Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Laurent Ludvig DG d'Altaven





CFO-news : Laurent Ludvig bonjour, vous êtes Directeur Général d'Altaven. Présentez-nous votre société et ses solutions.

Sacha Hodzaj, Président - Laurent Ludvig, Directeur Général
Sacha Hodzaj, Président - Laurent Ludvig, Directeur Général
Laurent Ludvig : Créé en 2008 par moi-même et Sacha Hodzaj, Altaven est un éditeur de logiciels, spécialiste des systèmes d’information fiscaux des groupes et numéro un de l’intégration fiscale. Son équipe de 30 personnes affiche plus de 15 années d’expertise dans les solutions informatiques dédiées à la fiscalité des entreprises. En 2 ans, Altaven s’est imposé comme le partenaire de référence des grandes entreprises en matière d’intégration fiscale, et compte 200 groupes clients, soit 18 000 entités utilisatrices. Nos principaux actionnaires sont Xange Private Equity, CM-CIC Capital Privé et l’éditeur de logiciels Cegid.

Quels sont vos principaux clients ?

Notre solution phare, Optim’is premium équipe 90% des entreprises du CAC40.

Pour quelles raisons les grands groupes mettent-ils en place une solution telle que la votre ? Quels sont les nouveaux enjeux de l'intégration fiscale ?

Optim’is premium permet aux groupes de sociétés d’optimiser leur Impôt sur les sociétés. Cela représente dans certains cas plusieurs dizaines de millions d’euros d’économie d’impôt. Je vous rappelle que l’intégration fiscale permet de consolider les résultats des filiales détenues à 95% et plus pour déterminer l’impôt du groupe.

Parlez-nous du comité de validation qu'Altaven a mis en place

Le Comité de Validation Client est constitué de 5 grands groupes clients d’Altaven : BNP Paribas, GDF Suez, La Poste, Véolia Environnement et Vinci. Il a été créé en mars 2008.

Son rôle est de valider la roadmap, aussi bien sur le plan fonctionnel que sur le plan technique, et de tester toutes les versions.

En 2 ans, ce comité s’est réuni 10 fois en séance plénière et 8 groupes de travail ont été constitués.

C’est en grande partie grâce au Comité de Validation Client qu’Optim’is premium est en parfaite adéquation avec les besoins des utilisateurs.

Avez-vous gagné de nouveau clients en cette période de crise économique ?

Oui. L’optimisation fiscale est une source de profit indirecte. Notre activité n’est donc pas en crise.

Nous avons gagné 25 nouveaux clients en 2 ans : BPCE, Suez Environnement, Sodexo, Plastic Omnium, Covéa, Décathlon, Havas, Louis Dreyfus Armateurs, Ludendo, Korian …

Avez-vous des projets à l’international ?

Oui. Nous développons, en étroite collaboration avec 2 groupes du CAC 40, Optim’is report, logiciel de reporting fiscal worldwide, multi-langues, multi-devises, multi taux d’impôts avec un générateur d’état mis à disposition des utilisateurs.

Les groupes sont autonomes pour paramétrer leur reporting.

Laurent Ludvig, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Dimanche 11 Juillet 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News