Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le montant de la prime dividende devrait représenter moins du quart du plafond de 1 200€, soit 300 € en moyenne


Une enquête réalisée par le cabinet Deloitte indique des montants attendus pour la prime pour l’emploi près de moitié inférieurs au montant anticipé par le gouvernement pour la prime de partage des profits.




La loi du 28 juillet 2011 institue le versement obligatoire d’une prime « dividendes » (appelée également « prime de partage de la valeur ajoutée » ou « prime de partage des profits »).

Parmi la quarantaine d’entreprises participantes à l’enquête, dont la majorité ont plus de 10 000 salariés, les principaux enseignements sont les suivants :

Montants versés
- Le niveau médian par salarié devrait se situer à 300 € environ, les plus généreuses allant jusqu’à 600 €, mais pas au-delà.
- Les moins généreuses (un quart environ) verseront moins de 150 €.
- La plus grande proportion d’entreprise (40% de l’échantillon) se situera entre 150 € et 300 €.

Ces montants sont assez nettement en retrait par rapport à ce qui avait été envisagé initialement par le gouvernement (qui anticipait des montants médians plus proches de 700 € par salarié) et les premières estimations faites par les entreprises entre fin août et début septembre qui se situaient davantage autour de 600 €.

Type de versement
Cette prime sera pour la majorité des entreprises versées sous forme de primes sur salaire, quelques unes envisageant tout de même de la distribuer sous forme d’intéressement (15%) ou équivalent.

Impact sur les futures négociations salariales
Alors que l’impact sur les budgets d’augmentation salariale est considéré comme relativement faible pour la plupart (plus de 60%) des entreprises concernées, plus d’un tiers (35%) d’entre elles envisagent tout de même de réduire l’enveloppe d’augmentation des salaires d’un montant correspondant à la moitié environ du coût de cette prime mais peu (moins de 10%) d’un montant équivalent à cette prime.

Impact sur la politique de dividendes futurs
Pour les trois quart des entreprises interrogées, le versement de cette prime aura peu ou pas d’impact sur les prochaines décisions d’attribution de dividendes.

Philippe Burger, Associé en charge du département Rémunération & Avantages Sociaux au sein du cabinet Deloitte note d’ailleurs suite à cette enquête et à l’analyse des directions des ressources humaines qu’« environ 1/4 des entreprises interrogées considèrent que la mise en place de cette prime de partage des profits est susceptible d’accroître les différences entre les petites et grandes entreprises, et 2/3 d’entre elles considèrent que la mise en place de cette prime complexifie davantage encore la réglementation sociale. »

A propos de Deloitte
Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SA est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés.
Deloitte fournit des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du consulting et du financial advisory à ses clients des secteurs public ou privé, de toutes tailles et de toutes activités. Fort d’un réseau de cabinets membres dans plus de 140 pays, Deloitte allie des compétences de niveau international à des expertises locales pointues afin d’accompagner ses clients dans leur développement partout où ils opèrent. Nos 182 000 professionnels sont animés par un objectif commun, faire de Deloitte la référence en matière d’excellence de service.
En France, Deloitte mobilise un ensemble de compétences diversifiées pour répondre aux enjeux de ses clients, de toutes tailles et de tous secteurs – des grandes entreprises multinationales aux microentreprises locales, en passant par les entreprises moyennes. Fort de l’expertise de ses 6 500 collaborateurs et associés, Deloitte en France est un acteur de référence en audit et risk services, consulting, financial advisory, juridique & fiscal et expertise comptable, dans le cadre d’une offre pluridisciplinaire et de principes d’action en phase avec les exigences de notre environnement. Pour en savoir plus, www.deloitte.fr

Mardi 11 Octobre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs