Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les services financiers en Ontario : les clés du succès


Le Canada, et en particulier la province de l’Ontario cœur économique du pays, est mondialement connu et reconnu pour son système bancaire et financier : solide, efficace, performant. La place financière de Toronto, 4eme plus riche centre urbain Nord-Américain, est ainsi aujourd’hui la 7ème place mondiale par capitalisation, mais elle se classe en tête pour la cotation des entreprises minières et pétrolières. Parmi les points forts de Toronto, mentionnons deux des principaux assureurs-vie mondiaux, trois banques dans le top 25 mondial et trois fonds de pensions dans le top 50 mondial.
Compte tenu de la population du pays (à savoir 35 millions d’habitants), la place financière de Toronto est donc une véritable forteresse économique, une vraie valeur ajoutée.




Stefan Mazareanu
Stefan Mazareanu
Mais comment expliquer ce succès mondial. Succès qui s’est confirmé et qui s’est (presque) révélé au monde entier lors de la crise financière de 2008.
Trois facteurs majeurs expliquent le poids et l’importance des services financiers dans l’économie de la province.

Une rampe de lancement pour un développement global, ou comment la stabilité en période de crise crée des opportunités pour le secteur des services financiers en Ontario
La solidité des banques canadiennes ont fait et font la une des journaux à l’occasion de la crise financière. Mais ceci n’est que la partie émergée de l’iceberg. Que se cache-t-il derrière ? Quels sont les facteurs de résilience qui ont contribué à la pérennité du système financier ? Alors que le débat reste ouvert, une chose est sûre : aucune banqueroute de banque canadienne. Ce constat contraste avec la situation de nombre de systèmes bancaires occidentaux.

Les services financiers en Ontario : les clés du succès
En 2012, pour la cinquième année consécutive, le Forum Economique Mondial a classé les banques canadiennes comme les plus sûres du monde . Cette preuve de solidité à un moment délicat s’est révélé être un véritable tremplin pour une rapide expansion globale. Depuis le début de la crise, Toronto a connu une forte croissance ; elle est aujourd’hui la 2ème place financière nord-américaine en nombre d’emplois et figure parmi le top 10 mondial des centres financiers . Elle est par ailleurs le siège des six plus grandes banques de détail du Canada, dont trois se classent parmi le top 50 mondial . Ainsi, ces dernières années, la banque d’investissement RBC Capital Markets, filiale de la Royal Bank of Canada (RBC), a largement accru son empreinte internationale. Bien sûr RBC n’est qu’un exemple, de nombreux autres existent…

...

Lisez la suite dans finyear magazine de mars 2013

Mardi 9 Avril 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs