Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Le pitch de l’ascenseur : 2 minutes pour convaincre


Une carrière peut se jouer en quelques minutes… lors d’un entretien d’embauche mais aussi lors d’une rencontre informelle avec un dirigeant d’entreprise. Ces moments clés exigent de pouvoir mobiliser le meilleur de soi pour susciter l’envie de se faire connaître, de se revoir. Pour faire de ces deux minutes fatidiques deux minutes décisives, Robert Half, leader mondial du recrutement spécialisé, propose 3 recommandations pour délivrer un pitch efficace.




Olivier Gélis
Olivier Gélis
1. Structurer et synthétiser son parcours et ses réalisations

Le temps étant compté, la première chose est de présenter de manière claire et simple son parcours. Pour cela, il faut sélectionner trois points clés :

- sa formation la plus élevée
- deux-trois (maximum) étapes emblématiques de sa carrière : entreprises et postes occupés
- deux-trois (maximum) réalisations majeures

L’articulation entre ces points clés doit être fluide pour démontrer la cohérence et la progression de sa carrière. Ensuite, il faut valoriser concrètement (avec un chiffre ou deux) les réalisations majeures pour prouver sa contribution.

2. Annoncer ses objectifs et ambitions

Le principe du pitch est de faire connaître ses envies d’évolution professionnelle. Pour accrocher, il faut que ses envies coïncident le plus possible avec les attentes potentielles de son interlocuteur. C’est pourquoi, il est important de connaître son entreprise et sa situation pour bien connaître ses éventuels besoins. Cette convergence optimisera l’intérêt qui sera porté à son pitch et les chances qu’il débouche sur une demande d’envoi de CV ou sur un prochain rendez-vous.

3. Maîtriser le fond et la forme

Une fois ces deux phases achevées, il est indispensable de travailler la forme de son pitch en :
- élaborant un discours simple, synthétique et positif
- « donnant à voir » avec des exemples concrets, faciles à se représenter
- respectant une durée maximale de 2 minutes

Ce cadre étant fixé, il faut rôder son pitch en s’entraînant, avec un chronomètre, jusqu’à maîtriser le fond et la forme afin de le délivrer en toute confiance et conviction.

« Savoir se présenter en valorisant son parcours avec des réalisations et éveiller la curiosité, l’intérêt constitue à la fois une qualité et un avantage. L’exercice n’est pas à réserver à la seule période de recherche d’emploi. Il est toujours utile, que ce soit pour l’entretien annuel d’évaluation, pour convaincre un client ou un prospect et pour les opportunités professionnelles imprévues qui peuvent se présenter » explique Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half France « Art de synthèse, de conviction et de séduction, le pitch de l’ascenseur fait partie des incontournables que tout salarié, quelle que soit son évolution de carrière, a intérêt à travailler … »

Par Olivier Gélis, Groupe Robert Half

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 27 Janvier 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News