Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 
 


              



La vigueur de l’économie américaine et le resserrement monétaire de la Fed, des facteurs déterminants pour le cours de l’or


Le discours de D. Trump devant le Congrès américain, le 28 février dernier, a globalement été bien accueilli, même si aucun détail précis n’a été communiqué quant aux mesures fiscales promises. L’intervention du nouveau président a ainsi entraîné une hausse de l’USD et des rendements obligataires, ce qui a pesé sur l’or.



Le discours de D. Trump devant le Congrès américain, le 28 février dernier, a globalement été bien accueilli, même si aucun détail précis n’a été communiqué quant aux mesures fiscales promises. L’intervention du nouveau président a ainsi entraîné une hausse de l’USD et des rendements obligataires, ce qui a pesé sur l’or.

A noter parmi les autres facteurs qui auront pénalisé le métal jaune le ton résolument ferme employé par la Réserve fédérale américaine, et notamment les commentaires de certains de ses membres, comme L. Brainard, l’un des gouverneurs de la Banque centrale, et W. Dudley de la Fed de New York (tous deux étant pourtant reconnus pour être généralement conciliants), ou encore J. Williams de la Fed de San Francisco. Ce ton «hawkish» s’explique par des données macroéconomiques toujours solides outre-Atlantique ainsi que par l’amélioration des conditions financières.

Plus récemment encore, la présidente de la Réserve fédérale, J. Yellen, a clairement laissé entendre, à l’occasion de son discours à l’Executives’ Club de Chicago, qu’un relèvement de taux était probable lors de la prochaine réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC). Ainsi, le marché a déjà largement valorisé la probabilité d’une hausse de taux pour le 15 mars.

Le cours de l’once d’or devrait osciller entre 1 100 et 1 300 USD dans les mois à venir

Par ailleurs, la BCE a, comme attendu, annoncé lors de sa réunion de mars qu’elle laissait inchangés ses taux d’intérêt ainsi que son programme d’assouplissement quantitatif (QE), avec notamment des rachats mensuels d’EUR 60 milliards sur la période d’avril à décembre. Cependant, elle a revu à la hausse ses perspectives économiques, et table ainsi désormais sur «un raffermissement constant de la reprise», avec de bonnes chances que «la reprise conjoncturelle s’accélère». Selon le scénario le plus probable, la décision d’un nouveau «tapering» en 2018 devrait être communiquée au troisième trimestre, ce qui pourrait encore alimenter le sentiment négatif à l’égard de l’or.

Ainsi, même si le métal jaune peut aujourd’hui apparaître attractif, du fait des mesures non conventionnelles de D. Trump – et des incertitudes qui pourraient en découler –, mais aussi des inquiétudes autour du Brexit, et des craintes liées aux élections à venir en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, nous continuons toutefois de penser qu’il devrait connaître une évolution latérale durant les mois à venir, pour osciller entre USD 1’100 et USD 1'300 l’once. En effet, nous estimons qu’en 2017, l’évolution des prix de l’or sera principalement conditionnée par la vigueur de l’économie américaine et le resserrement monétaire de la Fed qui en résultera.

Par Névine POLLINI, Analyste financier de l’Union Bancaire Privée (UBP).
Commentaire – Matières premières
Paris, le 15 Mars 2017

Disclaimer Le présent document/message reflète l’opinion de l’Union Bancaire Privée, UBP SA (ci-après l’«UBP») à la date de son émission et reste la propriété de cette dernière. Il est fourni uniquement à titre d’information. Il ne doit pas être considéré comme un conseil ou une forme de recommandation pour acheter ou vendre des titres, des devises, des produits ou des instruments financiers, quels qu’ils soient, ou pour effectuer un investissement ou participer à des stratégies de trading spécifiques. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et il ne s’adresse pas aux personnes ou aux entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document/message. L’UBP décline toute responsabilité quelle qu’elle soit et ne formule aucune déclaration, garantie ou promesse – expresse ou implicite – quant aux informations, projections ou opinions contenues dans le présent document/message, ou en ce qui concerne d’éventuelles erreurs, omissions ou inexactitudes. Les performances passées n’offrent aucune garantie quant aux performances actuelles ou futures, et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas le montant initialement investi. L’UBP est agréée et réglementée, en Suisse, par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Au Royaume-Uni, l’UBP est agréée par l'Autorité de régulation prudentielle (Prudential Regulation Authority, PRA); elle est assujettie à la réglementation de l'Autorité de conduite financière (Financial Conduct Authority, FCA) et elle est soumise à certaines règles de la PRA.

A propos de l’Union Bancaire Privée (UBP)
L’UBP figure parmi les plus grandes banques privées de Suisse et est l’une des banques les mieux capitalisées, avec un ratio Tier 1 de 24,3% au 31 décembre 2016. La Banque est spécialisée dans la gestion de fortune au service de clients privés et institutionnels. Basée à Genève et présente dans vingt-quatre implantations dans le monde, l’UBP emploie quelque 1’665 collaborateurs et dispose de CHF 118,3 milliards d’actifs sous gestion au 31 décembre 2016.
ubp.com

L’Union Bancaire Gestion Institutionnelle (France) est agréée et réglementée en France par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) - N° d'agrément AMF GP98041

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Lundi 20 Mars 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements



Lettres métiers


Livres Blancs



Blockchain Daily News