Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Laurent Henocque PDG de KeeeX


Entretien avec Laurent Henocque PDG de KeeeX éditeur d’un logiciel de confiance et de collaboration sociale.




Laurent Henocque
Laurent Henocque
Laurent Henocque bonjour, vous êtes le PDG de KeeeX, pourriez-vous nous présenter votre société ?

La société KeeeX édite un logiciel de confiance et de collaboration sociale ultra sécurisée pour l'entreprise (messagerie, intégrité, authentification, gestion de documents et de process), cryptée de bout en bout, sans infrastructure, ni serveur ni engagement.

Créée à Marseille en 2014, ayant à ce jour trois salariés, la société valorise deux brevets, par des applications dont le développement a débuté en 2013, avec l'aide de la SATT Sud Est, BPI France, l'Incubateur Belle de Mai.
KeeeX a été primée et nominée de nombreuses fois en 2014/2015 (BPIFrance, Concours France Entreprise Digital, Pôle SCS, Eurocloud, Assises de la sécurité, World Smart Week, concours Idea Challenge).

KeeeX est absolument sécurisée par conception: les fichiers sont traités localement sans transfert pour :
- garantir leur intégrité de manière définitive
- les nommer avec des noms artificiels mais humanisés (e.g. 'xitok'),
- les indexer par tout dispositif pour des recherches exactes, y compris à l'échelle d'internet,
- les connecter à des documents plus anciens, à des mots clé, des concepts, des versions pour une navigation et des recherches sémantiques exactes, y compris avec la négation,
- les signer numériquement, garantir leur authenticité, auteur...,
- y injecter des métadonnées en texte libre: copyright, instructions de travail, intentions de confidentialité...

Concernant les échanges, non seulement ils sont cryptés de bout en bout sans que nous ne connaissions les clés de chiffrement, ce qui en rend le contenu inaccessible à nos services, mais de plus les utilisateurs peuvent choisir leurs propres canaux de transfert (y compris des disques d'entreprise voire même jusqu'à une clé usb chiffrée par KeeeX).

La dernière version de KeeeX permet aussi de protéger le compte de l'utilisateur par une clé FIDO. La prochaine (en Mars) apportera la notarisation instantanée sur la blockchain bitcoin (déjà possible manuellement, déjà opérationnelle, mais retardée pour des raisons de marketing).

Mais KeeeX est avant tout un outil de travail collaboratif exceptionnel permettant des gains de productivité et apportant une force probante dans toutes les activités. KeeeX permet d'oublier le mail, pour des interactions ultra précises et ciblées sur des sujets de discussion ou documents. C'est unique dans le paysage logiciel français (un membre de la DGA m'a d'ailleurs dit à la suite des Assises de la Sécurité qu'il était ravi que l'innovation portée par KeeeX soit née en France).

Vous trouverez sur notre site un teaser de présentation en quelques transparents: https://keeex.me/fr/le-teaser-keeex-xosiv-puten/
Et des informations complémentaires sur http://keeex.me

Pourquoi avoir choisi la blockchain comme solution de stockage ?

KeeeX ne stocke pas véritablement sur la blockchain.
KeeeX permet de notariser, créer des smart contracts avec double signature, faire du transfert de propriété virtuelle par enregistrement d'ancres cryptographiques dans la blockchain.
Tout élément keeexé (message, chat, document, fichier, concept, mot clé...) possède sa propre ancre unique, susceptible d'être notarisée d'un clic KeeeX permet à l'utilisateur de connecter ses documents, messages et fichiers comme s'il s'agissait d'une sidechain.
La structure créée est un graphe de Merkle, dont les noeuds sont les fichiers, documents, messages, commentaires créés par les utilisateurs.
KeeeX authentifie les utilisateurs par des signatures Bitcoin.

Cela a de nombreux avantages :
- pas de certificats,
- les clés publiques sont verrouillées dans les fichiers,
- la vérification est possible sur des sites indépendants: par exemple http://www.coinig.com

KeeeX permet de notariser les documents sur la blockchain Bitcoin en un clic et sans supplément de prix. Déploiement public avec la version du mois de Mars.

Combien coûte votre solution ?
7,77 euros par mois pour un engagement annuel.

Quels sont vos futurs développements ?

Interfaces utilisateurs, applications dédiées. Dans le monde fintech/assurtech : après l'horodatage / notarisation, automatisation des smart contracts, dématérialisation de propriété virtuelle transférable notamment. Applications à la confiance dans le monde bancaire et assurance, à la preuve fiscale, à la propriété intellectuelle et à la valorisation de patrimoine immatériel...

b[Laurent Henocque, merci d'avoir répondu à nos questions et rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Vendredi 12 Février 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs