Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Markets Morning Briefing by Finyear - February 07, 2014


Markets Morning Briefing by Finyear | Daily updates from our Markets Team in London & Paris. Mises à jour quotidiennes par nos experts marchés à Londres & Paris. Finyear, the Financial Year - L'exercice financier.




Markets Morning Briefing by Finyear - February 07, 2014
10:30

Good Morning Finyear Readers,

European markets are little changed in early trading managing to hold on to yesterday’s impressive gains.

There was some initial follow-through buying this morning but a surprise decision by the German constitutional court to refer a complaint concerning the ECB’s ‘unlimited’ bond program to the European court has put a bit of a damper on the general positive sentiment this morning.
While this decision doesn’t necessarily have much of an impact on the Euro-zone in the short term things could look differently should another major crisis arise at some point in the future. It might very well be the case that the ECB will refrain from using ‘new’ or all available tools to combat a future crisis out of fear that some of these tools might not be ‘legal’.
Understandably all eyes are on today’s US Non-Farm payrolls, especially as last month’s figure was very disappointing.
Traders are eager to see if last month was a one off or if the US economy is entering a new trend where job growth is slowing substantially. Although it has to be noted that today’s figure might not be straightforward, besides dismal weather last month which could easily distort the figure, there are also other factors which can play a big role like annual revisions and seasonal adjustment factors.
Yesterday’s rally after the ECB meeting was received with a huge amount of relieve by investors and overall sentiment although still negative seems to be on the verge of turning more towards neutral. Today’s US employment figures could easily set the tone for the next few days, whereby a positive number could result in a short covering rally and would therefore confirm that the lows for the recent down-move has been put in place now, on the other hand disappointing figures could easily lead for markets ending the week on a very sour note near or at new lows of the week with more losses to follow next week.

Thank you.

Markus Huber | Senior Sales-Trader/Senior Analyst
Peregrine & Black

www.peregrineblack.com




Point marché monétaire du 6 février 2014 par Quilvest Gestion

Suite à la traditionnelle conférence de presse mensuelle de la BCE, veuillez trouver ci-dessous le Point Marché Monétaire proposé par l’équipe Taux de Quilvest Gestion.

Compte rendu de la réunion mensuelle de la BCE du 6 février 2014 :

Principales mesures

Politique monétaire inchangée

Attentes du marché

Depuis deux ans maintenant, le marché interbancaire est influencé par la très forte liquidité qui provient des deux LTRO à 3 ans qu’avait mis en place la BCE fin 2011 et début 2012. Les banques ont maintenant remboursé 43% de ces opérations et la liquidité en excès est maintenant en dessous du seuil psychologique de 200 mil-liards d’euros.
Des tensions sont donc apparues à la fin du mois de décembre et au milieu du mois de janvier où l’eonia a dépassé 0.25% pendant plu-sieurs séances. Même si cela est plutôt le signe d’un marché inter-bancaire qui se normalise, ce n’était pas l’objectif de la BCE de voir les taux courts remonter significativement.

Par ailleurs, l’inflation en zone euro est sortie à 0.7% au mois de janvier, très en dessous de l’objectif de 2% et confirmant la pour-suite de la désinflation. Après plusieurs conférences où la BCE est restée floue sur les actions à venir, le marché attendait du concret.

Deux mesures étaient envisagées par le marché. La plus simple était une baisse des taux de 10 ou 15bp. La deuxième possibilité consistait à ne plus stériliser le SMP (les achats de titres de dette souveraine effectués en 2010 avant la renégociation de la dette grecque). Ceci est susceptible de rajouter 175 milliards d’euros dans le marché interbancaire.

Conférence de presse

Le début de la conférence de presse de Mario Draghi est quasiment copié/collé de la réunion précédente. La BCE a réitéré sa forward guidance. Elle a rappelé que la BCE traversait une période d’inflation basse. Le seul petit changement réside dans le fait que l’inflation est ressortie en janvier plus basse que ce qu’elle anticipait. Elle a aussi précisé que la confiance revenait lentement mais que pour l’instant cette confiance ne se transmettait pas à l’économie réelle dans le sens où le crédit au secteur privé et aux institutions non financières ne repart pas.

Lors de la phase des questions, le président de la banque centrale a pris un temps très long pour préciser sa pensée et la position de la BCE. En effet, il a essayé d’expliquer pourquoi, alors que les chiffres d’inflation sont plus bas qu’attendus, elle a préféré ne pas agir. Il a décrit dans le détail les réflexions du conseil des gouverneurs et il ressort que la BCE ne voit pas pour l’instant de risques déflationnistes. Il a précisé qu’aucune action n’avait été examinée durant la réunion des gouverneurs, mais qu’ils ont eu une large discussion sur la politique monétaire et plus particulièrement sur les risques qui pourraient se matérialiser dans les prochains mois et menacer la stabilité des prix. Si cela n’a pas été dit explicitement, on comprend que le conseil des gouverneurs n’était pas unanime.

Le message que Mario Draghi a voulu donner au marché est que le BCE est prête à agir mais que la situation est trop complexe pour tirer des conclusions hâtives et prendre des décisions. Par exemple, il a dit que les statistiques confirment que le crédit ne repart pas mais qu’il n’était pas certain que cela était dû à un nettoyage de bilan en préparation de l’AQR ou à une autre cause sur plus long terme. En conclusion, pour la BCE il est urgent d’attendre.

Impact sur le marché

Le marché attendait un geste de la BCE. L’absence de concret a poussé les taux (courts et longs) à la hausse et a profité à la monnaie unique européenne.

Markets Morning Briefing by Finyear - February 07, 2014

Notre analyse

Nous continuons de penser que la situation en zone euro est difficilement solvable. En effet, les pays les plus faibles de la zone euro n’ont ni croissance ni inflation qui leur permettrait de réduire leur endettement, ce qui les force à poursuivre des mesures qui vont à l’encontre de la confiance et de la consommation.

Dans les prochains mois, la Grèce va devoir bénéficier d’un nouveau plan d’aide. Il nous semble donc que la BCE va de nouveau être forcée d’agir. Pourtant, la marge de manœuvre de la BCE est quasi nulle. Par conséquent, nous pensons qu’elle va baisser ses taux par
défaut.

Nous recommandons donc de rester à taux fixe dans les prochaines semaines.

Rémi Lelu de Brach
Gérant Taux
Quilvest Gestion

www.quilvest.com

Avertissement : Le présent document est destiné à l’usage exclusif de ses destinataires. Toute utilisation de ce document non conforme à sa destination, toute diffusion ou toute publication totale ou partielle est interdite sauf autorisation écrite et préalable de Quilvest Gestion. Dans le cadre de ses activités courantes avec sa clientèle, Quilvest Gestion peut être amenée à effectuer toute réception et transmission d’ordres pour le compte de tiers sur les titres des émetteurs mentionnés dans le présent document ou, le cas échéant, d’une société des groupes auxquels ils appartiennent. Les informations contenues dans ce document, bien que puisées aux meilleures sources, ont un caractère uniquement informatif et n’emportent aucun engagement juridique ou autre de la part de Quilvest Gestion. Elles ne doivent en aucun cas être assimilées à une incitation d’opérer sur les valeurs et marchés cités. En conséquence, Quilvest Gestion ne saurait être tenue pour responsable de l’utilisation qui pourrait en être faite par le client et des préjudices directs ou indirects qui pourraient résulter de cette utilisation. Quilvest Gestion décline également toute responsabilité en cas d’erreur contenue dans ce document.

RATES

Tableau de bord financier - Financial Dashboard

Cotations, indices et taux. Mise à jour quotidienne par Finyear.
Quotations, indices and rates. Updated daily by Finyear.

Link : http://www.finyear.com/Tableau-de-bord-financier-Financial-Dashboard_a15066.html


Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Avertissement Légal

Les données chiffrées, commentaires, analyses, informations et recommandations ci-dessus :
- sont réservés à des investisseurs professionnels et non destinés au public
- sont uniquement préparés et communiqués à titre purement indicatif et informatif
- peuvent être modifiés sans préavis et ne sont pas contractuels
- ne constituent pas des conseils d’investissement, ni une offre
- ne constituent pas un prospectus ou une invitation appelant à traiter, à acheter ou vendre un titre de placement quel qu’il soit ou à participer à une quelconque stratégie commerciale
- ne sauraient toutefois constituer un quelconque engagement de l'auteur et/ou de la société signataire.
- reflètent le sentiment de leur auteur et/ou de la société signataire sur les marchés, leur évolution, leur réglementation et leur fiscalité, compte tenu de leur expertise, des analyses économiques et des informations possédées à ce jour et à partir de sources qu'ils estiment fiables.

Tout investisseur potentiel doit se rapprocher de son prestataire ou conseiller, afin de se forger sa propre opinion sur les risques inhérents à chaque investissement indépendamment de l'auteur et/ou de la société signataire de l'article et sur leur adéquation avec sa situation patrimoniale et personnelle.

Aucune responsabilité, directe ou indirecte, n'est assumée relative à une perte éventuelle, subie ou encourue par des lecteurs ayant utilisé cette publication pour prendre des décisions. Les investissements sont soumis à des risques. Votre investissement peut augmenter ou diminuer et les résultats obtenus dans le passé ne sont pas indicatifs des résultats futurs et ne peuvent être, en aucun cas, considérés comme tels. Tous les produits et tous les titres de placement mentionnés dans le présent document comportent leurs propres risques et conditions générales, qui doivent être consultés individuellement par chaque investisseur, avant d'entamer une transaction quelconque.

Au même titre que les auteurs, et dans la mesure permise par la loi, Finyear n'accepte aucune responsabilité découlant de l'utilisation de ces informations et/ou recommandations. Si une attention particulière a été portée à la rédaction des informations et/ou des recommandations ci-dessus, leur exactitude ou leur exhaustivité ne peut faire l'objet d'aucune garantie ou déclaration, implicite ou explicite. Ni Finyear, ni ses dirigeants, directeurs ou employés ne peuvent être tenus directement ou indirectement responsables des informations et/ou des recommandations, quelles qu'elles soient, contenues dans les textes ci-dessus.

-----------------

These communications (commentaries) are issued by their authors to investors only and is not research. It is for informational purposes and is not an official confirmation of terms. These communications are confidential and is the intellectual property of the authors and redistribution is prohibited. It is not guaranteed as to accuracy, nor is it a complete statement of the financial products or markets referred to. Opinions expressed are subject to change without notice and may differ or be contrary to the opinions or recommendations of other authors or the opinions expressed as a result of using different assumptions and criteria. The authors may maintain long or short positions in the financial instruments referred to and may transact them as principal or agent. Unless stated specifically otherwise, this is not a recommendation, offer or solicitation to buy or sell and any prices or quotations contained herein are indicative only. To the extent permitted by law the authors and Finyear do not accept any liability arising from the use of these communications.

Vendredi 7 Février 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News