Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les trésors cachés du Web Invisible


A l'heure du « tout Google », Digimind publie un White Paper sur les trésors cachés du Web Invisible. Représentant plus de 500 fois le volume du web visible indexé par les moteurs comme Google ou Yahoo!Search, le web invisible regorge d'informations professionnelles de haute qualité, indispensables aux différents métiers de l'entreprise.
Dans le dernier White Paper de Digimind, Christophe Asselin, expert du domaine, dévoile les principales ressources pour identifier et exploiter les trésors cachés du Web Invisible.




Les trésors cachés du Web Invisible
Les limites de l'approche classique des moteurs de recherche :
Les internautes qui n'utilisent que Google ou Yahoo Search pour rechercher des informations sur le web passent entièrement à côté de toute la partie immergée du web, 500 fois plus volumineuse, et constituée de toutes les informations online non indexées par ces moteurs de recherche.
En effet, les robots ou spiders de ces moteurs, qui naviguent de liens en liens pour indexer les pages web qu'ils rencontrent, ne parviennent pas à passer les formulaires de recherche de sites dynamiques et autres bases de données en ligne. Les pages de ces derniers sont par définition générées à la volée, en réponse à une requête précise saisie dans un formulaire de recherche propre au site interrogé, et ne sont donc pas accessibles directement via une adresse crawlable par les moteurs.

La richesse du Web Invisible :
Or le Web Invisible, encore appelé « web profond », regorge de plus en plus de ressources extrêmement utiles, d'une qualité estimée à 3 fois supérieure à celle du web visible … et très souvent gratuites. Une manne d'or indispensable à de nombreux professionnels dans leur recherche et veille informationnelle.
Dans un secteur comme la Santé, ce sont par exemple les 15 millions d'articles de la base PubMed de la National Library of Medicine, les milliers de notices de la Banque de Données Santé Publique (Direction Générale de la Santé), les 80.000 essais cliniques répertoriés dans Current Controlled Trials, les 45.000 médicaments du marché français répertoriés dans Theriaque,…parmi des milliers d'autres sources.

Le White Paper de Digimind : « Découvrir et exploiter le Web Invisible pour la veille stratégique »
Christophe Asselin, auteur du White Paper et expert reconnu du domaine, dévoile la méthodologie Digimind ainsi qu'une quarantaine de ressources incontournables pour identifier les trésors cachés du Web Invisible - que l'on pourra ensuite surveiller avec Digimind Evolution, la plateforme de veille de l'éditeur.
Un document indispensable à tous les professionnels frustrés par les limites des moteurs de recherche généralistes, et qui leur permettra d'identifier et d'exploiter les sources clés de leur métier.

Téléchargez le livre blanc sur http://www.digimind.fr/

Source : Philippe Nieuwbourg - www.relationclient.net


Dimanche 8 Janvier 2006
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs