Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 
 


              



Même les gérants stars ont du mal à lever des fonds !


Alors que le nombre de fonds créés augmente fortement, la collecte déçoit. Des gérants stars comme Pierre-Henri Flamand ou Julian Barnett, n’auraient pas encore réussi à atteindre leurs objectifs de collecte...



Surprise à La City ! En recherche de capital d’amorçage pour sa très attendue start-up, Ridley Park Capital, basée à Londres, le gérant star Julian Barnett, qui visait un objectif initial de 500 millions de dollars, n’aurait recueilli « que » 200 millions de dollars selon un rapport publié dans le Financial Times, bien en deçà du montant escompté.

Pourtant, durant sept années passées chez Polar Capital depuis début 2002, Barnett a surpassé nombre de ses pairs en générant à partir de 2004, un rendement annuel moyen de 28% avec le fonds Paragon doté de 875 millions de dollars.

Les choses sont un peu différentes du côté de Pierre-Henri Flamand. Selon un rapport publié par le Wall Street Journal, l’ancien responsable des activités de compte-propre de Goldman Sachs aurait sondé des investisseurs aux États-Unis et au Royaume-Uni pour récolter des fonds pour le lancement de son hedge fund intitulé Edoma Partners, et attendu comme l’un des plus grands lancements de l’année. Pierre-Henri Flamand vise un montant d’un milliard de dollars.

La structure des frais de la société de gestion serait classique avec 2% de frais de gestion et 20% de frais de performance. Le fonds investira sur les marchés actions en mettant l’accent sur l’Europe et dispose d’une équipe d’investissement de sept personnes qui comprend plusieurs anciens de Goldman Sachs.

Pour le moment, il serait en retard par rapport à sa feuille de route. La mise en place de son fonds devrait prendre plus de temps que celles de nombreux de ses anciens collègues. Néanmoins, contrairement à Julian Barnett, Flamand dispose d’un gigantesque carnet d’adresse et devrait profiter à plein du réseau Goldman Sachs.

Redaction, Next-Finance, le 11 juin 2010

Dimanche 20 Juin 2010
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements



Lettres métiers


Livres Blancs



Blockchain Daily News