Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les investissements devraient à nouveau être dynamisés grâce à un regain de confiance


D’après une étude européenne (1) réalisée par GE Capital, sur leurs intentions d'embauches et d'investissements, les PME (petites et moyennes entreprises) des 3 principaux pays observés (l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne) au niveau européen annoncent des intentions d'investissements de plus de 300 milliards d'euros au cours des 12 mois à venir.




Les PME françaises envisagent d'investir près de 100 milliards d'euros avec une moyenne de 100 000€ par PME pour soutenir leurs activités. Comparées à leurs homologues allemands et anglais, les PME françaises arrivent au second rang : les PME allemandes prévoient d'investir, en moyenne près de 120 000€ et les anglaises 85 000€.

Sur les 100 milliards d'investissements prévus par les PME françaises :
- plus de la moitié (57 mds) doivent être investis dans des biens d'équipements lourds,
- un quart (24 mds) doit servir au renouvellement des flottes de véhicules
- et les 20 mds restant doivent être investis à part presque égale en informatique (équipement et logiciels) et en matériel de bureau.

Si de façon générale, les patrons de PME ont retrouvé un peu plus de confiance dans la qualité de l'environnement économique, il est intéressant d'analyser de façon plus précise le pourquoi de ces investissements :
- la première raison est d'accroître l'efficacité et la productivité pour continuer à maîtriser les coûts,
- la seconde raison est le renouvellement de matériels vieillissants : ce qui explique par exemple les montants importants concernant les flottes automobiles
- et la dernière raison est de faire face à l'augmentation prévue des commandes.

Ce redémarrage des investissements est aussi motivé par le fait qu'une PME sur 5 reconnait avoir perdu des opportunités du fait de matériel dépassé.

«Cette volonté d'aller de l'avant et d'investir des chefs d’entreprises de PME françaises est un signe très encourageant. Ce regain d'investissements doit permettre aux PME de préparer l'avenir mais c'est aussi un facteur de croissance et création d'emploi. Pour accompagner ces entreprises, grâce à notre savoir-faire en matière de leasing sur-mesure ou de LLD, nous mettrons tout en œuvre pour leur offrir les solutions les plus adaptées», explique Thierry Willième, Président de GE Capital France.

(1) : Sur la base d'une étude menée en Mai 2011 par les équipes GE Capital sur un échantillon représentatif de 1 000 PME en Europe (Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, France)

A propos de GE Capital en France
GE Capital propose une large gamme de solutions de financement et de services associés pour les entreprises. En France, GE Capital regroupe les activités de financement de stocks de distributeurs (GE Commercial Distribution Finance), de financement de biens d’équipement (GE Capital Equipement Finance), de financement et de gestion du poste clients (GE Capital Factofrance), de location longue durée et de gestion de parcs automobiles (GE Capital Fleet Services).
GE Capital, pour ses activités de financement aux entreprises, emploie plus de 1 200 personnes en France.
gecapital.fr

Jeudi 1 Septembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs