Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le retour de la confiance en zone euro stimule les cours de la monnaie unique et du baril de Brent


Les marchés financiers de la zone euro gagnent en visibilité, depuis que le second plan d’aide à la Grèce d’un montant historique, a été définitivement entériné par les dirigeants européens, lundi dernier. L’aide publique, qui s’élève à 130 milliards d’euros sous forme de prêts jusque fin 2014, est associée à l’ effacement de 107 milliards d’euros de dette grecque, par une décote de 53.5% de la valeur initiale des obligations.




L’étau se desserre de la Grèce, à court terme tout au moins : le remboursement de 14.5 milliards d’euros arrivant à échéance au milieu du mois de mars devrait s’opérer sans difficulté particulière. Sur le plan structurel, le gouvernement de coalition grec doit désormais assurer l’application de la cure d’austérité renforcée qu’il s’est vu imposer par l’UE. L’assainissement budgétaire en cours est absolument nécessaire à l’obtention de conditions de financement supportables pour le pays (l’emprunt grec à dix ans est encore à un niveau stratosphérique de plus de 30% !).

Dans le même temps, les derniers indicateurs macroéconomiques font preuve de bonne tenue. En Allemagne l’indice IFO du climat des affaires est au plus haut depuis sept mois (quatrième mois de hausse consécutif). A 109.6 (contre 108.8 attendu), l’indice témoigne de la résistance de l’économie allemande qui devrait éviter la récession. Aux Etats-Unis , c’est l’emploi qui semble s’améliorer de semaine en semaine (351 000 inscriptions hebdomadaires au chômage contre 355 000 attendues, point bas de quatre ans).

Ces facteurs soutiennent naturellement les marchés financiers. En zone euro, le regain de confiance des investisseurs est notamment perceptible sur les devises. La parité EUR/USD est particulièrement jouée ces derniers jours. A 1.33 Dollars, l’Euro bénéficie de la sortie de crise (relative) sur le dossier grec. La monnaie unique s’apprécie également face à la Livre Sterling (désormais à 0.8473GBP, contre 0.8307 il y a une semaine) et plus spectaculairement encore face au Yen (à 106.66 JPY, contre 104.5 il y a une semaine). Le baril de pétrole européen (Brent) poursuit également sa hausse vigoureuse, à 123,19$ (performance de +14.83% depuis le 1er janvier). Probablement de bon augure pour la reprise progressive de l’appétence au risque des investisseurs, sur les marchés d’actions…

Ce commentaire est signé Fabrice Cousté, DG de CMC Markets France

A propos de CMC Markets : Fondé en 1989 par Peter Cruddas, CMC Markets est l’un des principaux courtiers en CFD dans le monde. A l’origine spécialisé sur le marché des devises (Forex), CMC Markets s’est rapidement positionné sur les CFD (Contract for Difference), avant de lancer en 1996 la première plate-forme globale de trading en temps réel sur le Forex. Désormais parmi les leaders mondiaux, CMC Markets est aujourd’hui présent dans 17 pays et compte plus de 75 000 clients actifs dans le monde. Présent en France depuis fin 2010, CMC Markets est enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et de l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP).
Plus d’info sur www.cmcmarkets.fr

Mardi 28 Février 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News