Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les nouvelles classifications des fonds monétaires


Par Jean EYRAUD, Vice-président de l’AFTE et Chef de la Division Gestions d’Actifs, EDF.




Les OPCVM monétaires existent depuis près de 30 ans et restent des instruments incomparables pour la gestion quotidienne du cash. Cependant, la concurrence et la course à la performance ont fait sortir les OPCVM de trésorerie de leur réputation de « placement sécurisé ».

Tous n’ont pas failli… C’est pour cela que les investisseurs ont souhaité avant tout revenir aux concepts de base et éviter la confusion des genres. Cela suppose, selon nous, un engagement clair sur la qualité des placements et sur la sécurité de fonctionnement ainsi qu’un reporting de qualité.

Donc, les sociétés de gestion ont tout intérêt à proposer une gamme clairement étagée en termes d’objectifs de performance et de risques :
- Monétaire Etat
- Monétaire très court terme (<91 jours)
- Monétaire >91 jours (Duration /courbe des taux)
- Monétaire Crédit
- Court terme ou trésorerie dynamique (12-24 mois et plus)
- Etc.

La place de Paris ne pourra pas s’abstraire de l’environnement concurrentiel international, il faut des mesures d’accompagnement pour une meilleure visibilité : une simplification drastique des prospectus pour qu’ils reflètent mieux les spécificités des gestions proposées, un engagement des Gérants sur la pérennité des caractéristiques des produits qu’ils commercialisent (sur le dispositif de fonctionnement et sur l’organisation de la liquidité de l’OPCVM).

Ce que nous disions sur la réforme proposée par l’AMF :
- Les compléments que l’AMF avait souhaité ajouter à la définition des OPCVM monétaires (maturité maximale et maturité moyenne maximale des titres) constituent des éléments importants de clarification pour repositionner la catégorie « monétaire euro », mais ils ne seront pas suffisants pour à la fois les besoins et l’univers des OPCVM de trésorerie couvrir.
- Le caractère aujourd’hui international de l’offre de gestion va conduire ipso facto à sa segmentation, c’est pourquoi, il est urgent que le débat se porte au plan européen pour clarifier certains principes, unifier les concepts et ainsi éviter des distorsions de concurrence, (règles de valorisation, concept de maturité et de vie moyenne, ...).

En ce qui concerne le prospectus, à défaut d’être drastiquement simplifié et adapté, le prospectus doit être complété par un descriptif rapide et compréhensible sur 4 points majeurs :
1. L’organisation et la sécurisation de la liquidité des fonds
2. Le mode de valorisation des papiers
3. Le mode de rémunération des acteurs
4. Les conditions de transmission des données du portefeuille aux investisseurs.

Notez également que le reporting des OPCVM monétaires est encore à ce jour perfectible. La fiche reporting AFTE des OPCVM de trésorerie rappelle les principales caractéristiques de l’OPCVM de trésorerie : Performance, volatilité et ratio de Sharpe, graphique d’évolution de la performance relative sur la durée de placement recommandée par le gérant et composition des actifs de l’OPCVM.

Elle répartit chaque OPCVM par type d’instruments utilisés, par tranche de maturité et sensibilité associée, ainsi que par notation (Evolution des encours, indicateur de sensibilité aux risques de taux et de crédit et extrema constatés, indicateur(s) de liquidité et de stabilité des porteurs, frais de gestion réels, lorsqu’il y a un risque de confusion, compléter par des tableaux croisés (Exemples : notation/type d’instruments, catégorie d’émetteurs /maturité).

Les nouvelles classifications des fonds monétaires

Extrait de TRESORERIE MAG'
Ce document TRESORERIE MAG’ est une lettre d’information appartenant à Seeds Finance qui conserve l’entière propriété intellectuelle des documents produits par elle ainsi que l’exclusivité des droits de reproduction, de traduction et de présentation. La diffusion de l’information contenue dans ces documents et la reproduction même partielle et par quelque procédé que ce soit est interdite sans l'autorisation préalable de Seeds Finance. Ces informations mises à disposition par Seeds Finance ne constituent en aucun cas une offre ou une sollicitation à investir dans un quelconque produit. Attention, ces informations sont uniquement indicatives. Ces informations n'ont aucune valeur contractuelle et ne peuvent être considérées comme exhaustives ou exemptes d'erreurs accidentelles. Seeds Finance décline toute responsabilité concernant le résultat d'investissements réalisés sur la base des informations et opinions présentées dans cette brochure.

SEEDS FINANCE SA | 52 rue de la Victoire 75009 Paris
Tél. 01 55 50 13 57 | Fax. 01 55 50 13 25
www.seeds–finance.com
Société de conseil en investissements financiers enregistrée sous le n°D003806 auprès de la CNCIF, association agréée auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Jeudi 7 Octobre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs