploi et de stage sont proposées en ligne. Avec 33 millions de pages vues, 3,9 millions de visites et 2,3 millions visiteurs uniques, RegionsJob.com est le leader de l'emploi en région sur Internet. (Source Xiti Septembre 2009).
www.regionsjob.com

Dimanche 21 Février 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs