Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les métiers de la finance : des postes chers à pourvoir, une enquête de Robert Half Finance et Comptabilité


A l’issue d’une enquête internationale réalisée dans 17 pays, Robert Half Finance & Comptabilité, spécialiste du recrutement spécialisé permanent et temporaire, dresse un bilan des métiers financiers et comptables les plus recherchés par les entreprises. Si plusieurs postes se distinguent nettement, il s’avère que les entreprises ont aujourd’hui des difficultés à recruter pour certains d’entre eux. Or, pour mieux attirer et/ou retenir des collaborateurs, que leur offrent-elles ? Que mettent-elles en place ? Robert Half Finance & Comptabilité présente les résultats de son enquête.




Les métiers de la finance : des postes chers à pourvoir, une enquête de Robert Half Finance et Comptabilité
Lorsque recruter rime avec difficulté…
Si le marché du recrutement en finance et en comptabilité connaît depuis plusieurs mois une belle envolée - amorcée en 2006 et accrue au cours du premier semestre 2007-, il n’en est cependant pas moins aisé de recruter des collaborateurs. Bien au contraire, pourvoir certains postes relève du défi.

Ainsi, selon les entreprises interrogées, il est aujourd’hui particulièrement difficile de recruter pour les fonctions suivantes :
- Contrôleur Financier : 18% des réponses obtenues tous pays confondus classent ce poste parmi les plus difficiles à pourvoir. Ce chiffre atteint 40% aux Pays-Bas, 25% en Allemagne et 24% au Canada.
- Responsable Financier, telle est la réponse de 15% des entreprises. Elles sont 23% à le mentionner en République Tchèque, 22% aux Pays-Bas, 19% en Suisse et 18% en Italie.
- Analyste Financier. Celui-ci regroupe 14% des réponses globales. Il est évoqué par 18% des dirigeants en Italie, aux Etats-Unis ou encore 17% en Belgique et en France.
- Directeur Administratif & Financier qui totalise 13% des suffrages et est mentionné par 25% de nos voisins espagnols, 19% de leurs homologues suisses ou encore 16% des dirigeants luxembourgeois.
- Responsable Comptable : 12% des entreprises le font figurer dans le palmarès des fonctions pour lesquelles il est difficile de trouver des candidats. Elles sont 59% en République Tchèque, 23% à Hong Kong et 14% en Belgique.

Zoom sur la France
Dans l’hexagone, la pénurie de candidatures porte sur les postes de :
1. Directeur Administratif & Financier (23%),
2. Analyste Financier (17%),
3. Contrôleur Financier (14%),
4. Responsable Financier (14%),
5. Auditeur (13%),
6. Responsable de l’Audit Interne (12%),
7. Responsable Paie (12%).

L’analyse de Fabrice Coudray, Directeur Régional Robert Half Finance & Comptabilité :
« Les postes à pourvoir en finance et en comptabilité sont actuellement nombreux. Cette situation résulte de la conjonction de plusieurs facteurs : tout d’abord, un contexte économique favorable qui permet aux entreprises de se développer ; mais également des évolutions diverses qui nécessitent le renforcement des effectifs, une nouvelle donne normative qui implique le recours à des compétences spécifiques que les entreprises n’ont pas en interne ou pas en nombre suffisant ; et enfin, l’effet pyramide des âges qui commence à poindre tous secteurs d’activité confondus. Les candidats se voient actuellement offrir plusieurs opportunités. Bien évidemment, ils choisissent l’offre qui correspond le plus à leurs aspirations et ne redoutent pas d’attendre une meilleure proposition si celle qui leur est faite ne leur convient pas. Il revient donc aux entreprises de savoir les attirer et surtout, les retenir…».

L’heure est à la séduction
Pour attirer des talents (ou les retenir), diverses solutions s’offrent aux entreprises. Selon les résultats de notre enquête, il s’avère que l’octroi de bonus et d’avantages est de plus en plus répandu. Ainsi, 54% des entreprises interrogées allouent à leurs collaborateurs financiers et comptables un bonus qui oscille entre :
- 0 et 5% de leur salaire annuel selon 24% des réponses obtenues,
- 6 et 10% selon 16% des entreprises,
- 11 et 15% répondent 6% des dirigeants interrogés,
- 16 et 20% selon 3% d’entre eux
- Au-delà de 20% dans 3%

Par ailleurs, les employés bénéficient de divers avantages à savoir :
- une mutuelle qui regroupe 33% des réponses (55% en France, 33% en Belgique, 25% aux Pays-Bas),
- un téléphone portable cité par 25% des entreprises (58% des réponses au Luxembourg, 26% en Belgique, 25% en Italie),
- des tickets restaurant ou « enveloppes repas » selon 24% des réponses obtenues tous pays confondus (50% en France et au Luxembourg, 40% en Italie).

Cependant, contexte actuel obligeant, les entreprises mettent également en place des avantages moins « traditionnels », chers aux salariés tels la flexibilité d’horaires. Ainsi, 57% des entreprises interrogées aux Etats-Unis et au Canada, 54% aux Pays-Bas, 53% en Belgique et 49% en France permettent à leur personnel d’en bénéficier. Il en est de même pour le développement professionnel qui regroupe 38% des réponses (66% en Nouvelle-Zélande, 53% aux Pays-Bas, 38% au Royaume-Uni et 37% en France et en Irlande) ou encore l’attribution de jours de congés supplémentaires (25% des réponses dont 35% aux Etats-Unis, 30% en France et en Belgique).

(*) Robert Half Finance & Comptabilité a mené cette enquête en juillet 2007 auprès de 2.500 responsables financiers et comptables exerçant leurs fonctions dans un échantillon représentatif d’entreprises (taille, secteurs d’activité), dans 17 pays (Australie, Belgique, Canada, France, République Tchèque, Allemagne, Hong Kong, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Nouvelle Zélande, Espagne, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni, Etats-Unis).

A propos de Robert Half Finance & Comptabilité
Robert Half Finance & Comptabilité est une division du groupe Robert Half International Inc., leader mondial du recrutement temporaire et permanent spécialisé. Implanté en France depuis 1992, Robert Half Finance & Comptabilité est le partenaire des entreprises pour tous leurs recrutements allant des postes de junior jusqu’aux fonctions de top management. Robert Half Finance & Comptabilité est présent en France à Paris, La Défense, Versailles, Saint-Denis, Vincennes, Massy, Lyon, Nantes, Lille et Aix-en-Provence. La division compte également plus de 350 bureaux dans le monde (Etats-Unis, Canada, Europe, Australie, Nouvelle-Zélande et Asie).
www.roberthalf.fr

Mardi 30 Octobre 2007
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par NICOLAS le 30/10/2007 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aimerais néanmoins ajouter un commentaire qui relativise malheureusement les résultats communiqués. En effet, si aujourd'hui nous avons des difficultés de recrutement sur certains postes, force est de constater que nous souhaitons trouver en général une personne âgée de 30 ans ou maximum 35, issue des big 5 et ayant une expérience au même poste pour au moins 5 ans. Le potentiel des "séniors" à partir de 45 ans (pour certains 40) n'est même plus exploité.
Essayons de changer nos mentalités et adaptons nous à notre temps, il ne faut pas oublier que ce vivié existe, a de l'expérience et a sûrement encore beaucoup de valeur ajoutée à offrir à nos entreprises.

2.Posté par Laurent Leloup le 30/10/2007 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici un commentaire qui méritait d'être pubié car certainement très en phase avec la réalité.....malheureusement....

3.Posté par Bourret-Reveil Corinne le 04/12/2007 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà un excellent commentaire....
Mais s'il est si difficile de recruter des financiers comment ce fait-il que Robert Half n'exploite pas mieux son fichier client ?
En ce qui me concerne je suis inscrite, je parle couramment l'anglais avec niveau bac+5 en finance et je n'ai aucun entretien quand je postule chez eux ! Bizzarre non ?

4.Posté par Anne le 05/12/2007 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir Nicolas,

Merci pour ton message. Je ne sais pas quel est ton âge, mais quelle belle et vraie réponse.
J'ai 54 ans, une expérience professionnelle qui m'aura vu débuter comme secrétaire comptable pour arriver à responsable comptable, avec aussi une extraordinaire expérience que celle de Chef d'entreprise.
Et voilà qu'aujourd'hui, je n'interesse plus personne....
moi qui connaît mon métier car je suis passée par tous les services, je me demande comment un "JEUNE" peut arriver avec un diplôme et passer immédiatement Chef comptable.
Comment peut t'on manager une équipe, si l'on ne connaît pas soi même ce travail.
Tu as raison Nicolas, nous, les séniors comme ils disent....nous avons l'expérience, le savoir, la sagesse, la rigueur, et vous les JEUNES, vous possédez un regard "AVANT GARDE", une réactualisation de nos savoir faire plus approprié sans nul doute au monde actuel de l'entreprise et de ses attentes.
Je reste persuadée, que c'est le mélange de vous et nous qui ne peut apporter que MEILLEUR, comme tout échange dans la vie, sinon, on court à la catastrophe, elle est inévitable.....
Merci NICOLAS




Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs