Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Les Français remplissent leurs bas de laine pour faire face à la crise


Wincor Nixdorf dévoile aujourd’hui les résultats d’une enquête exclusive réalisée auprès des cadres du secteur bancaire[1] sur l’attitude des Français envers l’argent liquide en temps de crise.




Augmentation sensible des retraits en espèces
63,6% des répondants déclarent avoir constaté une augmentation des retraits en espèces depuis le début de la crise financière. 21% estiment cette augmentation comprise entre 5 et 10% et pour 24%, l’augmentation est supérieure à 10% depuis le début de la crise.

Des retraits de précaution … pour remplir le bas de laine
Parallèlement, pour 84,6% des répondants les paiements en espèces restent stables comparativement aux paiements par carte bancaire ou par chèque. Si les retraits en espèces augmentent et que les paiements en espèces restent stables, le solde vient alimenter le fameux « bas de laine » que se constituent les Français pour se protéger en temps de crise. Plus de deux tiers des banquiers (67,7%) pensent d’ailleurs que les Français se constituent une réserve de liquidité à cause de la crise. 63% considèrent même que les espèces sont pour les Français un moyen de mieux piloter leur budget.

« En temps de crise, les retraits en espèces facilitent la gestion du budget et permettent d’échapper aux tentations. Nos client banquiers et commerçants doivent pouvoir répondre à cette demande en assurant la bonne circulation des espèces du retrait en agence bancaire jusqu’au paiement en magasin » commente Frédéric Lepeintre, Responsable Marketing Banking de Wincor Nixdorf France. « C’est pourquoi nous accompagnons nos clients de ces deux secteurs sur des projets visant à garantir la meilleure disponibilité des équipements et des espèces, au meilleur coût. »

Samedi 20 décembre : le samedi de tous les dangers
Face à cet engouement pour les espèces et pour répondre aux demandes des Français pour les fêtes de fin d’année, 59,3% des répondants ont prévu de renforcer la disponibilité des automates bancaires d’ici à la fin de l’année. Les banquiers s’attendent à devoir faire face à une journée particulièrement tendue le samedi 20 décembre prochain. En effet, plus de 91% d’entre eux désignent le 20 décembre comme le jour le plus intense de l’année en termes de transactions Cartes Bancaires. Sur ce point, les banquiers ont une vision assez différente de celle des commerçants sur le calendrier des achats des Français. En effet, dans une autre étude réalisée par Wincor Nixdorf auprès de la grande distribution[2], seulement 48,3% des répondants donnent le 20 décembre comme jour le plus intense.

L’étude confirme les constats des années précédentes : à l’occasion des fêtes de fin d’année, les deux tiers des banquiers constatent une accélération du volume des transactions doublée d’une augmentation des montants des transactions.

A propos de Wincor Nixdorf
Fournisseur de solutions dédiées aux marchés de la banque et de la distribution, Wincor Nixdorf propose une offre globale de matériels (guichets automatiques bancaires, terminaux points de vente…), logiciels et services spécialisés. Avec un chiffre d’affaires dépassant deux milliards d’euros, le groupe Wincor Nixdorf développe son expertise métier en s'appuyant sur plus de 9 500 collaborateurs répartis dans 90 pays. La filiale française affiche elle aussi d’excellents résultats, avec une croissance régulière du chiffre d’affaires, de la profitabilité et des effectifs. Elle est, depuis 2004, n°1 du marché français en termes de livraison d’automates bancaires et n°1 pour les livraisons annuelles de terminaux points de vente (source : Clarendon Reports). Wincor Nixdorf est présente dans tous les plus grands groupes français de la banque et de la distribution.
www.wincor-nixdorf.com/fr

[1] Etude réalisée en ligne du 21 novembre au 8 décembre 2008 auprès de 1067 cadres exerçant des responsabilités au sein des plus grandes banques françaises.
[2] Cf. communiqué de presse du 1er décembre 2008.

Mardi 16 Décembre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News