Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le cap des 200 000 emplois confortés par la Médiation du crédit est franchi


Rapport d’activité de la Médiation du crédit aux entreprises au 31 mai 2010





Tendances constatées

La Médiation constate un recul significatif du nombre de dossiers déposés en médiation depuis la fin du premier trimestre (891 en janvier, 1 100 en février et 1 200 en mars, 746 en avril et 624 en mai) qui est probablement à relier à trois causes principales :
- Certains établissements de crédit ont mis en place des structures de pré-médiation. Les banques ont ainsi cherché à renforcer notamment leurs procédures internes de traitement des dossiers en faisant réexaminer les propositions de refus d’un financement.
- Les enveloppes de crédit progressent de 4,7% en glissement annuel (avril 2009 à avril 2010) pour les TPE/PME indépendantes d’un groupe. Cette sensible augmentation s’inscrit dans le contexte de mobilisation des banques françaises qui ont pris l’engagement de mettre à disposition des TPE/PME une enveloppe de 96 milliards d’euros en 2010 (+3% par rapport à 2009).
- Enfin, l’impact de la crise sur les bilans 2009 serait moins fort que ce que l’on pouvait redouter. Ainsi la Banque de France, sur la base d’un examen de 78 000 bilans (soit environ le tiers des bilans qu’elle recense au delà du seuil de 750 000 euros de chiffre d’affaire), constate que malgré la crise et sur un échantillon d’entreprises qui n’est pas forcément représentatif, les capitaux propres ont globalement connu une légère progression sous l’effet de mesures rapides de réduction des coûts et de la baisse des matières premières.

Les TPE représentent 89% des dossiers en médiation sur les deux derniers mois.

Globalement, le taux de succès de la médiation est stable. Ce sont toujours près de deux entreprises sur trois (63%) qui retrouvent après un refus initial, un financement à l’issue de la médiation. Concrètement, le cap des 200 000 emplois confortés par la Médiation est franchi, confirmant ainsi la pertinence du dispositif.

Au cours des trois derniers mois, les dossiers acceptés en médiation concernent les secteurs des services (35%), du commerce (25%), du BTP (15%) et de l’industrie (10%).

Le cap des 200 000 emplois confortés par la Médiation du crédit est franchi

Le cap des 200 000 emplois confortés par la Médiation du crédit est franchi

Prochain rapport d’activité – Mercredi 7 juillet 2010

Mardi 22 Juin 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs