Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le départ manqué de Ben Bernanke ?


Et dans la catégorie du « ciseau d'or », le gagnant est… Ben Bernanke. Si Mario Draghi a été élu « gouverneur de l'année 2013 », son homologue américain aurait pu recevoir le prix du « ciseau d'or ». Une récompense qui viendrait couronner le courage d'un homme qui a osé couper une perfusion monétaire qui soutenait pourtant jusque-là la croissance des marchés mondiaux.




Anthony Benhamou
Anthony Benhamou
Le troisième volet d'assouplissement monétaire (QE 3) mis en place en octobre 2012 par la Fed prévoyait en effet l'injection de 85 milliards de dollars par mois dans l'économie américaine. Un afflux de liquidités sans précédent pour un rebond financier historique ; en 2013, l'indice phare de la bourse américaine, le Dow Jones, a atteint des niveaux records. Mais cette situation ne pouvait se poursuivre ad vitam aeternam. Une liquidité abondante est en effet synonyme de risque d'apparition de bulles spéculatives.

Aussi, avant même de quitter ses fonctions et de laisser place à Madame Janet Yellen, « Helicopter Ben » a souhaité amorcer lui-même le tournant de politique monétaire. Dès le mois de décembre, Ben Bernanke a annoncé une réduction des achats d'actifs par la Fed de dix milliards de dollars. Les marchés mondiaux prirent plutôt bien la nouvelle, car bien préparés depuis le mois de juillet. Ils furent en revanche surpris par la vitesse du tapering dont la seconde coupe (à nouveau dix milliards de dollars) a été réalisée cette semaine.

« Retirer le bol de punch quand la fête s'anime » … et les pays émergents trinquent. En coupant le stimulus monétaire à deux reprises, la Fed a diminué le stock de liquidités mondiales. Assez logiquement, des mouvements de rapatriement de capitaux ont pu alors être observés des marchés émergents vers les économies occidentales.

A coups de hausses de taux, les banques centrales des économies émergentes tentent par tous les moyens d'endiguer la chute de leur devise nationale. En vain. Raghuram Rajan, le gouverneur de la Banque d'Inde exhorte même les Etats-Unis à jouer le jeu de la coopération monétaire, rappelant par la même occasion qu'en 2008 les émergents avaient soutenu la reprise mondiale.

Et si le départ de Ben Bernanke marquait le début d'une nouvelle tempête financière ? Elément troublant, lors de sa dernière allocution, le désormais ex-président de la Fed n'a même pas évoqué le cas des pays émergents. Un départ sur une fausse note ? Trop facile. Car il est impossible d'occulter le déficit de la balance courante, celui du solde budgétaire ainsi que les tensions inflationnistes des Etats émergents…

Anthony Benhamou

Anthony Benhamou est un économiste diplômé de l’université de Paris Dauphine. Il a notamment exercé pendant 3 années en tant que consultant auprès de grandes entreprises internationales. Maître de conférences à Sciences-Po Paris et tuteur enseignant à l’université de Paris Dauphine, il rédige par ailleurs avec Marc Touati de nombreuses chroniques économiques et financières pour le cabinet ACDEFI.


Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Mercredi 5 Février 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs