Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les entrées de commandes dans l’industrie en baisse de 4,5% dans la zone euro


Dans la zone euro1 (ZE15), l’indice des entrées de commandes dans l'industrie2 a diminué de 4,5% en novembre 2008 comparé à octobre 2008. L’indice avait baissé de 5,7% en octobre3. Dans l’UE271, les entrées de commandes ont reculé de 3,9% en novembre 2008 après avoir diminué de 6,6% en octobre3. En excluant la construction navale ainsi que l’équipement ferroviaire et aérospatial4, dont les variations tendent à être plus volatiles, les entrées de commandes dans l’industrie ont baissé de 3,4% dans la zone euro et de 4,5% dans l’UE27.




En novembre 2008 par rapport à novembre 2007, les entrées de commandes dans l’industrie ont diminué de 26,2% dans la zone euro et de 25,4% dans l’UE27. En excluant la construction navale ainsi que l’équipement ferroviaire et aérospatial, les entrées de commandes dans l’industrie ont reculé de 22,8% dans la zone euro et de 22,1% dans l'UE27.

Ces estimations sont publiées par Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes.
[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]

Variations mensuelles
En novembre 2008 comparé à octobre 2008, les entrées de commandes dans l’industrie textile et de l'habillement ont augmenté de 1,6% dans la zone euro et de 0,4% dans l'UE27. La fabrication d’équipements électriques et électroniques a reculé respectivement de 2,0% et 4,8%. L’industrie chimique a diminué de 2,9% dans la zone euro et de 5,4% dans l'UE27. La fabrication de machines et d'équipements a baissé respectivement de 4,9% et 5,0%. Le matériel de transport a décliné de 6,3% dans la zone euro et de 2,9% dans l'UE27. L’industrie de la métallurgie et du travail des métaux a régressé respectivement de 8,3% et 5,9%.

En novembre 2008, et parmi les États membres pour lesquels des données sont disponibles, l'ensemble de l'industrie manufacturière travaillant sur commande a diminué dans dix-neuf États membres et a augmenté seulement au Royaume-Uni (+0,7%). Les plus fortes baisses ont été enregistrées au Danemark (-19,5%), en Hongrie (-13,9%), en Irlande (-13,1%) et en Lettonie (-12,9%).

Variations annuelles
En novembre 2008 comparé à novembre 2007, les entrées de commandes pour l’industrie chimique ont décrû de 10,7% dans la zone euro et de 12,1% dans l'UE27. L'industrie textile et de l'habillement a reculé respectivement de 15,8% et 16,0%. La fabrication d’équipements électriques et électroniques a baissé de 16,9% dans la zone euro et de 17,5% dans l'UE27. La fabrication de machines et d'équipements a diminué respectivement de 23,6% et 23,5%. L’industrie de la métallurgie et du travail des métaux a décliné de 27,6% dans la zone euro et de 24,8% dans l'UE27. Le matériel de transport a chuté respectivement de 46,4% et 41,9%.

En novembre 2008, et parmi les États membres pour lesquels des données sont disponibles, l'ensemble de l'industrie manufacturière travaillant sur commande a diminué dans dix-huit États membres et a augmenté seulement en Lettonie (+11,1%) et en Roumanie (+2,7%). Les baisses les plus significatives ont été enregistrées en Espagne (-33,4%), au Danemark (-31,2%), en République tchèque (-30,2%) et en Allemagne (-29,3%).

1. La zone euro (ZE15) comprenait 15 États membres jusqu'au 31 décembre 2008: la Belgique, l'Allemagne, l'Irlande, la Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l'Autriche, le Portugal, la Slovénie et la Finlande. Depuis le 1er janvier 2009, la zone euro (ZE16) inclut aussi la Slovaquie.

L'UE27 comprend la Belgique (BE), la Bulgarie (BG), la République tchèque (CZ), le Danemark (DK), l’Allemagne (DE), l’Estonie (EE), l’Irlande (IE), la Grèce (EL), l’Espagne (ES), la France (FR), l’Italie (IT), Chypre (CY), la Lettonie (LV), la Lituanie (LT), le Luxembourg (LU), la Hongrie (HU), Malte (MT), les Pays-Bas (NL), l’Autriche (AT), la Pologne (PL), le Portugal (PT), la Roumanie (RO), la Slovénie (SI), la Slovaquie (SK), la Finlande (FI), la Suède (SE) et le Royaume-Uni (UK).

Ainsi qu'il est mentionné dans le guide d'Eurostat concernant la diffusion des données à l'occasion d'un élargissement de l'UE ou de la zone euro, les séries de données agrégées qui sont commentées se réfèrent à la composition officielle de la zone euro du mois le plus récent pour lequel les données sont disponibles. Ainsi, dans les communiqués de presse comportant des données jusqu'au mois de décembre 2008, les commentaires porteront sur les séries ZE15, tandis que dans les communiqués incluant des données de janvier 2009 et plus, les commentaires porteront sur les séries ZE16.

2. L’indice des entrées de commandes mesure la valeur des livraisons futures de biens et de services (directement liés à ces biens) qui doivent être effectuées par un producteur à un tiers sur le marché national ou sur des marchés extérieurs. L’agrégat relatif à l’ensemble de l’industrie manufacturière n’inclut que les niveaux de la NACE qui doivent être communiqués par les États membres en vertu du règlement concernant les statistiques conjoncturelles (NACE 17, 18, 21, 24 et 27 à 35) et est dénommé «ensemble de l’industrie manufacturière travaillant sur commande». Les agrégats relatifs à la zone euro et à l’UE n’incluent pas normalement les États membres pour lesquels aucune donnée n’est disponible. Pour de plus amples informations sur la méthodologie, voir le communiqué de presse 135/2003 du 26 novembre 2003.

Les séries corrigées des variations saisonnières pour la zone euro et l’UE sont calculées en agrégeant les séries non corrigées de chaque État membre et en effectuant une correction des effets saisonniers sur ces séries. En conséquence, les chiffres corrigés des variations saisonnières relatifs aux agrégats européens sont basés directement sur les séries non corrigées fournies par les États membres et non sur une agrégation des indices corrigés des variations saisonnières provenant des États membres. Les taux de croissance de la zone euro et de l’UE sont susceptibles de différer des taux de croissance pondérés des différents États membres. Cette procédure implique en outre que l’agrégation des chiffres totaux ne soit pas basée sur les détails publiés.

Il convient de noter que les fortes baisses récentes de l'indice des entrées de commandes dans l'industrie rendent le processus d'ajustement saisonnier plus incertain que d'ordinaire. En conséquence, les taux de croissance mensuels dans la zone euro et dans l'UE pourraient faire l'objet de révisions plus importantes que d'habitude dans les prochaines publications.

3. Les données des mois précédents ont été révisées par rapport à celles publiées dans le communiqué de presse 186/2008 du 22 décembre 2008. Les chiffres pour octobre 2008 étaient de -4,7% dans la zone euro et de -6,3% dans l’UE27 pour les variations mensuelles, et de -15,1% dans la zone euro et de -17,9% dans l'UE27 pour les variations annuelles.

4. Le matériel de transport comprend les activités économiques de la NACE 34 (industrie automobile) et de la NACE 35 (fabrication d’autres matériels de transport incluant la construction navale et l’équipement ferroviaire et aérospatial). Les entrées de commandes pour la NACE 35 ont tendance à être très fluctuantes et à avoir un impact immédiat limité sur la production. L'agrégat "ensemble de l’industrie manufacturière travaillant sur commande excluant la NACE 35" est moins irrégulier. La part de la NACE 35 dans l’ensemble de l’industrie manufacturière travaillant sur commande est de 3,9% dans la zone euro et de 4,3% dans l’UE.

5. Lorsqu’elles sont mentionnées comme confidentielles dans les tableaux, les données de Chypre, de Malte et de la Finlande sont incluses dans les agrégats européens. Elles ne sont pas publiées au niveau national et sont ainsi encore confidentielles.

6. Les données de l’Irlande sont corrigées des jours ouvrables.

Suite (tableaux) :
http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=STAT/09/11&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en

Vendredi 23 Janvier 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News