Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le CXP annonce la sortie de la 1ère étude sur La Gouvernance du Patrimoine Applicatif


La nouvelle étude CXP fait le point sur le marché de la gestion du patrimoine applicatif, les enjeux, les acteurs, les fonctions.




Le CXP, Centre d’eXpertise des Progiciels, principal cabinet indépendant d’analyse de logiciels en France, annonce la sortie de la 1ère étude sur la Gouvernance du Patrimoine Applicatif.

La Gouvernance applicative recouvre les solutions et fonctions permettant d’analyser, d’évaluer et de faire évoluer le patrimoine applicatif de l’entreprise en fonction des besoins utilisateurs. Elles facilitent également l’optimisation des coûts sur ces applications via des ratios coûts/bénéfices. Derrière le terme un peu généraliste de Gouvernance se cache une pluralité de solutions au périmètre fonctionnel distinct.

Globalement on peut identifier trois grands groupes de solutions : les solutions de type décisionnel qui permettent de remonter des indicateurs pour avoir une vue d’ensemble du patrimoine applicatif, les solutions de type analyse qui permettent d’analyser les applications sur un périmètre précis (performance, qualité du code, niveaux de service, etc.) et enfin les solutions de gestion opérationnelle qui aident à concevoir, déployer, supporter, faire évoluer ou optimiser les applications. Les frontières entre ces groupes pouvant être plus ou moins minces selon les acteurs et solutions concernées.

A la frontière entre les trois domaines, les solutions de gestion de la qualité applicative permettent de cartographier et recenser les applications de l’entreprise, d’analyser et d’optimiser la qualité du code et l’architecture des applications, d’identifier les coûts liés aux développements et de faciliter la prise de décision pour faire évoluer le patrimoine applicatif.

Pour Laetitia Bardoul, analyse conseil CXP, « Le marché se structure aujourd’hui avec l’émergence de quelques acteurs qui consolident leurs offres via de nouvelles solutions ou des acquisitions. Le marché bénéficie aussi d’une montée des demandes liées notamment aux besoins de contrôle de l’externalisation et de rationalisation des dépenses et ressources informatiques. Enfin, l’arrivée de nouveaux standards CISQ en 2011 normalisant la qualité des logiciels devrait également renforcer ce marché. »

L’étude CXP détaille les offres d’une dizaine d’acteurs (ASG, Cast, IBM, McCabe, Metaware, Metrixware, Micro Focus, Speedware…) et analyse quatre offres en particulier, celles d’ASG, de Cast, de Metrixware et de Micro Focus.

Les solutions à destination des DSI sont un nouveau domaine développé par le CXP, plusieurs études sont déjà disponibles : La gestion financière de l’informatique, Les tableaux de bord de la DSI, L’ITSM, La virtualisation, etc.

A propos du CXP
Le CXP, basé à Paris, identifie de manière exhaustive les fournisseurs de progiciels et évalue en détail leurs fonctionnalités, les caractéristiques de leurs éditeurs et des réseaux de distribution et les intégrateurs. Sa méthodologie unique garantit une véritable indépendance et fournit une vision objective pour sélectionner les meilleurs progiciels pour des systèmes d'information au service de l’entreprise et de ses évolutions.
Cette expertise est disponible sous forme d’analyses et de prestations de conseil pour l’aide à la maîtrise d’ouvrage. Le CXP publie également une lettre électronique, l’Oeil Expert, consacrée au monde du Progiciel.

Le CXP

Lundi 25 Octobre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs