Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Marché du private equity en technologies propres : prochaine poussée de croissance


Une moindre dépendance aux subventions. De nombreuses opportunités d’investissement tout au long de la chaine de valeur. Des perspectives de sortie attractives et qui s’améliorent continuellement.




SAM, la filiale de Robeco exclusivement dédiée à l’investissement durable, a récemment publié sa deuxième étude sur le marché mondial du private equity dans le domaine des technologies propres (Clean Tech), intitulée «Clean Tech Private Equity : passé, présent et futur ». Les résultats de cette analyse indiquent que ce marché connait une nouvelle poussée de croissance que les investisseurs peuvent exploiter par le biais d’investissements ciblés.

L'industrie des énergies propres, en particulier, semble prête à continuer son développement supérieur à la moyenne. Elle profite de la plus grande compétitivité des coûts par rapport aux sources d'énergies traditionnelles ainsi que d’une forte demande pour des solutions énergétiques propres et sûres. En outre, un large éventail de secteurs spécialisés sur les technologies propres ne dépendra plus à l'avenir des subventions gouvernementales. Parallèlement, il existe de plus en plus de possibilités de sorties lucratives (introductions en bourse, fusions et acquisitions) dont les investisseurs en private equity pourraient bénéficier.

Des méga-moteurs propulsent la croissance

La rareté des ressources et l'augmentation spectaculaire de la consommation mondiale en énergie contribuent à la croissance du secteur des énergies propres. La demande en énergie, en produits et services énergétiques est entraînée par plusieurs méga-moteurs qui se renforcent mutuellement. On peut particulièrement noter la forte croissance démographique, l'urbanisation rapide et l'augmentation des revenus qui font évoluer les modes de consommation. Dans un même temps, le vieillissement des infrastructures dans le monde entier va nécessiter un travail intense. En réponse à ces importants défis, le secteur des technologies propres propose de nouvelles technologies, moins chères, plus efficaces et moins nocives pour l'environnement.

Andrew Musters, Responsable du Private Equity chez SAM explique : « Etant un des leaders dans le monde en gestion de fonds de fonds sur les technologies propres, nous avons observé un momentum de gain en sorties de marchés car les multinationales achètent des entreprises de technologies propres afin de stimuler la croissance de leur entreprise. Nous avons également remarqué que les conseillers des principaux fonds de pension amènent de plus en plus leurs clients à investir dans des secteurs sensibles au climat, comme couverture à long terme contre les risques liés.»

Le succès de leur propre force

Il est depuis longtemps évident que nous avons un besoin urgent de consommer de façon plus durable et d’une offre en énergies qui tienne compte des ressources. Fer de lance de la révolution énergétique, plusieurs gouvernements ont fortement subventionné le développement des énergies durables. Mais refusant d'entrer dans une industrie hautement subventionnée, les investisseurs privés ont alors émis des réserves. Aujourd'hui, cependant, le subventionnement du secteur des énergies propres est progressivement abandonné et la plupart des autres industries de technologies propres ne reçoit aucune subvention. Ces secteurs profitent des nouveaux modes de consommation, des nouvelles politiques énergétiques et des stratégies d'entreprise prévoyantes.

Plusieurs années d’investissements élevés seront nécessaires

L'étude de SAM débat également des inquiétudes liées à une soi-disant «surcapitalisation» de l'industrie. Si les investissements dans les technologies d'énergies propres ont régulièrement augmenté au cours des dernières années (cf. tableau en page 3), les flux de capitaux devront continuer d’être élevés dans les années à venir pour atteindre les objectifs environnementaux ambitieux fixés à travers le monde. Plus de 100 milliards de $ doivent être investis dans l'énergie éolienne sur le reste de la décennie, et le développement du solaire nécessitera des fonds similaires. Ces tendances sont encore alimentées par les incertitudes actuelles concernant l'avenir de l'énergie nucléaire et des combustibles fossiles. Pendant ce temps, la demande en énergies renouvelables est particulièrement élevée dans les économies émergentes à croissance rapide.

Les investisseurs mondiaux sont la sauvegarde du futur

Dans le passé, les énergies renouvelables avaient tendance à être financées au niveau régional ou national, mais les évolutions décrites ci-dessus ont incité les investisseurs mondiaux à devenir eux aussi plus actifs. L'industrie des technologies propres sera elle-même soumise à un processus de consolidation dans lequel les grandes entreprises internationales joueront un rôle clé. Les sociétés de gestion de fonds apporteront également leur contribution en développant des solutions d'investissement pour satisfaire la demande. De nouveaux marchés et produits d'investissement émergeront, en particulier dans les pays en voie de développement où les impulsions seront données par les petites et moyennes entreprises innovantes.

Une offre de fonds dynamique et à fort potentiel

Dans l'ensemble, 1000 milliards $ ont été investis dans l'industrie des technologies propres au cours des dix dernières années, dont 250 millions $ uniquement sur l’année 2010. Les énergies propres comptent pour environ 70-80% du total des investissements dans le Clean Tech et les pays BRIC enregistrent actuellement les plus forts taux de croissance. Les marchés de sortie pour les fonds Clean Tech connaissent également une croissance supérieure à la moyenne. Depuis 2005, plus de 50 milliards $ ont été investis dans 293 introductions en bourse, dont les deux tiers se déroulent sur les places boursières asiatiques. Entre 2005 et 2010, d'importants investissements ont été effectués dans 900 projets de fusions et acquisitions pour un volume total de plus de 175 milliards $. Les fonds Clean Tech ont investi plus de 44 milliards $ depuis 1994. Plus de 290 fonds ont été clos avec succès depuis lors. Cela génère des opportunités d'investissement attrayantes et diversifiées pour les investisseurs institutionnels et privés.

Marché du private equity en technologies propres : prochaine poussée de croissance

Cinq secteurs présentent des opportunités d’investissement

Outre un aperçu général des moteurs du private equity sur les technologies propres, de son développement et de ses perspectives, l'étude «Clean Tech Private Equity : passé, présent et futur » détaille les cinq principaux secteurs des technologies propres : l’éolien, le solaire le photovoltaïque, l’e -mobilité, les technologies de construction durable et de réseaux intelligents. Elle souligne les opportunités d'investissement les plus attrayants pour les investisseurs en private equity.

Fondée en 1995, et avec15.8 milliards d’€ à fin décembre 2010, SAM est la société de gestion du Groupe Robeco exclusivement dédiée à l’investissement responsable. A Zurich où se situe son siège elle emploie plus de 100 collaborateurs. Son offre se compose de gestion d’actifs, d’indices et de private equity. En termes de gestion d’actifs la société propose une gamme de fonds thématiques, de fonds multi-téhmatiques et des stratégies d’investissement durables de coeur de portefeuille destinées aux investisseurs institutionnels et aux distributeurs européens, américains et d’Asie-Pacifique. SAM a établit un partenariat avec les indices Dow Jones pour la publication et la licence des indices mondialement reconnus Dow Jones Sustainability Indexes (DJSI). Par le biais d’une étude annuelle menée auprès de plus de 2000 entreprises internationales, SAM a construit l’une des plus importantes bases de données au monde sur la durabilité de ces sociétés. Ces données de recherches propriétaires sont pleinement intégrées à son offre. Etablie à Rotterdam en 1929, la société Robeco propose des produits et des services aux investisseurs institutionnels et privés à travers le monde. Elle compte environ 150 milliards d’euros d’actifs sous gestion à fin décembre 2010.
Robeco est activement engagée dans l’investissement responsable. Elle a intégré les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance à ses processus d’investissements et une politique d’exclusion a été instaurée. Robeco fait un plein usage de son droit de vote et initie un dialogue avec les entreprises dans lesquelles elle investit. Robeco est une filiale du Groupe Rabobank, l’une des seules banques à capitaux privés du monde qui a obtenu les plus hautes notations de la part de Moody’s et Standard & Poor’s. De plus, au sein du secteur bancaire, Rabobank est l’un des leaders mondiaux en termes de responsabilité sociale d’entreprise et de durabilité.

Information importante
Ce document est à l'usage exclusif de la personne à laquelle il a été remis par Robeco Gestions. Il ne peut être diffusé, reproduit ou publié partiellement ou intégralement à destination de tout tiers sans l'accord écrit préalable de Robeco. Les avis et opinions que Robeco/SAM sont susceptibles d'émettre notamment sur les marchés et/ou les instruments financiers ne peuvent engager leur responsabilité. Ce document a été réalisé dans un but d'information uniquement et ne constitue pas une offre ou une sollicitation en vue de la souscription à un produit ; l'investisseur étant seul juge de l'opportunité des opérations qu'il pourra être amené à conclure. Avant toute transaction, l'investisseur doit s'assurer que les supports choisis correspondent à sa situation financière et à ses objectifs en matière de placement ou de financement, il doit prendre connaissance des prospectus de chaque OPCVM, comprendre la nature des supports choisis, leurs caractéristiques et leurs risques notamment de perte en capital. Les informations légales devant être remises avant toute souscription d'OPCVM, notamment les prospectus complets et simplifiés, sont disponibles auprès de Robeco Gestions ou sur le site Internet institutionnels.robeco.fr. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse. Robeco Gestions est agréé par l'AMF en tant que société de gestion depuis le 1er juillet 1997. N° d'agrément : GP 97-72.

Lundi 18 Juillet 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News