Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Les actions japonaises pourraient nous réserver une grosse surprise en 2013


Dans le sillage de la victoire électorale de Shinzo Abe, le marché japonais des actions pourrait nous réserver une grosse surprise cette année à condition que le gouvernement réponde aux espérances.




Les actions japonaises pourraient nous réserver une grosse surprise en 2013
Patrick Moonen, Senior Equity Strategist d’ING Investment Management, a déclaré que : “depuis plus de vingt ans, les investisseurs internationaux associent le Japon à trois fléaux : une absence de croissance économique nominale, un yen cher et des baisses structurelles des prix. L’économie japonaise illustre que lorsque la déflation frappe, elle fait preuve d’une résistance défiant l’imagination.

ING IM souligne qu’après la victoire de Shinzo Abe lors des élections de décembre 2012, le sentiment politique était majoritairement en faveur de la poursuite de politiques monétaire et budgétaire beaucoup plus expansionnistes et d’une politique gouvernementale plus flexible. Shinzo Abe veut également que le Japon tourne le dos à sa longue période d’absence de croissance nominale, de taux d’intérêt réels élevés et de yen cher.

Selon Patrick Moonen, “depuis la guerre jusqu’en 2009, le Japon a en réalité connu un seul parti politique, le LDP. Par expérience, nous savons que ce type de constellation politique entraîne invariablement un manque d’innovation politique. En outre, les baisses structurelles des prix n’ont pas été défavorables pour toutes les catégories de la société japonaise. La déflation redistribue en fait les revenus en faveur des personnes plus âgées détenant des placements en obligations.”

ING IM souligne que le ‘fléau’ de cette politique – la déflation – semble désormais être devenu trop grave pour que le Japon poursuive dans la même voie. Une politique tournée vers l’avenir, visant à soutenir la croissance nominale semble préférable. Selon le gestionnaire d’actifs, la probabilité qu’une telle politique soit menée est très réelle, ce qui aurait un effet positif sur les actions japonaises.

Patrick Moonen conclut qu’il “faudra attendre de voir la réussite de la politique de Shinzo Abe au quotidien, mais il est bien possible que le marché japonais bénéficie d’une stimulation significative. De plus, les valorisations sont attrayantes et la croissance bénéficiaire pourrait faire partie des plus élevées au monde, grâce à une dépréciation du yen et à une modeste reprise mondiale.

“Globalement, l’économie mondiale demeure sensible aux chocs. Ceci explique pourquoi le soutien des banques centrales et des autres décideurs politiques reste essentiel pour restaurer la confiance du secteur privé et encourager de la sorte les sociétés à investir davantage et les consommateurs à dépenser plus. Ce n’est qu’à cette condition qu’une reprise durable pourra s’installer.”

ING Investment Management :

* Données au 30 Septembre 2012. Les chiffres du total des actifs sous gestion s’entendent ING IM Japon et ING IM Singapour compris, hors reste de l’Asie. Les résultats du reste de l’Asie sont rapportés en tant que “Résultat net d’opérations discontinues”

Avertissement légal
Les éléments contenus dans ce document ont été préparés dans un but exclusivement informatif et ne constituent pas une offre, ni un prospectus ou une invitation appelant à traiter, à acheter ou vendre un titre de placement quel qu’il soit ou à participer à une quelconque stratégie commerciale. Les investissements peuvent convenir à des investisseurs privés, à la condition qu'ils aient été recommandés par un conseiller reconnu, indépendant ou salarié, agissant pour le compte de l'investisseur, sur la base d'un contrat écrit. Si une attention particulière a été portée à la rédaction du présent document, son exactitude ou son exhaustivité ne peut faire l'objet d'aucune garantie ou déclaration, implicite ou explicite. Ni ING Investment Management, ni aucune autre compagnie ou entité appartenant au groupe ING, ni ses dirigeants, directeurs ou employés ne peuvent être tenus directement ou indirectement responsables des informations et/ou des recommandations, quelles qu'elles soient, contenues dans le présent document. L'information contenue dans le présent document ne devra jamais être considérée comme un conseil d'investissement individuel ou comme un avis juridique ou fiscal. Le présent document a été préparé, comme il se doit, avec toute l'attention et tous les soins requis. La présente information ne peut donner lieu à aucun droit. Pour l'obtention de conseils plus spécifiques, veuillez vous adresser à votre conseiller en placements. Aucune responsabilité, directe ou indirecte, n'est assumée relative à une perte éventuelle, subie ou encourue par des lecteurs ayant utilisé cette publication pour prendre des décisions. Les investissements sont soumis à des risques. Votre investissement peut augmenter ou diminuer et les résultats obtenus dans le passé ne sont pas indicatifs des résultats futurs et ne peuvent être, en aucun cas, considérés comme tels. Tous les produits et tous les titres de placement mentionnés dans le présent document comportent leurs propres risques et conditions générales, qui doivent être consultés individuellement par chaque investisseur, avant d'entamer une transaction quelconque. La présentation et les informations contenues dans ce document sont confidentielles et ne doivent pas être copiées, reproduites, distribuées ou transmises à qui que ce soit, sans l’approbation écrite préalable d’ING Investment Management France.

Mercredi 16 Janvier 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News