Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les DSI européens croient en l’avenir du cloud computing


Selon 86% des DSI européens, le cloud computing est la solution de gestion informatique d’avenir. C’est ce qu’indique une enquête menée auprès de Directeurs des Systèmes d’Information européens réalisée par Portio Research pour Colt. Cet optimisme sur les perspectives d’avenir des services de cloud computing, qui connaissent par ailleurs une phase de forte croissance, est confirmé en France par les décideurs IT interrogés.




Cette étude montre que l’intérêt de ces dirigeants et des principaux décideurs informatiques, à propos des services de cloud computing, a augmenté de plus de 20% en seulement sept mois. Plus de 68% des DSI et de leurs pairs déclarent désormais bien connaître les solutions de cloud computing. C’est au Royaume-Uni que cette proportion est la plus forte avec 77% des personnes interrogées, suivie de l’Allemagne (75%), de la France (71%), de l’Italie (66%) et enfin de l’Espagne (58%).

Cette étude, menée auprès de plus de 350 DSI à travers l’Europe, évalue dans quelle mesure ces dirigeants envisagent d’adopter des solutions de cloud computing. Elle révèle que les DSI et leurs pairs voient l’avenir de ces solutions avec un grand optimisme. En effet, 86 % d’entre eux pensent que le cloud computing s’affirmera dans l’avenir comme la solution de gestion informatique la plus répandue. Plus des trois quarts d’entre eux s’avancent même sur le fait que cette tendance se vérifiera dans les deux ou trois prochaines années.

L’étude montre également que les principales préoccupations des DSI européens pour satisfaire aux besoins futurs des entreprises dans lesquelles ils exercent ont changé. La flexibilité arrive désormais en tête de celles-ci, devant la réduction des coûts. La principale préoccupation des DSI d’entreprises de taille importante est d’accompagner l’innovation de leur entreprise. 69% des grands comptes placent, en effet, l’innovation en tête de leurs priorités. En France nonobstant, huit DSI sur dix estiment que la réduction des coûts est la principale urgence.

Bien que l’étude démontre que les DSI comprennent mieux les enjeux du cloud computing, la proportion de ceux qui souhaitent investir dans ces solutions dans le cadre de leur stratégie budgétaire à court terme reste inchangée, voire légèrement en baisse dans certains cas depuis l’étude 2009. En France, 54% des DSI préféreront recourir à une solution de service Cloud externalisée tandis que 29% font le choix d’une solution en interne.

La sécurité toujours
En termes d’adoption, la sécurité reste le principal sujet d’inquiétude de sept DSI sur dix (71%). Les préoccupations liées à la performance et la fiabilité des services de cloud computing ont quant à elles progressé de 10%. La conformité et les questions réglementaires sont passées de la cinquième à la quatrième place au cours des sept derniers mois, reflétant les inquiétudes exprimées par 57% des DSI. L’emplacement géographique des données est également mentionné, avec une progression de 10% du nombre de DSI désignant cet aspect comme une préoccupation, par rapport à l’étude 2009.

« En France, 3 DSI interrogés sur 4 déclarent qu’ils consacreront 40% de leur budget IT dans ces solutions. Les décideurs informatiques adoptent désormais ces nouvelles solutions de gestion informatique en s’assurant que celles-ci apporteront à leur entreprise une véritable contribution à leur organisation », conclut Béatrice Rollet, Directeur des Solutions Managed Services, Colt France.

Source: ITRmanager.com

Retrouvez un jeudi tous les quinze jours l'actualité du BPM sur :
www.bpm-channel.com

Mercredi 8 Septembre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs