Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le bilan des études trimestrielles d'Altares concernant les défaillances d'entreprises en France.


Confirmant la tendance annoncée en fin d'année dernière, les défaillances d'entreprises continuent de reculer sur le 1er trimestre 2006 (- 11%). En région, des disparités sectorielles demeurent. Encore timide l'été dernier, puis confirmée en fin d'année, la baisse des défaillances d'entreprises s'est accélérée sur les trois premiers mois 2006 (-11%).
On peut noter que cette moyenne nationale est largement tirée par les bons chiffres des Régions Ile-de-France et PACA.




Les Etudes Altares sur les Défaillances d’entreprises en France sont publiées trimestriellement. Chaque année Altares établit un bilan annuel des évolutions constatées sur les quatre trimestres, disponible dès le mois de janvier. Ces Etudes s’appuient sur les données collectées par Altares pour alimenter les solutions utilisées par ses clients, en développement commerciale comme en gestion du risque financier.

Méthodologie : définition de la défaillance
Sont retenues comme défaillantes les entreprises ayant fait l’objet d’une ouverture de redressement ou liquidation judiciaire directe. Ne sont, par conséquent, pas considérées les suites de procédures, à savoir les liquidations judiciaires ou plans de redressement jugés après l’ouverture d’un redressement judiciaire. Ne sont pas davantage retenues les cessations amiables d’activité. Les défaillances sont comptabilisées à la date du jugement, et non à la date de publication de l’information.

Méthodologie : les sources
Altares collecte l’ensemble des jugements auprès des Greffes des Tribunaux de Commerce ou des Chambres Commerciales des Tribunaux d’Instance ou de Grande Instance.
Altares est également licencié du BODACC depuis 1987, à travers la Base d’Informations Légales. Le BODACC publie les informations légales relatives à la vie des entreprises, notamment les avis de procédures de redressement et de liquidation judiciaire.
Les statistiques de Défaillances diffusées par Altares sont issues de sa propre base de données, et comptabilisent les jugements dès leur enregistrement, le plus souvent quelques semaines avant leur publication au BODACC.

Altares est né du rapprochement de la Base d'Informations Légales BIL et de la filiale française de Dun & Bradstreet, premier acteur mondial en informations B to B.

Etude en PDF à télécharger : Les défaillances d'entreprises en France du 1er trimestre 2006.

Defaillances_etudeT1_20060413[1].pdf Defaillances_etudeT1_20060413[1].pdf  (150.69 Ko)


Lundi 15 Mai 2006
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par GRIGLIATTI GEORGES PAUL le 16/05/2006 05:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,En lisant votre méthodologie, je constate que vous occultez les affaires qui se sont placées sous la protection de la LSE (Loi de sauvegarde des entreprises) depuis 1er Janvier 2006 .Une centaine d'entreprises seraient dans cette position au 31 Mars 2006.Certes, elles ne sont pas en cessation de paiement mais la pubilicité est faite au BODACC et demande également de la part des créanciers une surveillance et une vigilance accrue car les risques de défaillances sont potentiels compte tenu des dégradations de cotation de la Banque de France et des assureurs crédits , me semble-il ???A mon avis , les statistiques sont tronquées et ne sont pas le reflet de la réalité économique.Merci de vos commentaires




Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs