Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Laurent LEVY Président d’Inop's


Monsieur Laurent LEVY bonjour, vous êtes le Président d’Inop's . Pourriez-vous nous présenter votre société ?




Laurent LEVY
Laurent LEVY
Nous avons créé Inop's en 2009, avec un but avoué : transformer le marché de la prestation intellectuelle, en repositionnant l'expertise des PME au cœur des projets des grands comptes. Inop's est le premier acteur de ce genre en France : une société d'expertise IT et conseil qui a mis en œuvre des processus et des outils pour ouvrir le marché des grands comptes aux PME.
Par ce modèle, nous fédérons autour de projets informatiques les meilleurs experts à forte valeur ajoutée et les grands donneurs d'ordre privés ou publics.
Nous nous appuyons sur un processus rigoureux de labellisation, revu régulièrement, qui qualifie les compétences de nos partenaires afin de garantir leur qualité de service.

INOP’S change les règles du délai de paiement et les plafonne à 15 jours pour ses partenaires. Parlez-nous de cette initiative.

la loi LME de 2009 plafonnant les délais de paiement entre professionnels à un maximum de 60 jours date de facture, il est encore fréquent de constater des retards de paiement pour les fournisseurs. Ceux-ci peuvent être volontaires ou provoqués par les procédures lourdes des grands donneurs d’ordre. Quand ces derniers respectent la loi en vigueur, il faut encore que le fournisseur puisse avancer la trésorerie au bénéfice de son client "grand compte". Ce fonctionnement, très français, est très éloigné de la dynamique allemande par exemple. Nos voisins paient leurs factures à réception, pour le plus grand bien de la relation avec leurs partenaires-PME. En France, ces dernières sont en effet très impactées par ces avances de trésorerie, et surtout en période de crise économique.
Les années 2012 et2013 ont connu un record de faillites de PME, et la gestion de la trésorerie des entreprises en est le premier responsable.

Afin de pallier ce fonctionnement très français sur les délais de paiement, INOP’S a mis en place un écosystème vertueux pour les PME avec lesquelles elle travaille. Le projet : diminuer très significativement les délais de paiement des entreprises labellisées du réseau INOP’S, et ceci quels que soient les délais de règlement des grands donneurs d’ordre. Le but est également d'offrir aux clients grands comptes un dispositif leur permettant de réaligner leur stratégie sociétale vis-à-vis des petits fournisseurs que représentent les indépendants et PME.

Nous avons ainsi mis en place un dispositif avec des partenaires bancaires privés afin de financer cet outil au bénéfice exclusif des entreprises partenaires du réseau INOP’S. Dans cette réflexion, nous avons associé plusieurs banques publiques et privées afin d'étudier le meilleur dispositif industriel. Notre volonté était de trouver un outil efficace et pérenne, capable de répondre à l'ampleur du projet INOP’S et de son modèle unique en France. La principale difficulté a été de faire comprendre aux acteurs financiers du marché que ce « financement du poste client » n'était pas conçu au bénéfice de la trésorerie d'INOP’S, mais bien à celui de nos partenaires PME".

INOP’S ouvre ce dispositif en Mai 2014 et permettra a l’horizon de décembre 2014 un prise en charge a 100% des opérations INOP’S pour un règlement à moins de 15 jours.


Laurent Lévy, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.


Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/abonnement

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur
- la lettre digitale "GRC Manager" sur www.finyear.com/grcmanager
- la lettre digitale "Le Contrôleur de Gestion" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/lecontroleurdegestion

Un seul formulaire d'abonnement pour 7 lettres



Mardi 10 Juin 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News