Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les nouveaux moyens de paiement : une source de bouleversements à venir dans les 5 ans


Compass Management Consulting, une société du groupe ISG (Information Services Group) (NASDAQ:III), et leader mondial de l’analyse comparative dédiée à l’amélioration des performances des entreprises, se penche à l’occasion de la publication d’une étude sur les stratégies des nouveaux moyens de paiement, signée Guillaume Almeras, Directeur Banques de Compass Management Consulting, sur ce tournant stratégique.




Une étude basée sur l’observation de plus de 30 solutions de paiement innovantes dans le monde
Tous les professionnels s’accordent à reconnaître que les moyens de paiement vont connaitre ces 5 prochaines années des bouleversements comme ils n’en ont jamais si rapidement, ni si profondément connu. De fait, il n’y a jamais eu autant d’innovations qu’actuellement dans les moyens de paiement. Et d’ores et déjà quelques grandes lignes stratégiques se dégagent.

Compass Management, via Guillaume Almeras, a estimé que c’était le moment de faire un tour d’horizon. Pour cela, une trentaine de solutions de paiement innovantes dans le monde (Europe, Amérique du Nord, Asie) ont été suivies et le plus souvent possible testées. De nombreux banquiers, opérateurs, développeurs ont été interrogés.

Des changements majeurs au cœur d’un paysage très contrasté
Actuellement, les nouveaux moyens de paiement attirent surtout l’attention sous l’angle technologique (paiement sans contact, portefeuilles électroniques, hubs de paiements, …)
Ils sont vus comme autant d’innovations distinctes, suivant chacune son propre rythme de mise en place. La question n’est cependant pas de savoir si l’option sans contact va se généraliser. Tel sera bien le cas. Il s’agit plutôt de savoir à quel horizon (les avis divergent fortement quant à l’estimation du nombre de mobiles qui seront équipés d’ici 5 ans) et surtout si le sans contact suffit seul à définir un nouveau marché autre que de niches.

Pour beaucoup d’acteurs, une solution de paiement ne peut plus suffire seule. Elle doit être interopérable avec d’autres fonctions et usages non limités aux paiements, ni même peut-être aux achats. Elle doit, par rapport à l’existant, apporter une vraie valeur ajoutée aux comportements d’achat.
A 5 ans, le paysage probable des paiements parait singulièrement contrasté. Les innovations seront nombreuses et conséquentes, mais le marché des paiements ne sera sans doute pas radicalement modifié à court terme. La multiplicité d’offres concurrentes est une réalité, mais la lenteur des retours sur investissements en est une autre. Ce double constat prédictif souligne la difficulté actuellement rencontrée par les promoteurs de solutions nouvelles de paiement – les banques en premier lieu.

Un tel constat souligne surtout la nécessité d’appréhender les problématiques de manière stratégique, en considérant très précisément les attentes et demandes des usagers, les mutations en cours, les nouveaux modèles économiques et les opportunités de partenariats et les enjeux les plus déterminants.

En matière de paiements, en effet, il convient de tenir particulièrement compte de la diversité et de la résilience des comportements. Fermement ancrés, ceux-ci n’évoluent pleinement qu’à l’échelle d’une génération. On ne peut donc attendre qu’un nouveau moyen de paiement remplace rapidement les autres. Les nouveaux moyens de paiement vont dans l’immédiat sans doute plus s’ajouter à ceux existants, que se substituer à eux et beaucoup d’offres ne trouveront pas leur public.

De nouveaux acteurs non issus du secteur bancaire
Avec le paiement par mobile apparaît quelque chose de tout à fait nouveau : pour la première fois, des paiements sont initiés à travers un support qui n’est pas intégralement dédié à cette fonction.
Dès lors, de nouveaux acteurs peuvent se déployer sur le marché des paiements sans être des banques ; tandis que des banques, elles, peuvent devenir des opérateurs téléphoniques. L’émission de moyens de paiement était indissociable de l’existence d’un dépôt ou d’un crédit. Aujourd’hui, les trois marchés des dépôts, du crédit et des paiements tendent à devenir distincts. Pour les paiements, cela prend la forme d’une désintermédiation au détriment des banques. De nouveaux acteurs tentent, non pas de remplacer véritablement les banques, gestionnaires en dernier ressort de la domiciliation des revenus, mais de se superposer à elles.

L’enjeu pour des acteurs non bancaires, comme les nouveaux « établissements de paiement », est de capter les flux de paiement là même où ils sont réalisés, donc au niveau des acheteurs et des vendeurs pour : 1) en facturer directement l’usage et 2) leur associer des actions de promotion et fonctionner ainsi comme une régie publicitaire, sur un réseau le plus large possible.

« Pour les banques, l’apparition de ces nouveaux acteurs survient dans un contexte où elles doivent repenser les modèles économiques employés jusqu’ici en matière de paiements, notamment avec la mise en cause des interchanges. C’est assez souligner que les paiements sont à un tournant stratégique. Mais sous cette perspective, des opportunités apparaissent actuellement qui restaient inaperçues – celles liées à la dématérialisation particulièrement, dont l’étude Compass souligne particulièrement l’émergence », conclut Guillaume Almeras, auteur de cette étude.

A propos de Compass Management Consulting
Compass Management Consulting, une société du groupe ISG (Information Services Group -NASDAQ:III), est un cabinet de conseil indépendant et leader mondial en optimisation de la performance des Systèmes d’Information et des processus des entreprises basée sur les techniques d’analyse comparative. En s’appuyant sur ces techniques de Benchmarking et d’Analyse ainsi que son approche Fact-Based Consulting®, Compass identifie les causes premières des écarts observés en termes de coûts, de productivité et de qualité. Cette compréhension détaillée de la performance des clients donne à Compass une capacité sans égale d’évaluer l’état actuel, d’identifier des opportunités d’amélioration, d’appréhender le prix marché et d’explorer les options pour l’avenir, d’assurer de réelles, rapides et durables améliorations de la performance. Créée en 1980, grâce à son approche innovatrice de l’amélioration des performances, Compass fait figure de pionnier dans la collecte et l’utilisation d’informations pour analyser les principales causes de dysfonctionnements au sein des entreprises.
www.compassmc.com

A propos d’Information Services Group, Inc
Information Services Group, Inc. (ISG) a été fondée en 2006 pour créer un Groupe de sociétés de services de conseil, à forte croissance, basé sur l’utilisation d’informations et de données du marché. Son objective est d’être leader dans son domaine, en achetant et en développant des activités dans les services de conseil, de données, de commerce et d'informations sur les médias. En novembre 2007, la société a racheté TPI, la plus importante société mondiale de conseil indépendant sur le marché de l’outsourcing. Leur deuxième acquisition, en janvier 2011, était de la société Compass, un cabinet de conseil indépendant et leader mondial en optimisation de la performance des Systèmes d’Information et des processus des entreprises basée sur les techniques d’analyse comparative. Suite à l’acquisition en février 2011 de STA Consulting, un cabinet de conseil indépendant spécialisé dans la technologie de l’information auprès du secteur publique, ISG compte aujourd’hui plus de 700 employés et une présence dans 21 pays. Installée à Stamford, dans le Connecticut, ISG dispose d'une équipe au leadership prouvé, forte d'une expérience globale des services et d'une solide réputation pour sa création de valeur significative pour les actionnaires, les clients et les employés.
www.informationsg.com

Mercredi 7 Décembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs