Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year

Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year

 
 
 


              



Le Brexit constitue une menace pour le milieu européen des affaires


Selon 54% des entreprises européennes.



- L'accès au marché unique au Royaume-Uni, priorité numéro un des entreprises européennes durant les négociations
- 41 % des entreprises européennes estiment le Royaume-Uni moins attractif pour les investisseurs suite au vote en faveur de la sortie de l'UE

Le vote des Britanniques en faveur de la sortie de l'Union européenne menace le milieu européen des affaires, selon une nouvelle étude menée par European Business Awards au nom de RSM, le 6[e] plus grand réseau de cabinets spécialisés dans l'audit, la fiscalité et le conseil. Elle a sondé près de 700 chefs d'entreprises européennes prospères qui ont exprimé leur avis sur le Brexit. Des personnes interrogées, 41% pensent que le Royaume-Uni est désormais une destination moins attractive pour les investisseurs, alors que 54% perçoivent le Brexit comme une menace, contre 39 % qui y voient une opportunité.

Quel est l'aspect essentiel des négociations du Brexit pour les entreprises européennes implantées au Royaume-Uni ?
- L'accès au marché unique : 29% ;
- L'allégement fiscal : 22% ;
- La libre circulation de la main-d'œuvre : 22% ;
- Le niveau des tarifs : 21%.

À trois mois de l'activation prévue de l'article 50 par le gouvernement, 14% des entreprises européennes ressentent déjà les effets du Brexit, et deux fois plus (32%) s'attendent à être touchées une fois la séparation finie.

La principale préoccupation des entreprises européennes est la hausse de leur prix de base. Parmi les entreprises européennes qui seront touchées par le vote en faveur de la sortie de l'UE, 58% anticipent une augmentation des coûts des activités commerciales alors que 50% s'attendent à des répercussions sur leur bénéfice net. En outre, ces entreprises sont préoccupées par les répercussions du vote en faveur du Brexit sur leurs fournisseurs, avec 42% qui prévoient un impact négatif dans les prochaines années.

Alors que Theresa May se prépare à publier ses plans concernant le Brexit, les entreprises européennes qui exercent des activités au Royaume-Uni appellent les deux parties à un accord sur le marché unique. L'accès ininterrompu au marché unique constitue la priorité numéro un des entreprises européennes implantées au Royaume-Uni, suivi par les avantages fiscaux et la libre circulation de la main-d'œuvre.

Anand Selvarajan, Leader régional pour l'Europe, RSM International, a commenté en ces termes :

« La décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne n'est pas seulement un défi pour les entreprises britanniques mais aussi pour les entreprises de toute l'Europe confrontées aux implications incertaines du Brexit relatives à leurs ambitions internationales.

En cette période d'incertitude, il est essentiel que les entreprises se préparent pour l'avenir en fonction des nouveaux faits au lieu de se laisser paralyser par les nombreux scénarios apocalyptiques. Le commerce suivra son cours et les entreprises devront s'adapter à l'évolution politique et économique. »

Les entreprises européennes se disent plus pessimistes pour ce qui est de l'impact sur le Royaume-Uni. Ainsi, 58 % estiment que le Brexit constitue une menace pour les entreprises britanniques, avec 41 % des entreprises européennes qui s'accordent pour dire que le Royaume-Uni est désormais moins intéressant pour les investissements, comparativement à 35 % qui ne partagent pas cette idée.

En effet, 25 % des répondants qui avaient l'intention d'investir au Royaume-Uni sont en train de réexaminer leur décision, avec 9 % d'entre eux qui ont été abordés par des organismes qui cherchent à attirer des investissements dans d'autres États membres de l'UE suite à la décision du Royaume-Uni de sortir de l'Union.

Adrian Tripp, PDG, European Business Awards, a indiqué :

« Les sondages réalisés avant et après le referendum confirment la conviction non démentie de nombreuses entreprises européennes selon laquelle le Brexit rend le Royaume-Uni moins attractif pour y mener des affaires. Enfin d'empêcher que cette prédiction ne se réalise, le gouvernement britannique ne doit pas tarder à parvenir à un accord avec l'UE. »

Les European Business Awards sont la principale compétition commerciale intersectorielle d'Europe. Leur objectif premier est de soutenir la création d'un milieu d'affaires plus robuste et plus prospère à travers l'Europe.

À propos de l'étude
L'étude a été réalisée auprès des entreprises européennes participantes aux European Business Awards parrainés par RSM. La majorité des entreprises interrogées s'inscrivent sur le marché intermédiaire européen et comptent des centaines ou des milliers d'employés. L'échantillon comprenait des entreprises des pays suivants : Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, Royaume-Uni, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Turquie, Espagne, Suède, pour n'en citer que quelques-uns.

Source : RSM

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mercredi 4 Janvier 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements


Lettres métiers


Livres Blancs



Blockchain Daily News