Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les dirigeants du secteur bancaire optimistes pour leur croissance


Plus de la moitié d'entre eux envisagent d'accroître leurs effectifs au cours de l'année.




D'après la 17ème édition de l'étude annuelle de PwC menée auprès des dirigeants, qui intègre les contributions de 133 chefs d'entreprise du secteur bancaire dans 50 pays, 90 % des dirigeants de ce secteur sont confiants quant à la croissance de leur chiffre d'affaires au cours des trois prochaines années.

Le nombre de ceux qui prévoient une amélioration de l'économie mondiale au cours des douze prochains mois a presque triplé par rapport à l'an dernier (56 % actuellement contre 19 % l'année dernière).

Le fait que 52% d'entre eux envisagent d'accroître leurs effectifs au cours de l'année – d'au moins 5 % pour la plupart – illustre cette dynamique.

Selon Jacques Lévi, associé PwC responsable du secteur Services Financiers, « Les dirigeants du secteur bancaire et des marchés de capitaux sont nettement plus optimistes que l'année dernière concernant l'évolution de l'économie mondiale et les perspectives de croissance. Pour tirer le meilleur parti de la croissance, ils ne peuvent se permettre de laisser leur entreprise sans réponse face à l'accélération du rythme des changements sur ses marchés. »

L’excès de réglementation, préoccupation majeure du secteur

L'excès de réglementation, une croissance faible ou négative sur les marchés développés et la réponse des pouvoirs publics aux déficits budgétaires et à la dette représentent les plus grands défis pour les perspectives des dirigeants. 80 % d'entre eux observent que l’excès de réglementation a occasionné une hausse de leurs coûts opérationnels et 47 % estiment qu’il freine leur capacité à saisir de nouvelles opportunités de marché et à innover.

« Dans un contexte de profondes transformations, les organisations les mieux armées pour affronter la concurrence seront celles dont les dirigeants réussiront à piloter leur activité dans un environnement incertain et complexe, dans la mesure où gérer les bouleversements réglementaires tout en préparant l'avenir est un enjeu majeur. Les dirigeants doivent avoir une idée précise de ce que seront les futurs clients et marchés clés. Ils doivent également imaginer en quoi la réglementation interagira avec les autres tendances, par exemple les tendances socio-culturelles, qui transformeront les attentes de la clientèle et la façon d'aborder les marchés. Ils devront enfin bien mesurer les forces d’attraction et de rétention des talents, et intégrer dans les modes de fonctionnement la satisfaction de leurs exigences», ajoute Jacques Lévi.

Les autres conclusions de l'étude sont les suivantes :
· Plus de 70 % des dirigeants du secteur bancaire et des marchés de capitaux considèrent la cyber-insécurité comme une menace pour leurs perspectives de croissance.
· Près de 60 % d'entre eux estiment que la rapidité des évolutions technologiques représente une menace pour leurs perspectives de croissance.
· La pénurie de talents figure toujours au rang des préoccupations, et 61 % des dirigeants la citent comme une menace pour la croissance.
· Au total, 86 % des dirigeants du secteur bancaire et des marchés de capitaux désignent les avancées technologiques comme la tendance qui devrait avoir l'impact le plus fort sur leur activité, et deux tiers d'entre eux jugent que les évolutions démographiques sont également susceptibles de provoquer des bouleversements.
· Les dirigeants considèrent l'accroissement de leurs parts de marché dans les marchés existants (41%) comme leur principale opportunité de croissance, devant l'innovation de produits et services (35%).

La croissance rapide du marché bancaire et plus largement des services financiers en Amérique du Sud, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient fait de ces zones géographiques des cibles très prisées par les institutions tant nationales qu'internationales. La Chine et le Brésil se classent parmi les trois principaux marchés privilégiés pour générer de la croissance. Les États-Unis font leur grand retour dans le trio de tête, et l'Indonésie suscite également un grand intérêt. Toutefois, malgré le potentiel de croissance, une difficulté existe : comment évaluer les risques et les actifs sur des marchés pour lesquels les données peuvent être limitées et les pratiques commerciales déroutantes ?

Les fonctions marketing, RH, SI et service à la clientèle collaboreront étroitement pour faire face aux évolutions du marché, mais moins de deux dirigeants du secteur sur cinq estiment que leurs équipes y sont bien préparées, et 40 % d'entre eux ont lancé des initiatives pour moderniser leurs capacités dans les domaines suivants : gestion des talents, technologie, distribution, analyse des données, innovation, etc.

Selon Jacques Lévi, « Les dirigeants du secteur considèrent que la technologie, notamment l'économie numérique, les réseaux sociaux, les appareils mobiles, le big data et d'autres évolutions, sont susceptibles de transformer leur entreprise au cours des cinq prochaines années. Ils sont plus de 60 % à mettre en avant l'impact des évolutions démographiques et du transfert du pouvoir économique au niveau mondial. Néanmoins, la plupart des dirigeants déclarent qu'ils doivent encore mettre en place des initiatives de formation pour capitaliser sur ces transformations dans les domaines clés de la gestion des talents, la technologie, la distribution, l'analyse des données et l'innovation. Pour nombre d'entre eux, la nécessité de gérer les bouleversements réglementaires reste un facteur qui rend difficile la gestion de ces tendances de plus long terme. »

Selon l’étude, plus de 70 % des dirigeants estiment que le fait de satisfaire les besoins de la société, de concilier les intérêts des diverses parties prenantes et de protéger les intérêts des générations futures est important pour leur entreprise.

Téléchargez ci-dessous l’étude CEO Survey Banque & Marchés de capitaux (PDF 12 pages en anglais)

pwc___etude_ceo_survey_banque___marches_de_capitaux_180214.pdf PwC - Etude CEO Survey Banque & Marchés de capitaux 180214.pdf  (334.7 Ko)


Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Lundi 3 Mars 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News