Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les Bourses frappées d'immobilité - Étude PwC IPO Watch Europe 2008, Q4"


Au cours du dernier trimestre 2008, le nombre d'introductions en bourse (Initial Public Offerings ou IPO) a chuté à 64 (4e trimestre 2007: 233 IPO) et le volume total d'émission a diminué, passant à 1238 milliards d'EUR (4e trimestre 2007: 29 112 milliards d'EUR).




En termes de volume d'émission, la Bourse de Londres s'est imposée lors de cette période avec 666 millions d'EUR, suivie par la Bourse de Varsovie qui, avec 23 introductions en bourse, a réalisé le plus grand nombre d'IPO. Grâce à l'admission à la cote de Resolution Limited, Londres a également enregistré
l'entrée en Bourse la plus importante, pour un volume d'émission de 660 millions d'EUR. La Bourse suisse SIX n'a, quant à elle, enregistré aucune nouvelle introduction au quatrième trimestre 2008. Tels sont les résultats de l'étude "IPO Watch Europe 2008, Q4" de PricewaterhouseCoopers (PwC).

Par rapport à l'année précédente, les introductions en bourse ont chuté de 73 % en Europe, passant de 233 à 64. Le volume total, qui s'élevait à 29 112 milliards d'EUR au quatrième trimestre 2007, a péniblement atteint 1238 milliards d'EUR au quatrième trimestre 2008. "L'exceptionnelle faiblesse boursière du dernier trimestre reflète, de manière générale, le mauvais état de santé persistant des marchés financiers, de même que les préoccupations quant à l'évolution de l'économie mondiale. Nous tablons sur une reprise des marchés des capitaux, mais pas avant le quatrième trimestre 2009. Pour ce faire, il est impératif que la situation économique commence à s'améliorer", commente Philipp Hofstetter, associé Conseil économique chez PricewaterhouseCoopers Suisse.

La SIX sans activités IPO
La Bourse suisse SIX n'a enregistré aucune nouvelle introduction au quatrième trimestre 2008 (4e trimestre 2007: 4 IPO, pour 592 millions d'EUR).

Londres toujours en tête
Avec un volume d'émission de 666 millions d'EUR, Londres est restée, au quatrième trimestre, la première place boursière européenne (4ème trimestre 2007 : 9'349 milliards d'EUR), enregistrant également l'émission européenne la plus importante du trimestre, avec l'introduction en Bourse de Resolution Limited pour 660 millions d'EUR. Par rapport à la même période de l'an dernier, le nombre d'IPO a chuté, passant de 80 à 12.

La Bourse de Varsovie se positionne au deuxième rang des émissions en Europe en termes de volume. L'introduction en Bourse du fournisseur d'énergie Enea, qui a permis de réaliser 546 millions d'EUR de produit, a même fait progresser de 462 millions d'EUR le volume d'émission par rapport au quatrième trimestre 2007, pour atteindre 555 millions d'EUR.

Hormis Londres et Varsovie, seuls le groupe NYSE Euronext et la Bourse d'Oslo ont réalisé des introductions en Bourse assorties de produit d'émission. Avec 13 IPO, le groupe NYSE Euronext a réalisé un produit total de 6 millions d'EUR (4e trimestre 2007: 3489 milliards d'EUR) tandis que la Bourse d'Oslo enregistrait un produit de 11 millions d'EUR (4e trimestre 2007: 607 millions d'EUR) avec deux émissions. Au dernier trimestre 2008, la Bourse allemande n'a enregistré qu'une seule admission à la cote qui n'a toutefois généré aucun produit d'émission (4e trimestre 2007: 15 IPO, pour 1395 millions d'EUR).

www.pwc.com

Vendredi 30 Janvier 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs