Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les entreprises innovantes et exportatrices restent optimistes


Les entreprises, innovantes et exportatrices, se portent bien et font preuve d’une bonne résistance dans un contexte d’incertitudes. Tel est le constat d’OSEO depuis le début de l’année. Les entreprises innovantes, exportatrices pour la moitié d’entre elles, continuent à investir. Les aides d’OSEO qui accompagnent l’innovation sont d’ailleurs en très forte progression et atteignent plus de 500 M€ (hors prêts mezzanines et garanties).




Ce constat est validé par la 47ème enquête semestrielle de conjoncture d’OSEO, réalisée en mai 2008. L’étude apporte un éclairage particulier sur les entreprises moyennes et exportatrices.

Résultats de la 47ème enquête semestrielle de conjoncture OSEO sur les PME :

Activité
La croissance se poursuit, mais à un rythme moins élevé que durant ces quatre dernières années. Les entreprises exportatrices et celles de 50 à 500 salariés restent dynamiques. A l’exception du tourisme, les autres secteurs revoient à la baisse leurs anticipations de progression.
Pour 2009, 37 % des dirigeants pronostiquent une hausse de leur activité, tandis que 10 % craignent une diminution.

Emploi
Depuis le début de l’année, les effectifs progressent dans de moindres proportions qu’au cours des deux dernières années.
Les prévisions d’embauche pour 2009 croissent significativement avec la taille de l’entreprise et varient selon les secteurs d’activité avec un niveau toujours élevé dans les services aux entreprises et un recul relatif dans l’industrie et les transports.

Trésorerie et rentabilité
73 % des dirigeants interrogés jugent normale ou aisée la situation de leur trésorerie et 81 % estiment bonne ou normale la rentabilité actuelle de leur entreprise.
Les PME exportatrices prévoient un assouplissement des trésoreries pour le second semestre 2008 et une progression de la rentabilité pour l’exercice en cours. A l’inverse, les petites entreprises craignent un durcissement de leur situation financière.

Investissements
Les projets d'investissement pour 2008, revus à la baisse, restent légèrement positifs : en hausse dans la construction et le tourisme, ils sont stables ou en diminution dans les autres secteurs. Le ralentissement de la demande et le renchérissement du coût du crédit sont considérés par les dirigeants comme les principaux obstacles à une progression de leurs investissements.

Les résultats de cette enquête valident les priorités d’OSEO : soutenir l’innovation et la croissance des PME pour renforcer le tissu d’entreprises de taille moyenne et les inciter à exporter et à se développer à l’international.
www.oseo.fr

Mercredi 23 Juillet 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs