Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Le Diagnostic Flash, une donnée stratégique de la démarche TEM


Le Diagnostic Flash est une analyse qui s’inscrit en amont de la mise en place d’une stratégie télécom, quelle qu’elle soit. Il permet aux experts de bien connaître le client, de comprendre ses besoins, ses objectifs, ses capacités et de proposer une méthode d’action.




Le but d’un tel procédé est d’obtenir une vision large de la problématique qui préoccupe le client. Il s’agit d’identifier les « douleurs » qui le gênent dans son organisation, dans ses dépenses d’infrastructures… et de mettre en évidence tous les éléments qui auront un impact lourd sur sa stratégie.

Mais à cet aspect « Diagnostic » se rajoute une dimension temporelle : la caractéristique « Flash ». La rapidité est en effet essentielle pour cette intervention. C’est une des clefs de son efficacité.
Dans les faits, des experts quadrillent de façon méthodique le périmètre du client : voix ou data mobile, fixe, réseau… La démarche permet de comprendre comment mieux gérer les différents aspects de la gouvernance télécom. L’optimisation des aspects tarifaires et contractuels est à ce titre un des nombreux leviers qu’il est possible d’utiliser.

En effet, cette analyse doit prendre en compte l’actualité du marché et permet une veille des dynamiques et outils existant. Actuellement par exemple, le Bring Your Own Device* est à la mode. Mais chaque société est différente. Un Diagnostic Flash permet de définir si le BYOD est nécessaire et pourquoi. Quels sont les avantages financiers, techniques, organisationnels ? Et surtout : comment le BYOD devra-t-il être porté et piloté dans l’entreprise, s’il s’avère être une vraie opportunité ?

Quels sont les avantages de la démarche Diagnostic Flash ?
Le Diagnostic Flash est une mise au point initiale, qui permet de prendre du recul vis-à-vis de l’écosystème du client, par une vision globale. Sur des sujets comme la gestion des flottes mobiles ou de la téléphonie IP, les contrats sont souvent des « hybrides » avec des composantes complexes, à la fois techniques, financières, et organisationnelles. Il est donc nécessaire de prendre de la hauteur, car de nombreuses questions vont invariablement se poser : Est-ce qu’il vaut mieux racheter son contrat ? Faut-il mettre en place un outil de pilotage sur ces problématiques ? Qui va réellement s’en servir ? Et quel va être le ROI d’une telle démarche ?

Dès lors, le Diagnostic Flash ne se positionne pas comme une source de coût, mais bien comme un outil pratique qui permet de dégager du ROI et du Temps pour l’entreprise.
La mise à disposition d’experts a pour seul but de fournir des conseils pragmatiques, en donnant la priorité à l’immédiateté. La démarche permet de dresser un inventaire de tout ce que sait faire le client et de ce dont il a besoin. Une action rapide est ensuite possible.

Comment réalise-t-on un Diagnostic Flash ?

Il est réalisé en 2 étapes :

- Etape 1 : Phase de cadrage et de collecte d’informations
Cette collecte d’informations se fait via des canaux automatisés. Elle concerne aussi bien les données de facturations, que les contrats, ou encore les schémas des réseaux et télécoms.
Ce repérage initial s’enrichit d’un entretien de direction qui permet de définir avec le client une macro-vision du sujet et de définir avec exactitude un ciblage. D’autres entretiens orientés « vision métier » peuvent s’avérer également nécessaires. Ils donnent une idée de la façon dont fonctionne concrètement l’entreprise. Grâce à ces rencontres, il est possible de déterminer l’écart entre la volonté, le ciblage et les capacités dont l’entreprise dispose.

- Etape 2 : Phase de diagnostic et de recommandations
Cette étape permet d’atteindre la « mise à la cible » précisée avec l’entreprise. Il s’agit d’expliquer très concrètement : « Voilà où vous êtes. Voilà où vous voulez aller. Et voici le chemin que vous devez suivre pour réussir ». Cette analyse implique souvent une remise à plat des process internes, mais permet aussi de définir le ROI pour le client : Quel gain de temps ? Quel contrôle du budget ? Quel impact en management ? Le Diagnostic Flash, répond donc à la fois au « Pourquoi ? » et au « Comment ? », en mettant en évidence un workflow cohérent.

Il est donc réalisé une véritable cartographie des axes problématiques pour l’entreprise. L’organisation du travail est parfaitement mise en évidence et les éléments à modifier sont listés point par point.En enchainant ces deux étapes, l’on obtient donc au final une identification optimale de toutes les opportunités intéressantes ; agir efficacement sur sa stratégie télécom est alors possible.

Christophe Dorin, Directeur des ventes de Consotel

* Le Bring Your Own Device (BYOD) est un phénomène où les employés utilisent des outils personnels mobiles (Smartphones, tablettes…) à des fins professionnels. Ce concept pose le problème de la frontière entre vie privée et professionnelles, mais aussi de la gestion de ces appareils qui ne sont pas la possession de l’entreprise.

Jeudi 12 Avril 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News