Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le financement de la création d’entreprises en France


Pour créer une entreprise il faut de l’argent pour permettre à l’entreprise au moins de survivre le temps que les ventes parviennent à équilibrer les dépenses.




C’est pourquoi la plupart des entreprises se créent sans salarié, avec des charges fixes minimales. Mais elles ne créent que peu ou pas d’emplois, parvenant, et pas toutes, à faire vivre leur créateur. Suivant une décomposition proposée par le Global Entrepreneurship Monitor (GEM), il faut distinguer les entreprises créées par nécessité, pour nourrir l’entrepreneur et ses proches, par opposition aux entreprises créées par opportunité, celles où un entrepreneur aperçoit les possibilités d’un nouveau produit ou service et crée l’entreprise pour les développer… et devenir riche !

La France a beaucoup joué la carte des entreprises créées par nécessité depuis 40 ans, faute de savoir comment créer des entreprises par opportunité, et l’on a vu une floraison d’initiatives étatiques comme par exemple la création des chèques emploi-service (CESU) due à Jean-Louis Borloo, l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) de Maria Nowack fortement subventionnée (au dernier rapport de l’Inspection des finances sur le micro-crédit, il aurait fallu un intérêt de 32% pour couvrir les frais de l’ADIE, un peu mieux qu’il y a 10 ans où il fallait 100% [1]).

L’État lui-même a favorisé l’emploi des chômeurs avec les programmes ACCRE (Aide au Chômeur Créant ou Reprenant une Entreprise) et NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et le Reprise d’Entreprises) (coûts en 2009 : respectivement 15 millions d’euros et 75 millions d’euros).

Au total, ces divers programmes coûtent très cher...

Suite ici :
www.ifrap.org/Le-financement-de-la-creation-d-entreprises-en-France,12172.html


Lundi 18 Juillet 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs