Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Loi sur les délais de paiement - Réaction de l'AFDCC


La presse s’est fait l’écho du contenu de la loi de Modernisation de l’Economie qui sera présentée au conseil des ministres le 30 Avril pour discussion devant les Assemblées avant l’été 2008 .




Jean-Didier CLEMENCON - Président AFDCC
Jean-Didier CLEMENCON - Président AFDCC
L’AFDCC soutient le principe d’une loi qui fixe un délai maximum de paiement, est favorable à une augmentation du taux des pénalités de retard et à un durcissement des conditions d’application, mais demande à ce que les entreprises disposent de quelques mois pour adapter leurs processus de paiement à ces nouvelles règles et pour rechercher les financements éventuels dont elles auraient besoin pour passer de la situation actuelle à la nouvelle situation.

En revanche, l’AFDCC est opposée à l’article qui précise que « des accords inter professionnels sectoriels pourraient déroger à la loi en fixant un délai de paiement maximum supérieur au délai légal pour une période donnée, au motif de raisons économiques objectives et spécifiques au secteur concerné ».

Nous pensons que les demandes de dérogation sont contraires aux principes d’égalité devant la loi et provoquent une discrimination dangereuse entre les entreprises de différents secteurs (par exemple pourquoi la quincaillerie bénéficierait de conditions plus avantageuses que les librairies scolaires, ou que le commerce de vente au détail d’habillement ?).

De plus cette disposition risque de compliquer l’application de la loi et d’installer une certaine confusion. Enfin et surtout cette disposition va mettre en difficulté de trésorerie les entreprises qui ne pourront pas répercuter la baisse de leur délai fournisseur sur leur délai client du fait qu’elles travaillent avec un secteur qui aurait bénéficié de dérogations.

L’AFDCC propose plutôt que le besoin de financement d’exploitation, indispensable pour certains secteurs du fait de cette loi soit accompagnée par :
- Les banques, sociétés d’affacturages, sociétés financières, qui doivent pouvoir proposer temporairement des solutions financières exceptionnelles avec la garantie de OSEO
- Les bonnes pratiques d’optimisation du BFR qui doivent être largement diffusées et éventuellement enseignées aux entreprises
- La mise en place de moyens de paiement automatisés et de solutions dématérialisées qui accélèrent les processus de gestion et de contrôle
- La constitution de stocks consignations qui doit pouvoir répondre à certaines difficultés

L’Association Française des Credit Managers et Conseils se tient à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire ou toute demande d’interview.

L’Association Française des Credit Managers et Conseils en quelques mots
L'AFDCC est une association professionnelle spécialisée dans la gestion du risque client qui fédère près de 1000 entreprises en France. La richesse de son réseau, les partenaires et les Consultants agréés qu’elle compte parmi ses membres lui permettent d’aider toutes les entreprises. Elle informe ses membres via son site Internet, son magazine trimestriel Fonction Credit Magazine et ses publications mensuelles. L'Association organise également chaque mois des manifestations à Paris et en région sur des thèmes liés à l'optimisation de la relation financière client. Son offre formation lui permet d'accompagner tous les professionnels de la finance.

Contact :
AFDCC : 11 rue du Chevalier de Saint George - 75008 Paris
Tel : 01 40 20 95 74 / Fax : 01 42 97 50 64
E-mail: contact@afdcc.com
Site: www.afdcc.com

Communiqué de presse
3 avril 2008 - © afdcc 2008
Réaction AFDCC – Loi sur les Délais de paiement

Samedi 5 Avril 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News