Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Les IFRS en Europe : du progrès avant la tourmente !


L’étude INEUM Consulting pour le compte de la Commission Européenne des états financiers montre que l’application des normes IFRS au sein de l’Union Européenne avance vers l’atteinte de l’objectif d’une meilleure comparabilité des comptes. Il reste néanmoins des progrès à accomplir.




Les IFRS en Europe : du progrès avant la tourmente !
Les normes IFRS ont été mises sous le feu des projecteurs au cours des derniers mois, notamment au travers de leurs aspects « pro cycliques » dans un contexte de turbulences financières. La polémique qui en résulte masque néanmoins les efforts considérables déployés par les groupes, aidés par les professions comptables des 25 pays, pour appliquer les normes et passe sous silence les progrès accomplis en matière d’harmonisation des normes à travers l’Europe.

Cette étude, basée sur les états financiers 2006, montre que la qualité globale des états financiers en normes IFRS s’améliore et met en évidence la qualité croissante des notes annexes aux comptes. Cette amélioration, exposée dans l’étude détaillée et constatée également par les régulateurs de certains pays, se traduit en même temps par un niveau de détail de l’information qui dans certains cas devient un frein à la lisibilité.

Des efforts restent à faire pour rendre plus facile l’accès à l’information et la comparabilité rapide entre différentes sociétés. Les normes IFRS sont focalisées sur le traitement comptable spécifique à appliquer à chaque sujet, en étant moins prescriptives sur la structure des états financiers dans leur ensemble - et en particulier en ce qui concerne les notes annexes. En conséquence, les états financiers sont très riches mais difficilement exploitables quand on compare plusieurs sociétés entre elles. Certaines options laissées ouvertes, comme le choix de la présentation du compte de résultat par nature ou par destination, ne facilitent pas davantage la comparaison. De plus, certains sujets normatifs restent complexes et les détails donnés en notes annexes sur leur application sont parfois incomplets, voire parfois difficilement compréhensibles.

L’intérêt d’une diffusion encore plus large des normes IFRS suscite beaucoup de débats. Si la généralisation de l’application des normes IFRS à l’ensemble des sociétés et aux comptes sociaux (y compris leur utilisation par les autorités fiscales) permettrait l’instauration d’un vrai langage comptable commun européen, et une simplification à terme, la complexité actuelle de certaines de ces normes reste une barrière importante à cette évolution.

Malgré la tourmente des derniers mois, l’utilisation des IFRS a représenté un premier pas important dans la normalisation comptable en Europe. Cependant, il reste encore du travail pour atteindre complètement l’objectif visé.

A propos d’Ineum Consulting
Ineum Consulting est une société de conseil en stratégie, organisation et management des systèmes d’information. Ineum Consulting assiste ses clients dans la réalisation de leurs choix stratégiques, opérationnels et technologiques, en toute objectivité. La gamme de services qu’elle couvre, focalisée sur la connaissance profonde des métiers de ses clients et sur sa capacité à mettre en œuvre des solutions spécifiques, représente une force de proposition unique. Ineum Consulting, 1 300 collaborateurs présents en Australie, Algérie, Belgique, France, Etats-Unis, Maroc, Pays-Bas, Luxembourg, Suisse et au Royaume-Uni, fait partie du groupe Management Consulting Group Plc, coté au London Stock Exchange.
www.ineumconsulting.com

Lundi 18 Mai 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News