Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Matières premières agricoles (1re partie) : nouvelle donne planétaire et volatilité accrue des prix


Crédit Agricole - Eclairages mensuel - Edition de juillet 2008

La «crise alimentaire mondiale» fait actuellement les gros titres de la presse. Elle remplit les agendas des institutions internationales (Banque mondiale, FAO). Quelle en est l’origine ? Quels en sont les impacts ? Quelles leçons peut-on en tirer pour l’action ? Autant de questions que ce numéro d’Eclairages a l’ambition d'éclairer, dans un contexte particulièrement sensible, où certains n’hésitent pas à prédire de graves problèmes pour la paix dans le monde, si des solutions efficaces ne sont pas trouvées assez vite.




Sommaire
- Paramètres de la crise alimentaire mondiale et pistes d’action
- Analyse du marché mondial des matières premières agricoles végétales
- Hausse des prix et rôle des investisseurs financiers
Encadré - Gestion de la volatilité / l’offre du Crédit Agricole pour les producteurs français de blé
- Le Chicago Board of Trade, premier marché à terme mondial
- Quels impacts sur le secteur français de la nutrition animale ?

Extrait : "Paramètres de la crise alimentaire mondiale et pistes d’action"
L’origine de la crise alimentaire mondiale est à rechercher dans la hausse récente (depuis à peine plus d’un an) des cours de quelques matières premières agricoles de base (blé, maïs, soja, riz), hausse d’une ampleur telle que l’ensemble du système agroalimentaire mondial se retrouve sous pression. Dans les pays les plus pauvres et les plus démunis sur le plan des ressources agricoles, des émeutes de la faim ont eu lieu. Dans les pays riches, le thème du pouvoir d’achat s’est invité au débat public et les politiques sont pressés de trouver des réponses.

Pourtant, les fluctuations des prix des matières premières agricoles ne constituent pas un phénomène nouveau. Elles ont toujours existé et ont des causes inhérentes aux aléas climatiques et à la faible élasticité de la demande, qui entraînent une instabilité de l’équilibre sur les marchés agricoles. [...]

Télécharger l'édition complète :


Mercredi 9 Juillet 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs