Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Le choix de l’hybride n’est pas qu’une question de coût


Par Luc Sabot, Directeur des ventes chez FrontRange




Luc Sabot
Luc Sabot
Depuis plusieurs années, il semble que le marché n’ait d’yeux que pour le Cloud. Pourtant, une solution locale s’avère souvent plus appropriée.
Le choix de l’hybride ne se résume pas à une question de coût. Il y a quelques années, les solutions en local étaient pleinement satisfaisantes. Mais d’un coup, tout le monde s’est agité autour du Cloud. La réalité est que le Cloud ne permet pas toujours de réaliser des économies à long terme. Initialement, il permet de réduire les coûts à court terme, peut-être pour trois ans. Mais la durée moyenne d’un système de gestion des services IT est de l’ordre de cinq à huit ans. Et sur une telle échelle de temps, une solution en local peut s’avérer plus rentable.

Les entreprises se trouvent désormais dans une position où elles peuvent analyser, vérifier, et revérifier ce qui est mieux pour elles. Elles peuvent décider de la stratégie la plus adaptée. D’un côté, le Cloud apparaît comme une solution attractive à court terme, mais qui ne répond peut-être pas à des besoins spécifiques des clients comme, sur le marché européen, l’intégration avec les systèmes historiques, de l’ERP aux ressources humaines en passant par la gestion des relations clients.

...

Lisez la suite dans Finyear magazine de septembre 2013[

Vendredi 25 Octobre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News