Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Les fabricants considèrent l'innovation comme un facteur essentiel en période de faible croissance économique


Selon le dernier Livre blanc publié par IDC Manufacturing Insights, In Pursuit of Operational Excellence: Accelerating Business Change Through Next Generation ERP, les fabricants investissent dans des produits innovants et des services à valeur ajoutée dans le but d’accroître leur compétitivité et leur croissance. Sponsorisé par Infor, ce Livre blanc met en évidence le fait que, bien que la maîtrise des coûts demeure importante dans un contexte économique de faible croissance, elle est secondaire au regard des initiatives qui permettent aux fabricants de différencier leurs offres, dans l’objectif de renforcer leur compétitivité.




Le Livre blanc, qui s’appuie sur des conclusions tirées de recherches menées au niveau mondial, met également en avant le fait que les stratégies mises en place dans une perspective d'innovation sont souvent freinées par des processus métiers et des infrastructures informatiques inadéquats, alors que ces éléments s’avèrent cruciaux lorsque l’on veut simplifier les méthodes de travail et les processus de communication pour développer rapidement de nouvelles offres à faible coût. De fait, selon 60 % des fabricants interrogés, les ERP, en particulier, n'optimisent en rien les prises de décisions nécessaires à l'excellence opérationnelle. Les revendications des fabricants en matière d'amélioration des systèmes ERP portent typiquement sur des fonctionnalités que l'on retrouve au sein des réseaux sociaux et qui facilitent la prise de décision précise et pertinente, en temps et en heure.

L'étude a été réalisée en Octobre 2011 auprès de 378 fabricants opérant dans les secteurs de l'industrie automobile, de l'outillage industriel, de l'électronique high-tech et de l'aérospatiale. L'étude couvre les pays suivants : France, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Brésil, Australie, Chine, Japon, Inde, Qatar, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis et Russie.

Ce qu’il faut retenir :
Le Livre blanc insiste sur le fait que la majorité des fabricants du monde envisagent de mettre en œuvre des stratégies de croissance, tout en soulignant la nécessité de réduire leurs coûts. En effet, si dans la zone APAC, en Russie, au Moyen Orient, en Amérique, en Europe de l'Ouest (particulièrement en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne), la priorité est donnée à la croissance, ces mêmes pays insistent, en parallèle, sur le nécessaire contrôle des coûts, fait vraisemblablement lié à la crise qui sévit dans la zone euro. Curieusement, en Grande-Bretagne, une grande majorité des fabricants poursuit ses investissements, afin d'accompagner la croissance au lieu de mettre l'accent sur la diminution des coûts.

Le Livre blanc met également en évidence le fait que le produit reste roi si on se place dans une perspective de croissance, alors que l'innovation (63 %) et les services à valeur ajoutée (58 %) sont plus importants au sein des marchés émergents (42 %), l'innovation arrivant en tête dans les secteurs de l’automobile (78 %) et de l'électronique l'high-tech (75 %).

La stratégie de contrôle des coûts décidée au niveau du Conseil d'Administration des entreprises a été transférée de l’usine à la chaîne logistique. L'optimisation de la production constitue une priorité pour seulement 11 % des fabricants, ce qui signifie que la réduction des coûts est effective tant que cela est possible, alors que les réductions liées à la gestion des fournisseurs (77 %) et aux dépenses relatives à la chaîne logistique (55 %) sont souvent citées.

Le Livre blanc insiste aussi sur les critères d'innovation. Les entreprises interrogées mettent en avant une plus grande rapidité des processus métiers (85 %), un accès à de l'information en temps réel (60 %) et une meilleure collaboration (60 %) comme des critères décisifs en la matière. Cependant, 60 % des fabricants affirment que leurs systèmes ne parviennent pas à générer une prise de décision rapide et pertinente, bien que nécessaire dans le cadre d’une démarche d’innovation. 35 % pensent même que les technologies mobiles et les réseaux sociaux revêtent une importance capitale dans la transformation des modes opératoires des fabricants.

Pour les 3 prochaines années, la rapidité constitue enfin un élément essentiel de la stratégie de croissance des fabricants. La capacité de répondre rapidement aux exigences changeantes des métiers - particulièrement dans les domaines de l'aérospatiale (71 %) et de l'électronique high-tech (78 %) - et de pouvoir capitaliser sur des processus rationalisés permettant de tendre vers l'excellence opérationnelle (72 %), figurent en tête de liste des souhaits des fabricants. Une plus grande visibilité (58 %) et une meilleure collaboration (42 %) dominent également les attentes à court et moyen termes en matière d'ERP.

L'avis de IDC Manufacturing Insights :
“Les récents mouvements de fluctuation économique ont eu pour conséquence une diminution de la croissance, engendrant de nouveaux défis pour les fabricants désireux de demeurer compétitifs au niveau mondial,” déclare Pierfrancesco Manenti, ‘Head of IDC Manufacturing Insights’ pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. “Alors que la gestion des coûts demeure essentielle, les entreprises ne peuvent réellement se différencier qu'au travers de produits et de services innovants. Des processus et des systèmes informatiques plus intelligents représentent une source d'économie, de différenciation et d'agilité considérable, contribuant à la prise de décision juste et pertinente et à la mise en place des fondations nécessaire à l’innovation, là où les clients l’attendent.”

La position d'Infor :
“Après avoir très largement réduit leurs coûts de fabrication au cours des 3 dernières années, les fabricants doivent aujourd'hui se pencher du côté de l’innovation en matière de produits et de services, afin de maintenir leur niveau de compétitivité”, affirme Andrew Kinder, ‘director, product marketing’ chez Infor. “Ce focus renouvelé sur l’aspect innovation implique un changement dans la manière dont les fabricants travaillent et nécessite d’innover en matière de processus et sur le plan technologique, ceci afin de pouvoir garantir un accès collaboratif et rapide aux données, tout en offrant l'agilité nécessaire pour offrir les bons produits et les bons services au moment opportun.”

Infor

Lundi 20 Février 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News