Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le prix de l’énergie pousse les entreprises à être plus vertes


Les solutions de financement locatives renforcent l'attractivité des investissements dans les technologies vertes




La dernière enquête de la division Financial Services de Siemens révèle que la hausse généralisée des prix de l'énergie encourage les entreprises du monde entier à investir dans les technologies vertes afin de réduire radicalement leur facture énergétique. Dans les économies développées, le resserrement des conditions de crédit a limité les capacités d'investissement des entreprises. Cependant, il existe aujourd'hui des solutions de financement qui permettent de compenser tout ou partie du montant de l’investissement par les économies générées par le projet. Dans certains cas, il est même possible de créer des montages financiers capables de générer un flux de trésorerie positif dès le démarrage du projet. Outre l’adéquation entre l'investissement dans les technologies et solutions vertes et la hausse des prix de l'énergie, l'étude de SFS établit aussi la liste des technologies offrant les gains énergétiques les plus importants ainsi que les retours sur investissements estimatifs associés.

« Dans le secteur industriel et tertiaire, les coûts inhérents à la consommation d'énergie ont remis au goût du jour les politiques d'investissements « Green », déclare Thierry Fautré, Président de SFS France. Les directeurs financiers adoptent de plus en plus une démarche d'efficacité énergétique qui, si elle est correctement mise en œuvre, présente des gains financiers évidents. En raison du climat économique actuel, les entreprises ont de toute urgence besoin de maîtriser leurs frais d'exploitation, et l’investissement dans les technologies vertes est un moyen aisé d'y parvenir. »

De toute évidence, les entreprises souhaitent préserver leurs liquidités pour des investissements relatifs à leur corps de métier. L'étude indique que des solutions de financement comme la location ou le crédit-bail gagnent aujourd'hui en popularité notamment par l’intermédiaire du développement des contrats de performances énergétiques. Ces solutions permettent aux entreprises d’acquérir des équipements à économies d'énergie sans avoir à immobiliser de précieux capitaux. Dans certains cas, le passage aux technologies dites « vertes » peut être entièrement amorti par les économies d'énergie générées par le projet, ce qui permet de réaliser un investissement « neutre » tout en valorisant le capital de l’entreprise. Dans de nombreux secteurs, l'installation d'équipements économes en énergie permettra non seulement de réduire la facture d'énergie, mais aussi d'augmenter la productivité et la compétitivité en réduisant significativement le coût de fabrication unitaire.

Il existe toujours un fort potentiel de réduction de la consommation d'énergie dans le secteur industriel et tertiaire. La dernière étude de SFS présente un résumé des principaux types d'équipements qui génèrent des économies d'énergie afin d'aider les entreprises à préparer dans les meilleures conditions leur démarche de migration.

L'étude de SFS, menée entre septembre 2011 et janvier 2012, a recueilli des statistiques multiples tirées de sources externes en vue de compiler un tableau international de la hausse des prix de l'énergie. Nous avons par la suite comparé ces données avec l'expérience de SFS en matière de financement d’équipements à économies d'énergie, acquise au niveau mondial au cours des cinq dernières années. Nous avons ainsi pu identifier une série de domaines prioritaires où les initiatives en matière d'économies d'énergies étaient susceptibles de délivrer le meilleur retour sur investissement.

La division Financial Services de Siemens est un prestataire international de solutions financières au sein de la sphère interentreprises. Avec près de 2 500 employés à travers le monde et un réseau international de sociétés de financement coordonné par Siemens Financial Services GmbH, à Munich, SFS soutient Siemens ainsi que des sociétés non-affiliées, en se concentrant sur trois secteurs clés : énergie, industrie et santé. SFS offre des programmes de financement des infrastructures, des équipements et de fonds de roulement, et agit en qualité de gestionnaire compétent des risques financiers au sein de Siemens. Fin juin 2011, SFS possédait des actifs d'un montant total de 12,8 milliards d'euros.
www.siemens.com/finance

Mardi 20 Mars 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News